home | Facteurs de pianos en France


Facteurs de pianos en France
-C-

Liste non exhaustive ouverte à toutes les informations, précisions, rectifications, photos ... 
© Copyright all rights reserved

 Utiliser Ctrl + f à chercher un nom sur cette page

a | b | c | d | e | f | g | h | i | j | k | l | m | n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z

Marques Image Infos Adresses
       
CABANIS  

'Facteur de pianos' ca. 1871

1871 - "Publications de mariages. M. Cabanis, facteur de pianos, rue des Poissonniers, 27, et Mlle Chevallier, rue du Maine, 13." La Presse, 28/09/1871, p. 4 (gallica.bnf.fr)

 

27, rue des Poissonniers (y1871)(arr.18), Paris
CABAL  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1876-90; (xx1890)

'Musikal.- u. Pianohandlung' (xx1890)

 

rue des Orfèvres (*1876), Carcassonne
CABARET  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912

'Pianobauer, -Stimmer u. -Reparateur' (x1912)

 

14, quai Videcoq (x1912), Le Havre
CABARET DE LA HOUSSAYE  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-29 [depuis 1918 (**1921)(x1926)(*1929)]

'Musique-Pianos-Instruments-Phonos' (**1921) ------- 'Piano-, Musikinstr.- u. Sprechm.-Handlung' (x1926) ------- 'Pianos-Instruments-Phonos-Musique' (*1929)

 

22, rue de la Comédie (**1921)(x1926)(*1929), Le Havre
CABOU  

"A vendre d’occasion : a) Harmonium 1 jeu 1/2, de bonne fabrication, 6 registres. — b) Harmonium Rodolphe, 4 jeux 1/2, 17 registres. — c) Harmonium Rodolphe, 5 jeux 1/2, 19 registres. Tous les trois transpositeurs et remis à l’état de neuf. — S’adresser à M. Cabou, accordeur et facteur de pianos, 20, rue des Lois, Toulouse." La Musique sacrée, 01/1921, p. 8 (rosalis.bibliotheque.toulouse.fr)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26 [depuis 1914 (x1926)]

'Musikinstr.- u. Sprechm..-Handlung' (x1926)

 

20, rue des Lois (***1921)(x1926), Toulouse
CABRERA Th.
| Á LA LYRE DORÉE
 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1910-22

CABRERA Vve. (x1922)

 

31, rue Marbeuf (**1910)(**1912)(*1913)(**1913)(**1914)(arr.8), 13, rue Chernoviz (**1921)(x1922)(arr.16), Paris
CABROLIER

 

Facteur et/ou marchand de pianos, et éditeur de musique ca. 1898-1913 [depuis 1898 (x1912) ou depuis 1896 (*1913)]

CABROLIER Raymond & Cie (*1898)

CABROLIER Jean-Baptiste (x1912), 'Händler mit Musikal., Pianos, Harmoniums, Musikinstr. u. Phonographen'

CABROLIER Baptiste & Cie (*1913)

CABROLIER Baptiste (*1913)

 

6, rue du Poids-de-l'Huile (*1898), 4-6, rue du Poids-de-l'Huile (*1903), [4-6], Square du Capitole (x1912)(*1913), Toulouse

CACHAU  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912

'Musikal.-, Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1912)

Succ. par BARBÉ B. (x1926)

 

13, rue des Cordeliers (x1912), Pau
CADET 'Facteur de pianos' ca. 1862; (**1862) Avignon
 

CADET NILMELIOR

 

Facteur et/ou marchand de autopianos ca. 18??

Pianos mecaniques aussi fabriqués par AMELOTTI Vve. - Nice (°1863)

Mâcon
CADOT Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-76 45, avenue de la Grande Armée (*1875)(**1876), Paris
CADOT Constant Lambert

(ca. 1803 - 1849)(¹⁰)

 

'Marchand d'instruments de musique' ca. 1849

Époux de ANGRAND (¹⁰)

 

76, rue Montmartre (1849)(¹⁰)(arr.2), Paris
CADOT Louis  

Mécanique de F. ROHDEN

"GRAND PROGRÈS PIANISTES ECRIVEZ à M. CADOT, 53, rue Richelieu, PARIS, pour recevoir franco une intéressante notice sur L'égalisateur automatique CADOT, INDISPENSABLE même au meilleur piano, et s'adaptant à tout piano. Plus de touches molles ou pavesseuses égalité de toucher de tout le clavier, beaucoup plus de sonorité et d'harmonie. NOMBREUSES ATTESTATIONS des Pianistes les plus connus, pianos CADOT à égalisateur, garantis 10 ans depuis 700 francs, — 53, rue Richelieu, Paris." Le Patriote Savoisien, 03/04/1881, p. 4 (memoireetactualite.org)

CADOT
sur ce site

ARTICLES

Cliquer sur le lien ci-dessus.

 

 

'Facteurs de pianos droits perfectionnés' et compositeur ca. 1839-81

Probablement un fils de CADOT Constant Lambert (ci-dessus).

CADOT C. (x1839), 'musique et instrumens'

CADOT Louis & Cie (?)

CADOT & Cie (x1880)(**1881)

1880 - "Formation de société en 1880 : "21 juillet 1880 - [...] Paris. — Formation de la société en nom collectif CADOT et Cie (escpl. de l'ègalisateur automatique CADOT breveté), rue Richelieu, 53. — Durée: 10 ans — — Cap.; les brevets et 7,000 fr. - Acte du 28 juin 1880. — A.P. " Archives commerciales de la France : journal hebdomadaire, 25/07/1880, p. 970 (gallica.bnf.fr)

1881 - "Dissolution de société en 1881 : "326. 5 avril. Cadot et Cie, égalisateur automatique s'adaptant aux pianos, 53, rue Richelieu (A. P. 9 avril)." Journal des sociétés civiles et commerciales, 18/01/1881, p. 58 (gallica.bnf.fr)

Brevet de 1878 : "122,307. Brevet de quinze ans, 26 janvier 1878; Cadot, représenté par Albert Cahen, à Paris, boulevard Saint-Denis, n° 1. Système d'égaliseur automatique pour les pianos de toutes constructions." Bulletin des lois de la République française, 01/1879, p. 949 (gallica.bnf.fr)

Brevet de 1882 : "148,907. Brevet de quinze ans, 12 mai 1882 Cadot, représenté par Albert Cahen, à Paris, boulevard Saint-Denis, n° 1.– Système de sourdine pour pianos, système dit sourdine Cadot." Bulletin des lois de la République française, 07/1883, p. 522 (gallica.bnf.fr)

 

 

53, Passage du Saumon (x1839)(arr.2), 60, Passage du Saumon (?)(arr.2), 76, avenue de la Grande Armée (**1873)(arr.17), 53, rue de Richelieu (**1880)(x1880)(**1881)(xx1881)(arr.2), Paris
CAFFIN    

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1891

1891 - "ALGÉRIE - LIQUIDATIONS JUDICIAIRES - Alger.— GAFFIN (dame), née PRÊTRE, facteur de pianos, rue Garibaldi, 2. — Jug. du 24 déc. 1890. — Liquid. : MM. Chapuis et Georges Prêtre fils." Archives commerciales de la France. 17/01/1891, p. 63 (gallica.bnf.fr)

 

2, rue Garibaldi (1891), Alger (maintenant Algérie)
CAFOURIER Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1860 7bis, rue d'Harcourt (yyy1860), Rouen
CAHAGNE 'Luthier' ca. 1798-99 478, rue Merry (*1798-1799)(arr.4), Paris
CAHEN Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-26

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

26, place des Vosges (x1906)(**1907)(x1907)(**1911)(**1912)(x1912)(*1913)(**1913)(**1914)(yy1914)(**1921)(x1922)(x1926)(arr.3), Paris
CAHEN Isodore Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1870 8, rue de Paradis (**1870)(arr.10), Paris
CAILLEUX  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-76

 

Place du Château (*1875)(*1876), Saint-Germain en Laye, Paris
CAILLOT 'Facteur de pianos' ca. 1841 rue de la Poterie des Arcis (xx1841)(arr.4), Paris
CAILLOT  

'Facteur de pianos' ca. 1848

Époux de LEPOIVRE (1848)(¹⁰)

 

17, rue de Nevers (1848)(¹⁰)(arr.6), Paris
CAILLOT  

'Fabricant de pianos' ca. 1856

Époux de STROHL (1856)(¹⁰)

 

13, rue des Nonnains d'Hyères (1856)(¹⁰)(arr.4), 22, rue de Basfroid (1856)(¹⁰)(arr.11), Paris
CAILLOT & Comp.
| CAILLOUT
 

"Caillot et Compagnie, pianos carrés et droits! 6 et 6 octaves et demie, à 3 et 3 cordes, confectionnés dans le plus nouveau goût et très solidement." (*1836)

 

'Facteur de pianos' ca. 1836-45 61, rue de la Verrerie (**1836)(**1837)(***1838)(arr.4), 17, rue Monceau Saint-Gervais (x1839)(xx1839)(arr.4), 17, rue François Miron (x1840)(**1841)(*1842)(x1843)(arr.4), 31, rue du faubourg Montmartre (**1845)(arr.9), Paris
CALAFAT Francesco
| François
 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1898

Repris par LARRAZABAL en 1898

1898 - "Vendeur : Calafat - Acquéreur : Larrazabal - Domicile élu pour les oppositions : Manteau, 60, Caumartin - Entrée en jouissance : 16 août - Fonds vendu : Pianos, 88, av. Champs-Elysées." Archives commerciales de la France, 17/08/1898, p. 1032 (gallica.bnf.fr)

 

88, avenue Champs-Elysées (1898)(arr.8), Paris
CALAZEL Joseph
| CALZAL

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912-26 [depuis 1903 (*1913)(x1926)]

Joseph Célestin CALAZEL né en 1881 à Saint Jean du Bruel, facteur de pianos, grand gagnant du Prix de l'exposition Internationale de Montpellier en 1905.

'Händler mit Pianos u. Harmoniums' (x1912)(x1926)

Prix de l'exposition Internationale de Montpellier en 1905

12, rue Barralerie (x1912), 18, boulevard Henri IV (*1913)(**1921), 7, avenue de Toulouse (x1926), Montpellier
CALDERA  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890-1906; (x1906)

CALDERA Joseph (xx1890), 'Musiklehrer u. Pianohandlung'

CALDERA (x1906), 'Piano- u. Musikinstr.-Handlung'

53, Cours Napoléon (xx1890), Ajaccio (Corse)
CALEMBERT  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Drehpiano-Macher' (x1926)

 

9bis, rue de Vitry (x1926), Alfortville
CALLINET Louis

(ca. 1790 - 1838)(¹⁰)

 

INFO EXTRA

CALLINET Louis à Wikipédia

 
 

'Facteur d'orgues' ca. 1838

Époux de CHABANNE Adélaïde Louise Félicité (¹⁰)

Neveu de Joseph et Claude-Ignace CALLINET, facteurs d'orgues à Rouffach (³²)

 

21, rue Neuve Sainte Geneviève [rue Neuve-Notre-Dame] (1838)(arr.4), ou peut-être 4, rue du Parc Royal (1838)(¹⁰)(arr.3), Paris
CALVI Joseph  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano-Handlung' (x1926)

 

9, rue Lenôtre (x1926), Nantes
CAMPADELLI Alfred Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1892-98 12, rue Thiers (y1892)(y1893)(y1897)(y1898), Marseille
CAMPARDON  

 

"Un Piano-Forte, en forme de Clavessin, fort bon, & du meilleur facteur. S'adresser au Bureau d'avis, ou au sieur Campardon, facteur d'Orgues, rue Ste. Claire, vis-à-vis le cul de Sac de ce Couvent." Affiches de Toulouse et du Haut-Languedoc, 17/09/1783, p. 2 (rosalis.bibliotheque.toulouse.fr)

"Un Clavecin des plus beaux, à double ravalement, & dont l'harmonie répond à l'élégance de la caisse. S'ad. au sieur CAMPARDON, Facteur d'Orgues & de Clavecins, rue Sainte Claire." Affiches de Toulouse et du Haut-Languedoc, 19/04/1786, p. 2 (rosalis.bibliotheque.toulouse.fr)

"Un excellent Forte-piano. Le sieur Campardon, Facteur d'Orgues, logé rue Sainte Claire, est chargé de la vente de cet instrument, & le fera voir aux personnes qui defireront s'en accommoder." Affiches de Toulouse et du Haut-Languedoc, 06/02/1788, p. 1 (rosalis.bibliotheque.toulouse.fr)

"Un clavecin à l'anglaise, la caisse est belle & solide: il est très-harmonieux dans toute son étendue, qui n'est pas ordinaire, puisqu'il y a six octaves; il y a un jeu de luth placé d'une manière nouvelle & qui donne une qualité de son agréable; il y a un tiroir & un pupitre. S'ad. au sieur Campardon, Facteur d'Orgues, Forté-pianos & Clavecins, logé rue ste. Claire." Affiches de Toulouse et du Haute-Languedoc, 03/09/1788, p. 1

"Avis aux amateurs des beaux arts.
M. Campardon instruit le public qu'il a changé de domicile ;
il est logé rue Saint-Antoine du Salin, section 6, n.° 175. Le sieur Campardon, facteur d'orgues, et le seul pour la partie du forte-piano et harpe, à Toulouse, déjà connu assez avantageusement depuis 60 ans, de père en fils, a cru nécessaire de donner cet avis à messieurs les amateurs et professeurs de ce genre, et leur dévoiler le charlarinisme outré qui semble dans ce moment vouloir s'emparer de tout ; les belles phrases sont souvent séduisantes et pourroient peut-être inspirer de la confiance pour des personnes sans talens [voir
STEHLIN à Toulouse].
M. Campardon, (la suite )

 

 

'Facteur d'Orgues, Forté-pianos & Clavecins' ca. 1783-1826

Autres facteurs à Toulouse en 1807 sont KOENIGS et STEHLIN.

CAMPARDON Fils (x1826)


(la suite)

1.° Répare les harpes et les augmente de noies, si l'instrument en est susceptible ;
2.° Il construit et fabrique les forte-piano, corrige les défauts de construction dans les autres surtout pour tenue de l'accord en donnant au sommier plus de solidité, change les tables d'harmonie à volonté, augmente le nombre des pédales, et promet de plus de rendre un forte-piano déjà abandonné, aussi parfait qu'il peut l'avoir été, en un mot qu'on lui donne le forte-piano le plus délabré, il tiendra sa parole ;
3.° Il répare les orgues à cylindre et sérinettes ; il se rendra comme à son ordinaire dans les maisons où il sera demandé, pour accorder lesdits instrumens : il offre ses services à messieurs les amateurs de ce genre, des campagnes voisines.
Il reçoit chez lui les harpes et forte piano, dont on veut se défaire, prenant dix pour cent sur la vente desdits instrumens ; invitant ceux qui lui écriront à cet effet d'affranchit les lettres." Journal de la Hte-Garonne, 06/06/1805, p. 4 (rosalis.bibliotheque.toulouse.fr)

"Quatre soufflets d'orgue, de huit pieds de longueur sur trois pieds & demi de largeur, assortis de ses porte-vents ; gosiers, leviers & supports de leviers. S'adresser à M. Campardon, facteur d'orgues, rue Nazareth, section 5, n° 185, ou à M. Duchan, négociant, place Saint Etienne." Journal politique et littéraire de Toulouse et de la Haut-Garonne, 28/11/1811, p. 6 (rosalis.bibliotheque.toulouse.fr)

"Changement de domicile - Le sieur Campardon fils, facteur d'orgues, forte-pianos et harpes, répare les pianos, les augmente de notes, et accorde toute sorte d'instrumens, ainsi que les orgues à cylindre et les serinettes, d'après la méthode des plus grands maîtres. Il est le seul dans Toulouse qui accorde dans les églises les orgues dans leur véritable perfection et parfaite égalité d'harmonie, et se rend aussi en ville. Pour preuve de son talent, il propose l'orgue de la cathédrale pour modèle. On trouve chez lui des pianos à vendre et à louer; il est logé place Bourbon, ci-devant des Grands-Carmes, n° 12, à Toulouse." Journal de Toulouse, 05/09/1826, p. 4 (Rosalis

 

rue Ste. Claire, vis-à-vis le cul de Sac de ce Couvent (y1783)(y1786), rue Sainte Claire (x1788), 12, 175, rue Saint-Antoine du Salin (x1805),  rue Nazareth (y1811), place Bourbon (x1826), Toulouse
CAMUS Mad.

 

"Camus (Mme), fab. eu tous genres et location de pianos, r. St Martin, 245." Almanach général des commerçans de Paris et des départemens : contenant plus de 100,000 adresses vérifiées à domicile, 1839, p. 565 (gallica.bnf.fr)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1839 245, rue Saint-Martin (yy1839)(arr.3), Paris
CAMUS Mme.  

Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

8, rue du Marché (x1926), Saint-Dizier
CANAL Victor  

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits  vers 1900

2, place Jacques Cœur (?), Montpellier
CANAVA  

Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1922

 

59, rue Maréchal-Foch (**1922), Le Creusot
CANAVY Gaston  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-26 [depuis 1902 (*1913)(**1921)(x1926)]

'Piano-Handlung' (x1906) ------- 'Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1912)(x1926)

 

4, Place Thiers (x1906)(x1912), 4, place Maurice Berteaux (*1913)(x1926), 31, rue Grande (*1913)(**1921), 23, rue Louis-Neuf (x1926), Saint-Germain-en-Laye
CANDÈZE Alphonse Claude
| CAUDÈZE

 

 

 



'Manufacture de pianos'

"Pianots [sic] droits. Sept octaves. Fabrique d'Alph. Candèze." La Diligence : journal des voyageurs : littérature, moeurs, théâtres, modes, itinéraires, voyages,  industrie : par autorisation de MM. les administrateurs des Messageries, 04/1846, p. 6 (gallica.bnf.fr)

 

 

'Accordeur de pianos' ca. 1846-64; (1851)(¹⁰)

 Époux de BEAUFILS Amélie Arsène (? - 1851)(¹⁰)


(la suite)

"Pianos droits. Fabrique d'Alphonse Candeze, boulevard r. St-Denis, 9. Ces pianos, d'un genre nouveau, ont l'avantage, par la bonne qualité de leurs matériaux, leur mécanique garnie de cuivre et l'extension de 7 octaves qu'on leur a fait atteindre, de résumer ce qu'on a pu trouver de mieux jusqu'à ce jour." La Presse, 24/02/1846, p. 4 (gallica.bnf.fr)

 

 9, boulevart Saint-Denis (zz1846)(*1848)(x1849)(*1850)(*1851)(¹⁰)(**1852)(**1854)(arr.10), 10, rue Sainte-Apolline (*1850)(*1851)(**1852)(arr.2), 8, rue Sainte-Apolline (**1854)(arr.2), 100, rue Cléry (yy1851)(xx1855)(yy1855)(xx1856)(xx1857)(xx1858)(*1859)(xx1859)(xx1860)(xx1861)(xxx1862)(***1863)(yy1864)(arr.2), Paris
CANTAL Ch.  

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875 rue de l'Oratoire (*1875), Caen
CANTELON Gustave  

"CANTELON (G.). Barême musical. Tableaux synoptiques, transpositeurs des tons et des instruments, indiquant d'une façon absolument simple et certaine la manière d'opérer la transposition dans n'importe quel ton, de tous les morceaux ou parties de chant, d'orchestre ou de musique militaire, et la transposition, l'orchestration et l'arrangement de toute espèce de musique, pour les instruments de toutes tonalités. Ces tableaux traitent également de l'harmonie et comprennent le diapason, l'étendue et la corrélation de tous les instruments employés dans les orchestres symphoniques, d'harmonie et de fanfare, à l'usage des amateurs et des chefs de musique. Saint-Quentin (Aisne), G. Cantelon." Bibliographie de la France, 18/03/1882, p. 173

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1890-1921 [depuis 1878 (x1912)(*1913)]

'Musikal.- u. Instr.-Handlung' (xx1890) ------- 'Musikal.-, Piano- u. Instrumenten-Handlung' (x1906) ------- 'Musiklehrer, auch Händler mit Muskal. u. Musikinstr.' (x1912)

Succ. par MUTTE-HERLIN & Cie ca. 1926

35, Grande Place (x1906), 35, Place de l'Hôtel-de-Ville (x1912)(*1913)(**1921)(1922), Saint-Quentin
CANTOPHONE (Le)  

Facteur et/ou marchand de pianos et éditeur de musique ca. 1921-26

St. Amand-Montrond

'Piano- u. Harmonium-Handlung' & 'Führt auch Musikinstr. u. Musikal.' (x1926)Gérant : R. DARMITTE (**1921)

Paris

1921 - Gérante : Mme. Darcy (**1921), Léon Mignan, directeur technique (**1921)

1926 - Gérant : POLGE (x1926),'Piano- u. Harmonium-Handlung' & 'Führt auch Musikinstr. u. Musikal.' (x1926)

 

 

MAISON PRINCIPALE : Montrond

SUCCURSALE : 104, rue Lafayette (**1921)(x1926)(arr.10), Paris

 

CANTREL Georges 'Facteur de pianos' ca. 1906-12

'Pianobauer' (x1906)(x1912)

rue de la Gare (x1906), rue de Thionville (x1912), Mantes
CANUT H., MORITZ-ISER & Cie  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos et successeurs de HERZ Philippe Henry Neveu  (°1863) Paris
CAPDEVILLE A. M.

 

 

 

Brevet de 1889 : "195415. Brevet de quinze ans, 16 janvier 1889; Capdeville, représenté par Josse, à Paris, rue de Bondy, n° 48. Nouveau système de piano dit piano a carillon de Capdeville." Bulletin des lois de la République française, 01/1889, p. 1047 (gallica.bnf.fr)

TÊTE D'UNE FACTURE

 

'Manufacture de pianos' droits ca. 1896-1912

CAPDEVILLE V. (z1900)(z1902)(**1904)

CAPDEVILLE L. (x1906)(**1907)(x1912)

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

"CAPDEVILLE - grands formats à cordes croisées, ayant une puissance de son égale à celle du piano à queue petit format, sans augmentation de prix sur les grands pianos obliques; formats extra riches, garantis. Bons pianos 1/2 obliques, bonne facture, à partir de 450 francs, pass. Ménilmontant, 19." Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1898, p. 2146 (gallica.bnf.fr)

19, passage Ménilmontant (*1896)(*1897)(**1898)(z1900)(*1902)(z1902)(*1903)(*1904)(*1905)(*1907)(*1909)(arr.11), 90, rue Pelleport (x1906)(**1907)(*1910)(x1912)(arr.20), Paris
CAPELLE Albert  

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1920-26 [depuis 1863 (x1926)]

Successeur de LECAVELLÉ (x1926)

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Händler' (x1926)

CAPELLE Henri (1956)

23, rue Française, Passage Galabrun (**1920), 29, rue Française (x1926), Béziers
CAPET R.  

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912-26 [depuis 1895 (*1913)(**1921)(x1926)]

CAPET-PELARD (x1912)(x1926)

 'Händler mit Musikal., Pianos u. Musikinstr.' (x1912) ------- 'Händler mit Musikal., Pianos, Musikinstr. u. Saiten' (x1926)

 

[14], rue de la Couronne (x1912)(*1913)(**1921)(x1926), Pithiviers
CAPITAINE

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits et pianos automatiques ca. 1906-26 [depuis 1899 (x1926)]

Brest

CAPITAINE Frères (x1906)(x1912)

 'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung u. Reparatur-Werkstatt' (x1906) -------  'Musikal.-, Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung u. Reparateur' (x1912)(x1926)

CAPITAINE Fr. (*1913)

CAPITAINE Paul (**1921)(x1926)

Morlaix

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

MAISON PRINCIPALE : 25, rue d'Aguillon (x1906)(x1912)(*1913), 31, rue d'Aguillon (*1919)(**1921)(x1926), Brest

SUCCURSALE : 14, rue de Brest (x1926), Morlaix

CARBEN Léon
|  GARBEN

Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1903 (gallica.bnf.fr)

 

SOUS-MARQUE

GAVAUD

- GAVAUD -
- USURPATION DE NOM -
1905

 "A la requête de MM. Gaveau frères, la onzième chambre correctionnelle a, le 27 février dernier rendu un jugement dont nous extrayons les passages principaux contre le nommé Carben (Léon), marchand de pianos à Paris, d'une part et la femme Thollé, marchande de confections, d'autre part. Attendu qu'il résulte des documents fournis au tribunal que depuis plusieurs années les défendeurs faisaient paraître dans les journaux des annonces où ils curaient en vente des pianos GAVAUD. Qu'il résulte aussi des aveux des détendeurs que Carben a ainsi, depuis plusieurs années, fait apposer le nom commercial ci des sus sur un certain nombre de pianos qui ne provenaient pas de la fabrication des demandeurs. Que la femme Thollé, de son côté a exposé en vente et mis en circulation dans les mêmes circonstances un certain nombre de pianos à queue reconnaît avoir reçus de Carben Qu est constant pour le tribunal que le choix qu'ils avaient fait du nom de Gavaud avait pour but et a eu pour résultat de tromper le public, Attendu que la mauvaise loi des défendeurs résulte du fait reproché lui-même, puisqu'ils savaient pertinemment qui n'existe pas de fabricant du nom de Gavaud. Que leur mauvaise foi éclate mieux encore par l'ingéniosité qu'ils ont montrée dans le choix du nom employé. Condamne solidairement Carben à 500 francs et la femme Tollé à 540 francs d'amende et statuant sur les réparations civiles, condamne solidairement Carben et la femme Thollé par toutes voies de droit et même par corps, à payer à Gaveau la somme de 2.500 francs à titre de dommages-intérêts, à l'insertion du présent jugement dans cinq journaux au choix des demandeurs sans que le coût total puisse excéder la somme de 500 francs: les condamne enfin sous la même solidarité, aux dépens. La cour d'appel de Paris, chambre des appels de police correctionnelle, en l'audience du 26 juin dernier, adoptant les motifs des premiers juges, confirme le jugement dont est appel." Le Petit Parisien, 18/10/1905, p. 6 (gallica.bnf.fr) et La Presse, 19/10/1905, p. 4 (gallica.bnf.fr)

 

 

'Manufacture de pianos' droits ca. 1905-31 [depuis 1830 (x1906)]

Successeur d'ELAND (°1830); (*1905)(*1906)(*1907)(**1907) qui aurait commencé vers 1830 ? selon une des publicités de 1807 (ci-dessus)- Dans l'exposition universelle de 1867, on trouve seulement un certain Claude ELAND, comme coopérateur chez BLANCHET (°1852), qui a été récompensé avec une médaille de bronze. La musique, les musiciens et les instruments de musique : chez les différents, Oscar Comettant, 1868, p. 720

CARBEN, vendu en 1903 à qui ??? (Archives commerciales de la France. 08/04/1903, p. 443 (gallica.bnf.fr))

... et nous trouvons  que dans l'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, de 1903, p. 25 (gallica.bnf.fr) est mentionné que GUILLE G. qui était le successeur de CARBEN vers 1903.

Après l'usurpation de 1905 (texte à droite), ils ont vendu leur fonds : Repris par CHIRON & HANNETEAU en 1905. (Archives commerciales de la France, 05/07/1905, p. 838 (gallica.bnf.fr)) - Voir CHIRON ci-dessous

'GAVAUD' (1905)

1907 - Déclaration de faillite. (Archives commerciales de la France, 25/09/1907, p. 1216 (gallica.bnf.fr))

1908 - Clôture de faillite en 1908. (Archives commerciales de la France, 13/06/1908, p. 760 (gallica.bnf.fr))

'Marchand de pianos' (z1931)

Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1905, p. 338 (gallica.bnf.fr)

"PIANOS L. CARBEN - 31, boulevard Bonne Nouvelle et 30, rue de la Lune - Réparations, échanges, accords. Pianos neufs en palissandre ciré depuis 450 Fr. - Grande choix d'occasions." Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1907 (gallica.bnf.fr), p. 606 et un autre pub. p. 353  (gallica.bnf.fr)

'Médaille de bronze, 1867' (Claude ELAND)

 

31, boulevard Bonne Nouvelle (*1905)(*1906)(x1906)(*1907)(**1907)(1908)(arr.2), 26, rue Cadet (*1903)(**1904)(arr.9), ateliers : 30, rue de la Lune (*1905)(*1907)(arr.2), 6, rue Notre-Dame-de-Recouvrance (**1921)(x1922)(arr.2), 86, rue Duchesne (*1929)(arr.18), 88, rue Duhesme (z1931)(arr.18), Paris
 

CARBONEL

(ca. 1831 - 1906)

 

 

TÊTE d'UNE FACTURE

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos et éditeur de pianos ca. 1875-1914 [depuis 1812 (x1906)]

Date de fondation 1812 parce qu'i était successeur de MEISSONNIER Père & Fils (°1812) et de ROUSSEL (yy1878)(yy1879)

CARBONEL M. (y1885)(xx1890)(**1903)(1906), mort en décembre 1906 : "Carbonel, éditeur de musique à Marseille, mort à l'âge de 65 ans." Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1907, p. 561 (gallica.bnf.fr)

'Musikal.-, Piano- u. Instr.-Handung' (xx1890) ------- 'Musikal.-, Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1906)

Plus tard : Repris par AIGUIER Félix (xxx1912)(x1914), et plus tard par F. LAJGINIES

"Carbonel, M. assortiment de pianos des meilleures marques, ventes et locations, accord ; rue Saint-Ferréol 21, atelier de réparations, rue Haxo 14." Indicateur marseillais : guide du commerce : annuaire du département des Bouches-du-Rhône pour l'année 1885, p. 1048-49 (gallica.bnf.fr)

"MAISON CARBONEL - FONDÉE EN 1812 - Téléph. 15.76 FÉLIX AIGUIER. Successeur Rue St-Ferréol, 27 - MUSIQUE de TOUTES EDITIONS - FRANÇAISES et ETRANGERES GRAND ABONNEMENT A LA LECTURE MUSICALE - FRANCE - COLONIES - ETRANGER." Indicateur marseillais : guide du commerce : annuaire du département des Bouches-du-Rhône, 1914, p. 961 (gallica.bnf.fr)

 

ATELIER : 14, rue Haxo (yy1883)(y1885)(y1886)(y1893), 21, rue Saint-Ferréol (*1875)(*1876)(yy1878)(yy1879)(yy1880)(yy1881)(yy1882)(yy1883)(y1885)(y1886)(xx1890)(y1892)(*1893)(y1893), 15, rue du paradis (xx1890), 27, rue Saint-Ferréol (*1895)(*1896)(y1897)(*1898)(y1898)(*1903)(*1905)(*1906)(x1906)(y1906)(*1907)(yy1907)(xxx1908)(*1909)(xxx1909)(xxx1912)(*1913)(x1914), Marseille
CARBONNIER  

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 18?? Probablement la plaque du facteur ci-dessus.

Paris
CARCASSONNE Georges

(18?? - 1942)

 

"Musiciens, exigez la marque Georges Carcassonne sur tous les instruments à vent, jazz, banjos, violons, fabrication artistique. 54, rue d'Enghien, Paris." Le Journal, 08/03/1930, p. 6 (gallica.bnf.fr)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos, compositeur et éditeur de musique ca. 1896-1930 [depuis 1860 (x1906)(x1912)(x1926)]

CARCASSONNE Georges (*1905)(x1906)(*1907)(*1909)(*1913)(**1921)

'Musikal.-, Piano- u. Instrumenten-Handlung' (x1906) ------- 'Piano- u. Harmonium-Handlung' & 'Auch Musikinstr.' (x1912)(x1926)

 

19, boulevard Victor Hugo (*1896)(*1897)(x1906), Nîmes

54, rue d'Enghien (*1902)(*1905)(x1906)(*1907)(*1909)(x1912)(*1913)(**1921)(x1926)(1930)(arr.10), Paris

CARDINAL 'Facteur de pianos' ca. 1827 10, place du Chevalier-du-Guet (x1827)(arr.4), Paris
CARDON Arthur  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1870-88

CARDON Arthur (**1871)(**1873)(*1876)

1876 - "Paris. — Mme CARDON, née Aubrespin, à été séparée de son mari, facteur de pianos, rue St-Vincent, 8. — Jug. du 14 déc. 1875. — Aff. Paris. du 31 mars 1876." Archives commerciales de la France, 02/04/1876, p. 407 (gallica.bnf.fr)

CARDON E. A. (**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1886)(**1888)

 

17, rue de Clignancourt (**1870)(arr.18), 8, rue Saint-Vincent (1875)(arr.10), 6, rue La Bruyère (**1870)(**1871)(**1873)(*1875)(*1876)(arr.9), 37, rue Notre-Dame-de-Lorette (**1870)(**1871)(**1873)(*1875)(*1876)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1886)(**1888)(arr.9), Paris
CARÉ Charles François

(ca. 1814 - ?)

"23466. Caré (Charles-François), facteur de pianos, 5 avril 1852, 38 ans, Paris. — 16 février 1855. Remboursement." Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 30/06/1885, p. 3349 (gallica.bnf.fr)  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1852

 

Paris

CAREMBAT Paul Louis Philibert

(1797 - ?)(¹⁰)

 

'Facteur de pianos' ca. 1877

Très probablement que c'est le CAREMBAT qui était 'finisseur' et avait fait des 'échappemens' chez PLEYEL dès 1846-49. (²⁰)

 

12, rue des Poissonniers (1877)(¹⁰)(arr.18), Paris
CARION  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1863

Mariage en 1863 : "Carion, facteur de pianos, rue Vieille-du-Temple, n. 47. Mlle Thomas, couturière, rue des Francs-Bourgeois, 8." L'Indicateur des mariages : relevé des mariages affichés dans les mairies, 13/09/1863, p. 1 (gallica.bnf.fr)

 

47, rue Vieille-du-Temple (xx1863)(arr.3), Paris
CARL F. L.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-26

'Piano- u. Orgelbauer' (x1906)(x1912) ------- 'Piano-Macher' (x1926)

 

43, rue de Paris (x1906)(x1912), 26, rue de Normandie (**1911)(**1912)(**1921)(x1926), Asnières-sur-Seine
CARLI E. Fils  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912-26 [depuis 1913 (**1921)(x1926)]

Manosque

CARLI E. Fils (**1921)

CARLI E. Fils & Cie (x1926), 'Musikal.- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

Nîmes

CARLI E. (x1912)(x1926)

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1912)(x1926)

CARLI E. & Cie (x1926)

Uzès

CARLI E. Fils & Cie (x1926), 'Piano-Handlung' (x1926)

 

MAISON PRINCIPALE : 41, Grande rue (**1921), Manosque

SUCCURSALE : 5, rue St. Castor (x1912), 4, rue des Lombards (x1926), Nîmes

SUCCURSALE : 10, rue St.-Ambroix (x1926), Uzès

CARLI Euclide  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906

 

4, rue de l'Hôtel-de-Ville (x1906), Alès
CARLI Nicolas Raphael

(1764 - 1827)(¹⁴)

 

'Marchand et éditeur de musique' ca. 1810-21

Né à Naples, 1764, mort à Paris, 15 avril 1827 (¹⁴)

Repris par LAUNER vers 1828

 

  Place et Péristyle des Italiens (*1810)(*1816), Péristyle du Théatre Favart coté de la rue Marivaux (**1813)(arr.2), 14, boulevart[d] Montmartre vis-à-vis le jardin Frascati (*1820)(*1821)(arr.9), Paris
CARLI Michel Joseph

(1760 - 1815)(¹⁰)

 

'Compagnon ébéniste' (1781)(¹⁰), 'Facteur de harpes' (*1809), 'Facteur de harpes et pianos' (*1816), 'Luthier' (1815)(¹⁰)

Époux de PATERNOF(T) ou PETERNAS Madeleine Josephine (Génévieve) (¹⁰).

Il avait deux fils, un avec le même nom, également 'luthier', né en 1791 (ou 1794), et l'autre nommé Nicolas, herboriste.

"Cité lors de la vente de fond de boutique audit, par RIVAL Marie Madeleine, veuve CARLY ou CARLI et FARDE, son fils, à condition de prendre en charge, etc., actée le 23/04/1781." (¹⁰)

 

6, rue Saint Bernard faubourg Saint-Antoine (*1809)(x1810)(*1811)(¹⁰)(*1812)(*1813)(*1814)(*1815)(*1816)(arr.11), 3, rue de Charonne (1815)(¹⁰)(arr.11), Paris
CARLI Nicolas Michel

(1791 ? - 1845)(¹⁰)

 

"CARLI, rue St.-Denis, n. 357. Il consacre spécialement à la fabrication des harpes, qu'il répare avec une grande fidélité." Bazar parisien, ou Annuaire raisonné de l'industrie des premiers artistes et fabricans de Paris : offrant l'examen de leurs travaux, fabrications, découvertes, produits, inventions, etc. : ouvrage utile à toutes les classes de la société, 1826, p. 437 (gallica.bnf.fr)

 

'Facteur de harpes' ca. 1826-45, probablement un des fils de CARLI Nicolas Raphael.

Époux de MERCIER Marie Pierrette. (¹⁰)

"Sa description physique est complète. Il est né le 26/05/1791 à Paris, prétend à l'exemption, mal aux jambes, réformé comme rachitique." (1811)(¹⁰)

357, rue Saint-Denis (**1826)(x1828)(arr.3), rue Neuve de la Fidèlité (1845)(¹⁰)(arr.10), Paris
CARLIER Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-76  

9, rue des Vieillards (*1875)(*1876), Boulogne-sur-Mer

 

 

CARLIER Aimé François

(ca. 1824 - 1853)(¹⁰)

 

'Facteur d'orgues' ca. 1853

Célibataire (¹⁰)

14, rue Sainte Foy (1853)(¹⁰)(arr.2), Paris
CARLIN  

"Pianos et Musique. 3517. CARLIN, rue Ganterie, n° 49, informe le public qu'on trouve chez lui un assortiment complet de pianos à queue, carrés et droits, des fabriques d'Erard, Pape, Pleyel et autres, ainsi que tout ce qu'on peut désirer en fait de musique nouvelle. Il tient en outre tous les instrumens et des cordes de Naples. Il annonce qu'il a ouvert un abonnement de musique au mois et à l'année." Le Journal de Rouen, 25/10/1835, p. 4

"Dépôt général des Pianos à queue, carrés et droits, d'Erard, de Pleyel, de PAPE, etc., chez CARLIN, marchand de musique, d'instrumens et de cordes de Naples, rue Ganterie, n° 49, a Rouen.
Monsieur,
je prends la liberté de vous informer que j'ai pris des arrangemens avec tous les facteurs tie pianos de premier ordre, à Paris, pour pouvoir céder leurs instrumens avec la même garantie ci aux conditions les plus douces aux-quelles ils les vendent chez eux.
Prèsentant, outre ces avantage, celui d'offrir, dans le même magasin, une grande variété de ces instrumens de choix, j'ose espérer que vous voudrez bien m'accorder
Votre confiance, et soyez convaincu que tous mes soins tendront à justifier la préférence qu'il vous aura plu de me donner. J'ai l'honneur de vous saluer, CARLIN.
P. S. Je profite de cette circonstance pour vous donner avis que je viens d'ouvrir un grand abbonnement de musique." Le Journal de Rouen, 17/10/1836, p. 4

"M. CARLIN, à Rouen, annonce, par la voie des journaux et au moyen, de circulaires, avoir pris des arrangemens avec moi pour la vente des pianos de ma fabrique, ce qui pourrait donner lieu de croire que j'ai un engagement avec lui. Il m'importe donc de faire connaitre que cette assertion est entièrement fausse, et que je n'ai pas même de pianos chez M. CARLIN, mon dépôt étant chez M. Fournier, rue de Fontenelle, n° 10bis. PAPE." Le Journal de Rouen, 23/10/1837, p. 3 -Voir FOURNIER à Rouen et PAPE (°1815) à Paris. Mais BONNEL aîné annonce qu'il avait le dépôt de pianos de Pape à Rouen en 1837.

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1835-37


(la suite)

"DEPOT GENERAL DE PIANOS D'ERARD, DE PLEYEL, etc.
M. CARLIN, marchand de musique et d'instrumens, rue Ganterie, n° 49, a l'honneur d'informer le public que l'on trouvera dans son magasin un grand choix de pianos des premiers facteurs, avec garantie et aux conditions les plus douces. Il continue son grand abonnement de musique au mois et à l'année. NOTA. Il annonce en même tems qu'il pent fournir, aux prix cotés sur ses circulaires, les pianos de PAPE."  Le Journal de Rouen, 24/10/1837, p. 4

"M. CARLIN, marchand de musique et d'instrmens, rue Ganterie, n° 49, a l'honneur d'informer le public que l'on trouvera dans son magasin un grand choix de pianos des premiers facteurs, avec garantie et aux conditions les plus douces. Il continue son grand abonnenent de musique au mois et à l'année. NOTA. Il annonce en même tems qu'il peut fournir aux prix cotés sur ses circulaires, les pianos de PAPE." Le Journal de Rouen, 26/10/1837, p. 3

49, rue Ganterie (y1835)(y1836)(y1837), Rouen
CARLOMAN  

Facteur et/ou marchand de pianos vers 1900

 

Paris
CARLSEN  

'Fabricant de pianos' ca. 1847

Époux de SCHEMITZ (1847)(¹⁰)

 

87, rue Saint-Honoré (1847)(¹⁰)(arr.1), Paris
CARNOT  

'Facteur de pianos' ca. 1884

1884 - "Publications de mariages. Entre : [...] M. Carnot, facteur de pianos, rue de Flandre, n. 142, et Mlle Sequeval, rue de Jarente, 1." La Presse, 04/07/1884, p. 4 (gallica.bnf.fr)

 

142, rue de Flandre (y1884)(arr.19), Paris
CARNOY J. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

10, rue Henri IV (x1926), Amiens

 

CARON  

'Fabricant de pianos' ca. 1863

1863 - "Publications de mariages. Du 15 au 22 novembre. [...] 20e arrondissement (Ménilmontant). - Entre : [...] Caron, fabricant de pianos, rue Napoléon, 16, et Mlle Deneufplanches, même maison." La Presse, 28/11/1863, p. 3 (gallica.bnf.fr)

 

16, rue Napoléon (y1863)(arr.1), Paris
CARON R.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

Anzin

'Musikal.-, Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

Saint-Amand-les-Eaux

Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

 

105, rue St.-Amand (x1926), Anzin

SUCCURSALE : 48, rue Thiers (x1926), Saint-Amand-les-Eaux

 

CARPENTIER Adolphe  

'Facteur de pianos' ca. 1857

Liste des sociétaires de l'Association des artistes musiciens, vers 1857 (²⁵)

 

???
CARPENTIER J.

 

"CARPENTIER (J.) ing.-construct., r. Delambre, 16, 18 et 20. MÉLOTROPE, appareil mécanique pour jouer du piano, exp. univ. 1889." Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1898, p. 2146 (gallica.bnf.fr)

 
 

Facteur et/ou marchand de pianos mécaniques et ingénieur-constructeur ca. 1889-1914

'Ingénieur, Verfertiger des Klavierspiel-Apparates «MélotrOpe»' (x1912)

Médaille d'or Paris, 1889

 

16-18-20, rue Delambre (**1898)(arr.14), 20, rue Delambre (x1890)(*1911)(**1914)(arr.14), 16-20, rue Delambre (**1907)(x1912)(arr.14), Paris
CARRÉ  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1922

 

68, rue Carnot (**1922), Mâcon

CARRÉ  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1904

 

6, rue Pérollerie (***1904), Valence

CARRÉ J.  

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1921-29

CARRÉ J. & H. BEVER, voir BEVER (°1919) à Nancy

 

16, rue de l'Hôtel-de-Ville (*1929), Mirécourt

7, rue Gambetta (**1921), ?

CARRÉRE Jean  

'Facteur de pianos' ca. 1849

Membre d' ASSOCIATION DES FACTEURS DE PIANOS, à Paris (°1849)

 

10, rue du Delta Projetée (**1849)(arr.9), Paris
CARTEAU

 

'Piano transpositeur', cet essai, appliqué au piano, fut fait par : Roller, à Paris et plus tard, tant des autres comme Carteau en 1846. Dictionnaire des instruments de musique, Jacquot, 1886 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1846

Paris
CARTEREAU  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1870-73

 

10, quai du Louvre (**1870)(**1871)(**1873)(arr.1), Paris
CARTIER A.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1920-26 [depuis 1920 (**1921) ou depuis 1918 (x1926)]

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

1, rue des Fossés (**1921), 4, cours Saffray (x1926), Pont-Audemer
CARTIER H. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1898

Agent pour BOISSELOT à Paris; (**1898)

106, rue Monge (**1898)(arr.5), Paris

CARTOUX Baltasard  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1827

'Marchand de musique' (xx1827)

 

10, Place de Terreaux (xx1827), Lyon
CARTY & Fils  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 18??

 

Paris
CASEN Antoine & Cie  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

Successeur de la maison ROUGET (°1863), à Toulouse

 

5, rue Saint-Panthaléon (**1921), Toulouse
CASPERS Pierre Nicolas

(1800 - ?)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1826)

Paris

CASSARD L.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-29 [depuis 1912 (**1921)]

 

4, rue de la Liberté (**1921)(*1929), Dépôt : 8, rue de Tanger (**1921), Alger (maintenant Algérie)
CASSI-MELONI

 

Brevet de 1860 : "41676. B. de 15 ans, 22 juillet; Cassi-meloni, Paris, rue Lamartine, 44. Instrument de musique dit piano-harpe." Catalogue des brevets d'invention, France. Ministère de l'agriculture, 1860, p. 191

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1860-1912

'Piano-Händler u. -Stimmer' (x1906)(x1912)

44, rue Lamartine (1860)(arr.9), Paris
CASSINI Pierre  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

6, rue Valperga (x1926), Nice
CASTELAIN D.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano-, Harmonium- u. Sprechm.-Handlung' (x1926)

 

1bis, rue St.-Firmin, St.-Maurice (x1926), Lille
CASTELAIN Jules-Joseph  

'Facteur de pianos' ca. 1849-57

Membre d' ASSOCIATION DES FACTEURS DE PIANOS, à Paris (°1849)

 

22, rue de la Reny (**1849)(arr.?), 9, rue de la Harpe (1857)(¹⁰)(arr.5), Paris
CASTELLI  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1855

Brevet de 1855 (**1861)

 

Paris ?
CASTEYDE Hippolyte-Brigitte-Emmanuel  

Brevet de 1862 : "344° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 10 mars 1862, au secrétariat; de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Casteyde (Hippolyte-Brigitte-Emmanuel), facteur de pianos, à Paris, rue Grange-aux-Belles, n° 39. pour la réunion instantanée de l'orgue harmonium aux pianos." Bulletin des lois de la République française, 07/1863, p. 462 (gallica.bnf.fr)

 

'Facteur de pianos et de harmoniums' ca. 1862-64 39, rue Grange-aux-Belles (1862)(1863)(*1864)(arr.10), 241, boulevard Voltaire (18??)(arr.11), Paris
CASTIGLIONE
| CASTIGLIONI
 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-90

 CASTIGLIONI Hector (xx1890), 'Pianohandlung'

 

place des Phocéens (*1875), 15, rue St. François de Paul (xx1890), Nice
CAT Léopold  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

45, rue Emile Zola (x1926), Hirson
CATELEIN Marcel
| CATELEUR | CATELIN
 

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1920) Paris | Montreuil
CATELOT  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1902-13

CATELOT Vve. (*1902)(z1902)(*1903)(*1905)(*1906)(x1906)(*1907)(*1909)(*1910)(x1912)(*1913)

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

Probablement repris par REGOUBY F. (**1921)

 

4, rue Larrey (z1902)(arr.5), 75bis, rue Monge (*1902)(z1902)(*1903)(*1905)(*1906)(x1906)(*1907)(*1909)(*1910)(x1912)(*1913)(arr.5), Paris
CATOUILLARD Fils  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890; (xx1890)

'Pianohandlung' (xx1890)

St. Omer
CAUBERT
'Facteur de pianos et harpes' ca. 1832; (x1832) Versailles
CAUDERÈS Jean Jules  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1857)

Bordeaux

CAUDRELIER-BOUQUIAUX
Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1903 19, rue de Belain (*1903), Dunkerque
CAUDRON
Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1898-1909

CAUDRON-CARLIER (x1906), 'Piano-Hdlg.'

 

9, rue des Vieillards (*1898)(*1903)(*1905)(x1906)(*1907)(*1909), Boulogne-sur-Mer

 

CAUDRON Edmond
Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-12

 'Musiklehrer u. Komponist, Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Händler u. Klavierstimmer' (x1906)(x1912)

 

2, rue du Collège (x1906)(x1912), Morez-du-Jura

 

 

CAUJOLLE Paul Marie

(ca. 1811 - 1858)(¹⁰)

 


'Ouvrier en pianos' ca. 1858

Époux de THIEFOIN Pauline (¹⁰)

 

4, rue du Jardinet (1858)(¹⁰)(arr.6), Paris

 

CAUMAILLE
| COMAILLE

'Facteur d'orgues' ca. 1875-1909

COMAILLE August (x1906), 'Orgelbauer, Piano- u. Harmonium-Händler'

 

134, route d'Espagne (*1875)(*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(*1903)(*1905)(x1906)(*1907)(*1909), Bordeaux

 

CAUSALIS & PAGNON  

1897 - "Vers deux heures du matin, les ateliers de l'usine Causalis et Pagnon. fabrique de pianos, située [...], rue Planchât, et [ilisible] par une [ilisible] intense qui [ilisible]. On crut aussitôt que l'usine en flammes et quelques habitants [ilisible] ni à déménager au plus vite. [...] Leurs craintes étaient exagérées. Cependant le feu était bien à l'urne, mais avait pris seulement dans [ilisible] de la machine à vapeur qui domine tous les bâtiments et d'où les flammes s'échappaient énormes." Le Petit Parisien, 11/10/1897, p. 3 (gallica.bnf.fr)

 

'Fabrique de pianos' ca. 1897 rue Planchât (1897)(arr.20), Paris
CAUSSE Auguste
| CAUSSÉ
 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912-21 [depuis 1893 (x1912) ou depuis 1894 (*1913)(**1921)(x1926)]

Brive

'Piano-, Musikinstr.- u. Sprechm.-Handlung' (x1926)

Cahors

'Succursale de LACAPE à Perigueux' (x1912) à Cahors - voir LACAPE (°1852)

''Musiklehrer, auch Geigen-Macher u. Händler mit Musikal., Pianos, Musikinstr. etc.' (x1912) à Cahors

 

 

11, rue Gambetta (**1921)(x1926), Brive

SUCCURSALE : 2, rue du Lycée (x1912), 3, rue du Lycée (*1913), 13, rue du Maréchal-Foch (**1921), Cahors

 

CAUSSÉ E.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1876-1929

CAUSSÉ E. (*1875)(*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898)

'Musikinstr.-Handlung' (xx1890)

1903 - "Liquidation Judicaire - Bordeaux.— CAUSSÉ (François), facteur de pianos, 32, cours du Jardin-Public. 1903. — L. M. St-Hilaire." Archives commerciales de la France. 21/02/1903, p. 236 (gallica.bnf.fr)

CAUSSÉ François (*1903)(*1907)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)

CAUSSÉ E. (x1906)(x1912)

'Piano- u. Orgel-Handlung' (x1906)(x1912)(x1926)

CAUSSÉ H. (x1926)(*1929)

 

53, rue Mirail (*1876), 110, route d'Espagne (*1875)(*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898), 103, Cours St. Jean (xx1890), 26, Cours du Jardin Public (*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)(x1912), 32, rue du cours Public (x1906), 26, Cours de Verdun (**1921), 11, rue des Tanneries (x1926)(*1929), Bordeaux
CAUSSÉ Germain  

'Facteur de pianos' ca. 1906

'Pianobauer' (x1906)

 

140bis, rue Judïque (x1906), Bordeaux
CAUVET Alphonse

  

 

Facteur et/ou marchand de pianos et compositeur ca. 1906-26 [depuis 1853 (**1921)(x1926)]

Successeur de LAFFAGE (°1850)

CAUVET Alphonse (x1906)(*1913)

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1906) ------- 'Musikal.-, Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1912)(x1926)

 

 

17, rue Courtejaire (x1906)(x1912)(*1913)(**1921)(*1922)(x1926), Carcassonne

 

CAUZIER Félix  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-1926 [depuis 1865 (x1906)(x1912)(x1926)]

CAUZIER F. (*1875)

'Pianohandlung' (xx1890)

CAUZIER Marius Félix, fils et successeur (1897)

1897 - Conversion de liquidation en faillite. (Archives commerciales de la France, 24/03/1897, p. 368 (gallica.bnf.fr))

CAUZIER Félix (x1906)

 'Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung u. Reparat.-Werkstatt' (x1906) -------  'Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Händler' (x1912)(x1926)

CAUZIER [Félix] Vve. (x1912)(*1913)(**1921)(x1926)

 

58, rue Huguerie (1897), 73, Porte-Dijeaux (*1875)(xx1890)(*1893)(*1895)(**1896)(*1897)(*1905)(*1906)(x1906)(*1909)(x1912)(*1913)(**1921)(x1926), Bordeaux

CAUZIER M. Fils  

TÊTE D'UNE FACTURE

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits et pianos à queue ca. 1906-26 [depuis 1890 (*1913)(x1926)]

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1906)(x1912)(x1926)

38, rue Saint-Fort (x1906)(x1912)(*1913)(*1921)(x1926), Bordeaux

CAUWENBERG Pierre Jean  

'Facteur de pianos' ca. 1861-64

Liste des sociétaires de l'Association des artistes musiciens, vers 1854, 1856-57, 1859, 1861, 1864

 

94, rue du faubourg Saint-Antoine (1861-64)(²⁵)(arr.12), Paris

CAUX 'Facteur de pianos' ca. 1857

300, rue Saint-Martin (xx1857)(arr.3), Paris

CAUX François

(ca. 1796 - 1851)

'Facteur de pianos' ca. 1851

Époux de MANAVIT Louise Antoinette (¹⁰)

15, rue des Messageries (1851)(¹⁰)(arr.10), Paris

CAVAILLE-COLL
| CAVAYÉ
 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1834) Paris
CAVANY G.  

'Facteur de pianos' ca. 1850 

Médaillé par 'S.A. LE PRINCE IMPERIAL NAPOLEON 3 EMPEREUR.'

 

4, Place Thiers (1850)(arr.16), St. Germain en Laye, Paris
CAYE Michel  

"Michel CAYE, luthier, fabricant de PIANOS, place d’Austerlitz, n° 4, a Metz, a l'honneur d’informer MM. les amateurs qu il vient de recevoir de la musique nouvelle et plusieurs beaux et bons pianos qu’il a choisis lui-méme à Paris, et qu’il vendra avec garantie d'une année. Pour plus de sûreté, il offre, si on le desire, de ne recevoir le prix des instrumens qu’après l’année de garantie expirée. Il se charge toujours de faire revenir toute la musique que l’on ne trouverait pas dans son magasin, au prix net de 50 pour cent de remise. M. Caye ayant vu à Paris les belles copies de Stradivarius, Amati, et généralement tous les beaux violons de Crémone, oltre à MM. les amateurs de leur en faire revenir au prix de 300 fr. a 400 fr. au plus. Ces violons sont tellement perfectionnés qu'il serait impossible aux meilleurs connaisseurs de ne pas les confondre avec les auteurs anciens. Tout, dans les instrumens, es! parfait : le vernis, les taches d’usure, les manches hantés, et jusqu’aux moindres défauts qui donnent le cachet de tel ou tel auteur. M. Caye vend généralement tout ce qui tient à la musique : les acordeons ordinaires, les pianos acordeons, les instrumens en cuivre, etc. Il se charge de toutes les réparations en violons, guitares et pianos, et fais des échanges ; loue des pianos depuis 4 fr. jusqu'à 15 fr. Il a des pianos a 5 octaves ½, depuis 70 fr. jusqu’à 200 fr. ; a 6 octaves ½, depuis 120 fr. jusqu’à 1,200 fr., ces derniers très-riches et à sommier de cuivre. Il fait la commission pour les instrumens de MM. Pape, Pleyel, Erard, etc., en se contentant d’un faible escompte. Ainsi, par exemple, les pianos de M. Pape, brevetés, matériaux-frappans en-dessus, dernier modèle, 6 octaves ½, cotés sur les prix courans à 2,100 fr., il les fournira à 1,700 fr., sans les frais d'emballage et de port ; et francs de tout, posés dans l'appartement, à 1,780 francs. Il donnera aux personnes la garantie d’usage, et pour que la malignité ne puisse pas influer sur les instrumens qu’il pourrait vendre ou louer, il se chargera toujours de les accorder lui-méme." Courrier de la Moselle, 15/12/1835, p. 4 (kiosque.limedia.fr)

"ETRENNES DE MUSIQUE. - Jolis Album de romances et Nocturnes richement reliés, Piano et Guitare par Labarre, Grisar et Romagnesi, etc. Petit serain musical, par Henry Hers [sic]. Chez M° Caye, marchand de musique et facteur de Pianos, place d’Austerlitz, n° 4, a Metz." L'Indépendant de la Moselle, 28/12/1835, p. 4 (kiosque.limedia.fr)

"Caye, march. de mus., Metz." Agenda musical, Paris, 1837 (gallica.bnf.fr)

"4. — MM. CAYE et ALEXIS BAUMANN, rue du Palais, n° 17, à Metz, ont l’honneur d’informer les personnes qui ont bien voulu leur demander des petits pianos a queue de Boisselot à Marseille, si recherchés en ce moment à Paris, que ces pianos sont arrivés. Ils prennent moins de place que les pianos carrés, ont la bonne qualité et le volume de son des plus grands pianos à queue, et se distinguent par leur forme élégante et leur beauté (en acajou moiré-moucheté, à frises, palissandre et doubles filets en or). Ils sont d un prix tres-moderé. Ils viennent de recevoir aussi de grands pianos carrés d’Ignace Pleyel et Cie. En profitant de cet avertissement, ils recommandent à la faveur du public leurs pianos d’Erard, de Kriegelstein et Plantade, de Rogez, Wetzels, Bernard, Mulier, Hatzenbühler, etc. etc., et de Mangeot, à Nancy. Ils tiennent toujours des pianos de Strasbourg des meilleurs facteurs, et à très-bon marché, et qui ce pendant sont garantis, comme tous les pianos qui sortent de leurs magasins, pendant deux années." L'Indépendant de la Moselle, 27/05/1840, p. 4 (kiosque.limedia.fr)

"PLACE D'AUSTERLITZ, n° 13, AU 1er ETAGE. M. CAYE ayant acheté tous les pianos de la société Caye et Alexis Baumann, continue à vendre et à louer ces instrumens à des prix très-modérés Location par mois, pour la ville et la campagne, de puis 2 fr. jusque 15. Vend pianos, 5 octaves, 25 fr., 6 octaves, et 6 octaves ½, de 40 à 1000 fr. Il s’occupe aussi de la vente et de la réparation de tous les instrumens, des accords de pianos et généralement de tout ce qui a rapport à la musique." Gazette de Metz et de Lorraine, 02/06/1842, p. 4 (kiosque.limedia.fr)

"Pianos & Musique. - PLACE D'AUSTERLITZ, 13, CAYE, Luthier, Facteur de pianos, et Orgues expressives. Se charge des réparations de tous les instruments. - Magasin de musique et pianos de Paris et autres villes. — Violons italiens et français, instruments à vent, accordéons, etc, et généralement tout ce qui a rapport à la musique. Location, vente et échange de Pianos. — Abonnement à la lecture musicale." Itineraire du chemin de fer de Nancy la Metz et de Metz la Saarbruck la l ..., 1850, p. 24

VOIR AUSSI ...

... autres facteurs à Metz du même temps :   LEROY, LANGER (°1820),  THIRION, et REITER

 

 

'Facteur de pianos' droits, harmoniums, guitares ca. 1834-61

CAYE [Michel] (yy1835)(***1836)(yy1838)(**1842)

 'Marchand de musique et facteur de Pianos' (yy1835) ------- 'Facteur d'instrumens de cordes' (***1836) ------- 'Luthier et facteur de pianos' (yy1838)

CAYE & BAUMANN Alexis (y1840) - Voir BAUMANN Alexis, à Metz - Magasin, rue de Palais repris par MÂITRE (yy1845)

1842 - "5. - La société Caye et Alexis Baumann, établie pour le commerce de pianos, étant dissoute par la faillite de ce dernier, M. Caye prévient les amateurs de musique qu’il continuera, pour son propre compte, la vente et la location des pianos, ainsi que tous les autres instrumens, la musique et tout ce qui y a rapport. I! se charge, comme par le passé, des réparations et accords de piano, violon, basse, guitare, etc. En attendant qu’il puisse établir un magasin, il prie les personnes qui voudront bien l’honorer de leur confiance, de s’adresser chez lui, place d’Austerlitz, n° 13, au premier étage." Courrier de la Moselle, 05/04/1842, p. 4 (kiosque.limedia.fr)

Le magasin dans 17, rue de Palais était repris par MAÎTRE en 1842 (zz1842)

CAYE (y1842)

CAYE Michel (1851)(xxx1861)

 'Luthier, Facteur de pianos, et Orgues expressives' (**1850)(y1864)

METZ - "M. Caye, facteur d'instruments, a Metz. Médaille de troisième classe - Un piano, dont l'exécution est le coup d'essai de M. Caye, et divers instruments qui se sont fait remarquer par la qualité de son et la beauté du travail, ont valu à leur auteur une médaille de 3e classe." Mémoires de l'Académie royale de Metz, Volume 15, 1834, p. 55

METZ - "Médaille de 2e Classe [...] M. Caye. Pianos, guitarres, acolodicon à 4 octaves, bous et d’un prix modéré." L'Indépendant de la Moselle, 25/09/1837, p. 2 (kiosque.limedia.fr)

METZ - "Médaille de M. Caye, de Metz, seconde classe. Cet habile facteur a exposé un piano, une guitare et un acolodicon à quatre octaves. Le piano, d'un prix modéré, est généralement bon, sauf les sons du haut, qui ont besoin d'être perfectionnés. Quant à la guitare, elle ne laisse rien à désirer, et le prix auquel la porte M. Caye, est inférieur à celui des guitares de Paris. L'acolodicon est un essai qui a bien réussi à M. Caye. On sait que l'acolodicon est un instrument à touches, dont le son est produit par des anches métalliques que l'air met en vibration. Le jury engage M. Caye à fabriquer quelques instrumens de ce genre à six octaves et demie. L'acolodicon peut se donner à un prix très modéré : il tiendrait lieu de l'orgue dans une chapelle ou dans une église de campagne, sans nécessiter double emploi, la même personne pouvant à la fois chanter au lutrin et s'en accompagner; et peut-être serait-il bon d'en introduire l'étude dès aujourd'hui dans le cours de musique de l'école normale. Nous abandonnons cette idée au directeur éclairé de cette école, avec la certitude qu'il y donnera suite si elle est bonne.  Le jury a pensé que M. Caye, tant à cause de la modicité de ses prix qu'en raison des progrès de sa fabrication et de l'extension qu'il lui a donnée, est digne de la médaille de seconde classe." Mémoires de l'Académie royale de Metz, Volume 19Académie royale de Metz, 1838, p. 58

METZ - "1248. Caye (Michel), 13, place d'Austerlitz, Metz (Moselle). Piano droit; harmonium." Exposition universelle de 1861 sous le patronage de S. M. l'Impératrice ..., Ville de Metz, 1861, p. 157

  'acolodicons' (**1834)(**1838)

Brevet de 1851 : "197° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 9 mars 1851, au secrétariat de la préfecture du département de la Moselle, par les sieurs de Valz (Jean) et Caye (Michel), à Metz, pour un piano à doubles touches d'accidents." Bulletin des lois de la République française, 07/1855, p. 123 (gallica.bnf.fr)

Médaille de bronze, Metz, 1834 | Médaille de bronze Metz, 1837 | Liste des exposants Metz, 1861

4, place d'Austerlitz (yy1835)(***1836)(yy1838), 17, rue du Palais (y1840)(y1842), 13, place d'Austerlitz (y1842)(**1850)(xxx1861), Metz (Moselle)
CAYROL  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-12

'Klavierbauer u. -Stimmer' (x1906) ------- 'Pianobauer, -Stimmer, -Reparateur, auch Händler mit Musikinstr., Phonographen u. Saiten' (x1912)

 

5, rue de la République (x1906), 14, rue de la République (x1912), Saint-Etienne
CAZASSUS Albéric  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1879-1929 [depuis 1879 (x1912)(*1913)(**1921)(*1929)]

CAZASSUS Albéric (x1912)

'Händler mit Musikal., Pianos, Harmoniums u. Musikinstr. Erfinder des Piano Expressif' (x1912) ------- 'Händler mit Musikal., Pianos, Harmoniums u. Musikinstr.' (x1926)

CAZASSUS H. Fils (*1913)

CAZASSUS Henri (**1921)(x1926)(*1929)

 

 

22, rue Garonne (x1912), 44, boulevard de la République (*1913)(**1921)(x1926)(*1929), Agen

SUCCURSALE : ) 21, boulevard Bernard-Palissy (Mme. L. Cailladelles, gérante - 1921(**1921),  Villeneuve-sur-Lot

 

 

CÉCOVI Jean

La Vie Limousine, 25/05/1927, p. 339 (gallica.bnf.fr)

 

Facteur et/ou marchand de pianos mécaniques ca. 1927

SOUS-MARQUE

 Pianos 'JICE'

5, faubourg des Arènes (*1927), Limoges
CÉCOVI Louis  

Facteur et/ou marchand de pianos mécaniques ca. 1926-29

Il était directeur chez HORVILLEUR H. et  PRESBERG (x1926)(*1929)

 

Clermont-Ferrand
CÉLESTIN  

Facteur et/ou marchand de pianos et accordeur ca. 1893

 

1, rue Saint-Amand (*1893), Rouen
CELLARIE-LAFARGE  

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 18??

 

Paris
CERESA P.  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1909) Alger (maintenant Algérie)
CERCLIER 'Accordeur de pianos' ca. 1840-52

CERCLIER Père (**1845), 'accordeur de pianos'

 

64, rue de Vaugirard (**1840)(xx1841)(arr.6), 8, rue du Vieux Colombier (xx1844)(**1845)(arr.6), 57, rue Cherche-Midi (**1852)(arr.6), Paris

 

RÉSA P.  

Facteur et/ou marchand de pianos et édtiteur de musique ca. 1921-29 [depuis 1909 (**1921)]

 

48, rue d'Isly (**1921)(*1929), Alger (maintenant Algérie)
CERIONI Antoine  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906

'Piano-Händler' (x1906)

 

59, rue de France (x1906), Nice
CERULLI Auguste  

'Facteur de pianos' ca. 1849

Liste des sociétaires de l'Association des artistes musiciens, vers 1848 et 1849-52 (²⁵)

 

Marseille
CERUTI L.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano-Handlung' (x1926)

 

3, rue Bonaparte (x1926), Nice
CÉSAR A.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-76

 

88, rue du Port (*1875)(*1876), Lorient
CESARINI  

Facteur et/ou marchand de pianos droits et harmoniums de 1860-84

 

Rue de Richelieu (?), Paris
CESTIN P.  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1888) Alger (maintenant Algérie)
CHABBERT & MASINA  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1859-62

Voir aussi MASINA

 

7, Rue Marsollier (*1859)(xx1861)(xxx1862)(arr.2), Paris
CHABERT

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906

Successeur de BAUME (x1906)

'Musikal.-Handlung' (x1906)

 

95, Grande rue (x1906), Montélimar
CHABIN Henry  

BARCELONE - "Chabin (Henry), 230, boulevard d’Enfer, actuellement Raspail, Paris. - Peintre-verrier et fabricant d’harmoniums et pianos. Vitraux d’art religieux et d’appartements. Orgues, harmoniums, pianos. - 7 médailles or et 5 diplômes d’honneur, vitraux ; croix François-Joseph, exposition universelle de Vienne 1873; 18 médailles or et argent, 3 diplômes d’honneur, harmoniums et pianos." Catalogue officiel de la section française : Exposition universelle de Barcelone, 1888, p. 102 (archive.org)

 

 

Peintre, Verrier et fabricant d'harmoniums et pianos ca. 1886-92; (*1892)

H. CHABIN avait aussi une maison de vitraux religieux.

Successeur de COUTY, LINE & KLEIN - Voir plus bas

'Pianohandlung' (xx1890)

"Pianos, Orgues harmoniums Couty, Line et Klein. de 150 a 10.000 fr. H. Chabin, successeur, 230, boulevard d'Enfer, Paris." Pub. La Croix, 28-10-1886 (gallica.bnf.fr)

Pub. La Croix, 06/04/1890 (gallica.bnf.fr)

Liste des exposants Barcelone, 1888

 

230, boulevard d'Enfer (1886)(y1888)(arr.14), 230, boulevard Raspail (y1889)(xx1890)(*1892)(arr.14), Paris
CHAGNAUD  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

28, rue Balzac (**1921), 20, rue de la Tonelle (x1926), Saumur
CHAGNY Ch.

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1896-1903

 

7, Place Saint-Pothin (*1896)(*1897)(*1898), 3, cours Morand (*1903), Lyon
CHAINE  

'Facteur de pianos' ca. 1839-41; (yy1839)

 

10, rue Aubry-le-Boucher (x1839)(yy1839)(x1840)(**1841)(xx1841)(arr.4), Paris
CHAIX M.  

Facteur et/ou marchand de pianos et accordeur ca. 1897-98

 

144, boulevard Chave (y1897)(y1898), Marseille
CHALANÇON
| CHALENÇON
 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1870-81

 

 

6, rue Jacob (**1870)(arr.6), 82-84, rue Mazarine (*1875)(*1876)(**1876)(**1877)(arr.6), 72, rue Mazarine (**1878)(**1879)(arr.6), 74, rue de Seine (**1881)(arr.6), Paris

 

CHALLET C.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890; (xx1890)

'Musikal.- u. Pianohandlung' (xx1890)

 

Millau
CHALLET  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890-1921 [depuis 1838 (**1921)]

CHALLET (xx1890), 'Piano- u. Musikinstr.-Handlung'

CHALLET-BALME (x1906)(x1912)

 'Musikal.- u. Piano-Handlung' (x1906) ------- 'Musikal.-, Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

CHALLET-BALME Vve. (*1913)

Repris par MALZAC-BARRE (**1921)

 

20, rue Général Périer (x1906), [13], boulevard Victor-Hugo (x1912)(*1913), Nîmes
CHALLIOT André Etienne

(1806 - 1868)

 

 

 

"Chailliot [sic], Harpes, rue Saint-Honoré, no. 338, ci-devant faubourg Saint-Martin.
Il s'occupe, depuis quarante ans, de la fabrication des liarpes et de leur réparation. Étant à la fais facteur de harpes et mécanicien, M. Challiot joint à la facture des mécaniques dites à crochet ou sabot, celle des harpes à plaques de cuivre et à fourchettes, dans le genre de celles qu'a inventées M. Érard ; il donne des instrument à location, fournit les cordes et tous autres accessoires relatifs à la harpe."
Bazar Parisien, ou Annuaire raisonné de l'industrie des premiers artistes et ..., 1821, p. 82 Bazar parisien, ou Annuaire raisonné de l'industrie des premiers artistes et fabricans de Paris, 1822-23, p. 88 (gallica.bnf.fr)

"Challiot (Etienne) successeur de son père (mention honorable et médailles pour ses harpes à simple et double mouvement perfectionnées); ses instruments sont de différents modèles et proportionnés aux tailles de toutes les personnes; M. Challiot ne s'occupant spécialement que de la fabrication des harpes, il y apporte les soins les plus minutieux et ne vend qu'à garantie, rue Saint-Honoré, 338." Agenda musical pour l'année 1837 : contenant tous les ..., 1837, p. 123 (gallica.bnf.fr)

"Nous nous croyons obligés à parler des pianos d'un facteur habile, connu depuis longtemps pour les excellentes harpes qu'il a toujours fabriquées. M. Challiot a pris une tâche difficile : c'est de faire aussi bien que les grandes maisons, sans avoir la prétention de se faire payer aussi cher. — Les pianos droits qui sortent de ses mains sont, à la vérité, en petit nombre, mais ils sont bien soignés, jolis à voir, commodes au toucher, agréables à entendre, d'une grande puissance de sons et d'une solidité à toute épreuve. C'est pour nous un devoir d'encourager les facteurs à suivre cette voie. Nous croyons que les prix trop bas auxquels ils veulent livrer leurs marchandises les empêchent de mettre le temps nécessaire à une bonne fabrication." L'Album de Sainte-Cécile et les Petites affiches musicales, 30/08/1846 (gallica.bnf.fr) 

"Chaillot (E.), pianos perfectionnés. Ces instruments sont aussi recherchés que les harpes que cette maison fabrique depuis si longtemps; échange, location, réparation, St-Honoré, 352." Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers, 1846 (gallica.bnf.fr); (x1847)

"Étienne Challiot, éditeur et marchand de musique, facteur de pianos et harpes a Paris." Guiraudet et Jouaust, 1900, 46 pages

"Challiot, Étienne : Catalogue des publications musicales de la maison Étienne Challiot facteur de pianos et harpes ...", Paris, ca. 1900

VOIR AUSSI ...

... un autre CHALLIOT Charles : "Fabrication d'anches libres, outils et accessoires pour pianos, rue St. Roch, 11." (**1852)(yy1854)(arr.1)

 

 

'Luthier', 'Facteur des pianos et harpes', et aussi éditeur de musique ca. 1782-1862

CHALLIOT Antoine (xx1782), 'Luthier'

'Challiot (E.), éditeur de musique, et facteur de pianos et de harpes.' (yy1854)

"Plus souvent dénommé Etienne, ce facteur d’instruments en tous genres, a développé la facture de claviers alors que ses aïeuls ne fabriquaient pas de claviers. Son grand-père, Antoine Challiot était actif dès la moitié du 18ème siècle et très renommé pour ses harpes même s’il était aussi un luthier au sens contemporain du terme. Son père, Pierre Challiot, né vers 1760 et mort en février 1839, continua dans cette voie, en privilégiant la facture de harpes et il fut l’un des premiers à adopter le mécanisme d’Erard dans ses propres instruments. En 1825, il exposa également avec grand succès un mécanisme nouveau qui permettait d’utiliser les pédales en fonction de sa taille, et dès 1827, exploita le brevet d’Erard pour le double mouvement qui était tombé dans le domaine public.

André Etienne Challiot a également été facteur de claviers, piano-forte, harmoniums et orgues. Comme l’indique indiscutablement cette publication (ils sont également devenus des marchands de musique), voir le Catalogue des publications de la maison Étienne Challiot, Facteur de Pianos et Harpes (Paris : Guiraudet et Jouaust, 1855) et consultable sur Bildsuche.Digitale-Sammlungen." D. Girard

CHALLIOT André Edme, fabricant de pianos, rue Saint Honoré, n° 343 était le témoin de la mariage de LECLERC Antoine Jean en 1855 (¹⁰).

CHALLIOT Em. (**1863)(yy1864)

CHALLIOT E. & Cie (**1864)

CHALLIOT
sur ce site

 
EXPOSITIONS

Cliquer sur le lien ci-dessus

Brevet de 1837 : "219° M. Challiot (Etienne) fils aîné, facteur de harpes, demeurant à Paris, rue Saint-Honoré, no 338, auquel il a été délivré, le 30 décembre dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour un mécanisme nouveau applicable à la construction des harpes." Bulletin des lois de la Republique Francaise, 1837, p. 205 - "[...] (qui a pour objet d'empêcher la rupture des cordes." L'Institut Journal des academies et societes scientifiques de la France et ..., Eugène Arnoult, 1837, p. 189


(la suite)

"Chaillot [sic] (E.), pianos perfectionnés. Ces instruments sont aussi recherchés que les harpes que cette maison fabrique depuis si longtemps; échange, location, réparation, St. Honoré, 352." Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1848, p. 513 (gallica.bnf.fr)

"Challiot (E.), éditeur, marchand de musique, commissionnaire, cordes de Naples, métronomes, abonnement de musique, rue St-Honoré, 354." Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1852 (gallica.bnf.fr)

Liste des exposants Paris, 1823 | Liste des exposants Paris, 1855 | Liste des exposants Rouen, 1859 | Mention honorable Angers, 1858

 

Faubourg Saint-Martin (xx1782)(*1788)(arr.10), 77, rue Faubourg Saint-Martin (*1809)(*1812)(*1813)(*1814)(*1815)(*1816)(*1817)(**1819)(arr.10), 338, rue Saint-Honoré (*1821)(*1822)(*1825)(x1828)(***1837)(1838)(arr.1), 333, rue Saint-Honoré (1840)(arr.1), 336, rue Saint-Honoré (1842)(arr.1), 352, rue Saint-Honoré (**1846)(x1847)(*1848)(arr.1), 358 [?], rue Saint-Honoré (1847)(arr.1), 351, rue Saint-Honoré (**1852)(arr.1), 354, rue Saint-Honoré (x1849)(*1850)(*1851)(yy1851)(xx1855)(xx1857)(xx1858)(xx1859)(xx1860)(xx1861)(***1863)(yy1864)(arr.1), 376, rue Saint-Honoré (*1859)(xxx1862)(**1864)(arr.1), Paris
CHÂLON G.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26 [depuis 1908 (x1926)]

Successeur de MASSIP (°1908); (**1921)(x1926)

'Musikal.-, Piano-, Musikinstr.- u. Sprechm.-Handlung' (x1926)

 

18-20, place du Change (**1921)(*1923)18, place du Change (x1926), Avignon
CHAMBE J.

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1901-13 [depuis 1901 (*1913)]

'Musikal.- u. Musikinstr.-Handlung' (x1906) ------- 'Musikal.-, Musikinstr.- u. Saiten-Handlung' (x1912) ------- 'L'ART MUSICAL' (*1913)

10, place Marengo (*1906)(x1906)(*1909)(*1913), 8, Place Marengo (x1912), Saint-Etienne
CHAMBE Mlle.

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1895-1906

'Piano-Handlung u. Leianstalt' (x1906)

 

 

54, cours de la Liberté (*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(**1899), 84, avenue de Saxe (*1905)(x1906), Lyon

 

CHAMBON

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-12; (x1906)

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1906) ------- 'Piano-, Harmonium-, Musikinstr.- u.. Saiten-Handlung' (x1912)

 

 

35, rue d'Albuféra (x1906)(x1912), Vernon

 

CHAMBON

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890-1906; (xx1890)(x1906)

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (xx1890)(x1906)

 

 

Fontainebleau

 

CHAMBRY

 

INFO EXTRA

 Généalogie de la famille CHAMBRY à Paris, à Valence et à Grenoble (site Luthiers-Mirécourt.com)

 

'Facteur d'orgues' ca. 1828-29

5, rue des Carmes (x1828)(*1829)(arr.5), Paris
CHAMBRY

 

Brevet de 1860 : "44568. B. de 15 ans, 10 avril; Chambry, rue Travesière-la-Balance, Toulouse (Haute-Garonne). Instrument mélodi-orgue (¹⁷)." Catalogue des brevets d'invention d'importation et de perfectionnement, 01/01/1860, p. 96 (gallica.bnf.fr)  

 'Piano éolique', Melhop, de Londres, et Chambry, de Paris [?], tentèrent cet essai en 1855 et 1856. Dictionnaire des instruments de musique, Jacquot, 1886 

 

'Facteur d'orgues' ca. 1860

 

rue Travesière-la-Balance (y1860), Toulouse
CHAMBRY

 

"Avis - M. Chambry, rue Vernoux, à Valence. A l'honneur de prévenir MM. les Amateurs qu'il construit des Orgues d'église et de salon de toutes les grandeurs et de tous prix. Il a aussi un très joli choix de pianos en bois de courbaril, palissandre et accajou [sic], qu'il donne à des prix modérés. Il fait également des échanges." Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche, 30/05/1837, p. 4 (memoireetactualite.org)

"M. Chambry md. de pianos, rue Neuve, à Valence, vient de recevoir plusieurs beaux pianos de Pleyel et autres facteurs renommés. - Les prix sont très-modérés." Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche, 28/07/1840, p. 4 (memoireetactualite.org)

INFO EXTRA

 Généalogie de la famille CHAMBRY à Paris, à Valence et à Grenoble (site Luthiers-Mirécourt.com)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos, facteur d'orgues ca. 1837-41


(la suite)

"Avis. - M. Chambry, facteur d'orgues, Place du Palais-de-Justice, à Valence, a l'honneur de prévenir le public qu'il a dans ce moment une collection de Pianos des meilleurs auteurs, tels que Pape, Pleyel, Boisselot et autres, à des prix modérés. Il a également des Pianos de rencontre qu'il céde à très-bon compte. M. Chambry fait aussi des échanges." Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche, 02/09/1841, p. 4 (memoireetactualite.org)

"A vendre plusieurs pianos d'Erard en bon état, de 5 octaves et ½, dans les prix de 100 à 150 francs. - Ces pianos sont excellents pour des commerçants. On vend aussi des pianos d'autres facteurs, en tous genres. S'adresser à M. Chambry, facteur d'orgues, Rue Neuve, à Valence." Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche, 07/05/1843, p. 4 (memoireetactualite.org)

Probablement CHAMBRY a été transferé à Grenoble la même année.

 

rue Vernoux (x1837), rue Neuve (xx1840)(***1843), Place du Palais-de-Justice (x1841), Valence
 

CHAMBRY & Cie

 

 

 

 

Piano carré ca. 1843, Collection privée, France

"M. Chambry, facteur d'orgues à Grenoble, vient de construire pour l'église de St. Barnard, à Romans; un bel orgue qui a été essayé ces jours derniers. Voici un extrait du procès-verbal de réception qui a été dressé après l'audition :
- Le jury d'examen de l'orgue construit par M. Chambry pour l'église de St-Barnard, à Romans, composé de M. M. L. de Larnage, propriétaire à Tain, Jouve, chanoine de l'église cathèdrale de Valence ; Eugène Clairefond, candidat en notariat à Chabeuil, nommés par la fabrique le l'église St-Barnard et par la commission formée par les souscripteurs de l'orgue d'une part; et MM. P. H. Jourdan, de Tain; et Tronconi, professeur de musique à Grenoble, nommés par M. Chambry, facteur d'orgues à Grenoble, d'autre part; Déclaré qu'après avoir examiné la partie matérielle de l'orgue qu'il a trouvée parfaite, il a été procédé à une audition suffisamment prolongée des jeux, sont isolés, soit combinés; il a été reconnu que les sons se succèdent avec égalité; la masse des sons a pleinement staisfait le jury par leur force, leur pureté, leur grandeur, leur amplitude; les dessus sont clairs, éclatants, se détachent avec avantage des notes d'accompagnement; les basses pédales sont nourries, pleines et réunissent la force et la douceur, de plus sont en rapport avec les dessus; chaque jeu pris isolément nous a paru produire l'effet particulier qui en dépend.
[...][...] Fait en l'Hôtel-de-Ville, à Romans, le 24 octobre 1843. Le maire." Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche, 29/10/1843, p. 3  (lire la suite )

 

'Facteur d'orgues' ca. 1845

Même facteur que CHAMBRY à Valence, ci-dessus ?


(la suite)

"Fabrique d'Orgues d'Église. - Location de Pianos. - Pianos et Musique. - Réparation de toute espèce d'Instruments. - Chambry et Comp.ie, rue Boucherie, 9, à Grenoble. - Bel assortiment de Pianos à 6 octaves ½, montant jusqu'au sol, depuis 600 fr. et au-dessus, Pianos de rencontre depuis 100 fr. jusqu'à 500 fr. Grand dépôt des Orgues-harmoniums Debain aux mêmes prix qu'en fabrique. Beau choix d'instruments de musique de toute espèce, violons, guitares, flûtes, cornets à pistons, cors, ophileides, etc. Dépôt de cordes de Naples, en gros et en détail. Abonnement à la lecture de la Musique à 20 et 30 fr. par an, l'abonné gardera à la fin de l'année pour 20 ou 30 fr. de musique, prix marqué comme prime. MM. Chambry et Comp.ie, viendront ou enverront un excellent accordeur tous les 3 mois à Valence et dans ses environs, pour remettre en état les pianos qui réclameraient leurs soins. S'adresser à leur Magasin, à Grenoble, et au bureau du Courrier de la Drôme et de l'Ardèche." Le Courrier de la Drôme et de l'Ardèche, 24/04/1845, p. 4

INFO EXTRA

 Généalogie de la famille CHAMBRY à Paris, à Valence et à Grenoble (site Luthiers-Mirécourt.com)

9, rue Bucherie [Boucherie](y1845), Grenoble
CHAMEROY Edme Augustin  

PARIS - "1466 (404). M. Chameroy (Augustin), rue du Faubourg-St-Martin, n° 68 [76 ?], à Paris. Piano et orgue expressive : ce dernier instrument réunit les sons du hautbois, du basson et de la flûte. Il peut aussi accompagner les chants dans les églises. M. Chameroy fabrique encore de petites orgues portatives qui se touchent sur les genoux. Il a une nombreuse clientèle." Le musée artistique et industriel : exposition 1834, p. 190

 

 

'Facteur d'harmonicas' (*1833), famille originaire des Riceys

CHAMEROY & MARIX (1835)(¹⁰), voir MARIX (°1840)

1835 - "CHAMEROY Edme (Augustin), Facteur d'instruments de musique puis marchand de pianos, associé, rue du faubourg Saint Martin, n° 58. (Cité en 1836 et 1837, lors de deux dépôts de brevet concernant un instrument avec système d'anches libres, nommé orgue expressif) et le 03/11/1835, dans un acte sous seing privé comportant société entre ledit et ayant boutique galerie Vivienne, n° 64 et MARIX Mayer, marchand de pianos, d'accordéons et autres instruments, boulevard Montmartre, passage des Panoramas et en participation pour la vente en détail dans les deux boutiques: de pianos, orgues expressifs et autres instruments sous la raison CHAMEROY et MARIX." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

Liste des exposants Paris, 1834

 

257, rue du faubourg Saint-Martin (*1833)(arr.10), 76, rue du faubourg Saint-Martin (1834)(arr.10), 58, rue du faubourg Saint-Martin (1835)(¹⁰)(arr.10), 64, galerie Vivienne (1835)(¹⁰)(arr.2), Paris
CHAMOIS L.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26 [depuis 1907 (x1926)]

'Musikal.-, Piano-, Musikinstr.- u. Sprechm.-Handlung' (x1926)

 

86bis, avenue de la République (**1921), 74, avenue de la République (x1926), Aubervilliers
CHAMP-RAMEAU & Cie  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1904)

Paris

CHAMPEAUX E. D.  

"Champeaux (E. D.), droits et demi-obliq. dans les meill. condit., établ. à des prix modérés, Amelot, 74." Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde, 1854, Paris p. 867-868 (gallica.bnf.fr)

"CHAMPEAUX - FACTEUR DE PIANOS, rue Amelot, 74, à Paris, ci-devant impasse Saint-Sébastien, 16. EXPORTATION." Le Luth français. Journal de la facture instrumentale, 1856, p. 8 (gallica.bnf.fr)

 

'Facteur de pianos' ca. 1851-60 74, rue Amelot (yy1851)(**1854)(xx1855)(***1856)(arr.11), 74-76, rue Amelot (*1857)(xx1857)(xx1858)(arr.11), 30, rue Henri-Chevreau (*1859)(xx1861)(xxx1862)(**1864)(arr.20), 62, boulevard Beaumarchais (xx1859)(arr.11), 72, rue de Ménilmontant (xx1860)(arr.20), Paris
CHAMPIAT G. L.

 

Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1910, p. 443 (gallica.bnf.fr)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1909-31 [depuis 1909 (*1913)(x1926)]

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1926) ------- 'Marchand de pianos' (z1931)

14, rue Lécuyer (*1910)(**1911)(**1912)(*1913)(**1913)(yy1914)(arr.18), 42, rue Custine (x1922)(x1926)(z1931)(arr.18), Paris

CHAMPION  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 18??

 

12, rue Hermel (?)(arr.18), Paris
CHANAT-MARIELLE  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-90; (xx1890)

'Piano- u. Instr.-Handlung' (xx1890)

 

11, rue Piron (*1875), Dijon
CHANAUX  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912

'Musiklehrer u. Musikal.-, Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Händler' (x1912)

 

Raincy (Dép. Seine-et-Oise)
CHANAUX Xavier  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890-1912

CHANAUX Xavier (xx1890)(x1906)

'Musikal.-, Piano- u. Instr.-Handlung' (xx1890)(x1906)

Repris par GARDIEN Jos. (x1912)

 

1, rue des Tiercelines (xx1890)(x1906), Dôle
CHANÇAY  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

 

rue du Château (**1921), Ussel
CHANOIS-GEOFFROY  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

 

11, rue des Ecoles (**1921), Le Creusot
CHANTAISE  

Brevet de 1899 : "295007. Brevet de quinze ans, 16 novembre 1899; Chantaize, boulevard de Courtais, n° 26, à Montlucon (Allier). Système de piano à double clavier, l'un donnant l'octave de l'autre." Bulletin des lois de la République française, 07/1901, p. 1130 (gallica.bnf.fr)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1899

26, boulevard de Courtais (1899), Montluçon
CHAPELAIN  

Facteur d'instruments et/ou marchand de pianos ca. 1909

Successeur de GODEFROY Aîné (*1910)

 

(*1909), Couture Boussey (Eure)
CHAPELIER Stéphane  

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits et éditeur de musique ca. 1912-18 [depuis 1909 (x1912)(*1913)]

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

35, rue Damrémont (x1912)(*1913)(arr.18), 29, rue Damrémont (*1918)(arr.18), Paris
CHAPERON A.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1913-26

Successeur de CHRISTOPHE H. & ETIENNE (°1861); (*1913)(**1921), voir ci-dessous

Successeur de   RODOLPHE FILS (°1850), après 1913

CHRISTOPHE & ETIENNE, RODOLPHE Fils, A. DEBAIN, COTTINO (x1926), A. CHAPERON successeur

 

 

 97, rue de Charonne (*1913)(**1921)(x1926)(arr.11), Fabrique : 119, rue de Montreuil (x1926)(arr.11), Paris

CHAPERT  

"CHAPERT. Fait aussi les raccommodages; r. Beaubourg, 27." Répertoire du commerce de Paris, ou Almanach des commerçans, banquiers, négocians, manufacturiers, fabricans et artistes de la capitale, 1829, p. 622 (gallica.bnf.fr)

 

'Facteur de pianos' ca. 1829-36  

27, rue Beaubourg (*1829)(arr.4), 27, rue de Beauregard (*1833)(z1835)(**1836)(arr.2), Paris

 

CHAPERT Charles Vincent 'Facteur de pianos' ca. 1851 4, rue du Poteau (1851)(³¹)(arr.18), Paris
CHAPON

1902 - "Vers onze heures du matin, un incendie d'une certaine violence et dont on ignore encore les causes, a éclaté au numéro 97 de la rue de Charonne, au premier étage, dans les ateliers de M. Chapon, fabricant d'orgues et de pianos. L'alarme a été donnée par des locataires de l'immeuble, mis en émoi par le crépitement des flammes qui s'échappaient par les fenêtres donnant sur la cour et dont les vitres avaient volé en éclats. [...] Le foyer, inondé sous des torrents d'eau, ne tarda pas à diminuer d'intensité, (la suite )

 

'Facteur d'orgues et de pianos' ca. 1902


(la suite)

 si bien qu'une heure plus tard les combattants en étaient définitivement maîtres. Bien qu'un moment la panique ait été assez vive parmi le, habitants de l'immeuble, nul n'a été blessé au cours de la lutte entreprise contre les flammes. Seul un chien, un malheureux danois qui se trouvait enfermé dans les ateliers, a été brûlé. Les dégâts, qui n'out pu être encore évalués exactement, sont, parait-il, des plus importants." Le Petit Parisien, 29/12/1902, p. 3 (gallica.bnf.fr)

 

97, rue de Charonne (1902)(arr.11), Paris
CHAPRON  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906; (x1906)

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1906)

 

Saint-Nazaire
CHAPUIS 'Facteur de pianos' ca. 1847

Époux de DUNET (1847)(¹⁰)

 

45, rue Grénétat (1847)(¹⁰)(arr.2), 14, rue Thiroux (1847)(¹⁰)(arr.9), Paris

 

CHAPUIS  

'Facteur de pianos' ca. 1857

Époux de BAHUET, lingère (1857)(¹⁰)

 

6, boulevard du Temple (1857)(¹⁰)(arr.3), Paris
CHAPUIS 'Facteur de pianos' ca. 1857  

125, boulevard Ménilmontant (xx1859)(arr.11), 27, chemin de ronde des Amandiers (xx1860)(arr.20), Paris

 

CHAPUIS Ch. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921 Place du Palais (**1921), Vesoul
CHAPUIS E. F.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1881-83

 

21, rue Dragon (yy1881)(yy1882)(yy1883), Marseille
CHAPUIS Mlle.

 

"CHAPUIS (Mlle), 86, r. Monge, Paris, 5e. Pianos neufs et d'occasion, violons et mandolines. Instruments et accessoires en tous genres. Accords de pianos. Réparations de lutherie. (17-31178)." Annuaire industriel. Répertoire général de la production française, 1925 (gallica.bnf.fr)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912-25

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

86, rue Monge (x1912)(**1925)(arr.5), Paris
CHAPUIS Marius

 

"CHAPUIS (M.), 12, pass. de l'Hôtel-Dieu, Lyon (Rhône). Instruments de musique en tous genres. Fournitures pour sociétés musicales. Pianos, lutherie. Ateliers de réparations. (17-17810)." Annuaire industriel. Répertoire général de la production française, 1925 (gallica.bnf.fr)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-26 [depuis 1859 (x1912)(*1913)(**1921)(x1926)]

'Musikal.-Hdlg.' (x1906) ------- 'Metallblasinstr.-Macher, auch Händler mit Musikinstr. [aller Art]' (x1912)(x1926)

12, passage de l'Hôtel-Dieu (x1906)(*1913)(**1921)(**1925), 12-18, passage de l'Hôtel Dieu (x1912)(x1926), Lyon
CHAPUIS & LESAGE

 

"Chapuis et Lesage, fab. de claviers pour pianos, Ménilmontant, 138, pass. Ménilmontant, 9 bis." Annuaire et almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l ..., 1859 

 

 

'Fab. de claviers pour pianos' ca. 1859

 

138, boulevard Ménilmontant (*1859)(arr.11), 9bis, passage Ménilmontant (*1859)(arr.11), Paris
CHAPUT Jacques Martin

(1793 - 1849)(¹⁰)

 

'Accordeur de pianos' (**1845)(*1848), 'Facteur de pianos' (1849)(¹⁰), et son fils (?) 'accordeur' (**1852)(**1854)

CHAPUT Ch. (**1852)

 

55, rue Bourbon-Villeneuve (xx1844)(**1845)(arr.2), 16, rue Mazagran (*1848)(arr.10), 24, rue Marie Stuart (1849)(¹⁰)(arr.2), 26, rue Dauphine (**1852)(**1854)(arr.6), 6, rue de Cléry (xx1857)(arr.2), 96, rue de Cléry (**1863)(arr.2), Paris
CHARBON Léon Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1902 83, rue Lafayette (z1902)(arr.10), Paris
CHARDON Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1898 rue du Collège (*1898), Epernay
CHARDON  

'Facteur de pianos' ca. 1859

Époux de BREDILLET (1859)(¹⁰)

 

8, rue de Montyon (1859)(¹⁰)(arr.9), Paris
CHARDON Alexis Louis

(1808 - ?)(¹⁰)

 

'Facteur de pianos' ca. 1827

1827 - "CHARDON Alexis Louis, facteur de pianos, à Paris rue Neuve des Bons Enfants, n° 16. Cité le 22/01/1827 comme engagé volontaire à Paris 1er pour les sapeurs pompiers de Paris. Il est âgé de 19 ans et demi, né à Mamers, Sarthe. Source : VBIS8H1-4." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

 

16, rue Neuve des Bons Enfants (1827)(¹⁰)(arr.1), Paris
CHARDON E.

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26  [depuis 1912 (**1921)]

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

2, Place Gailleton (**1921)(*1922)(x1926), Lyon
 

CHARDON Louis Alexandre Philippe

 

'Facteur de pianos' ca. 1850 93, rue Saint-Sauveur (1850)(¹⁰)(arr.2), rue Monthuyon (après 1850), Paris
 

CHAREAU dit SCHUREN

(? - 1823)(³¹)

 

 

'Ouvrier facteur de pianos' ca. 1823

1823 - "MC/ET/XV/1697 - 25 septembre 1823 - Inventaire après décès de Chareau dit Schuren, ouvrier facteur de pianos, décédé sans héritier demeurant rue du Vert Bois, n°10." siv.archives-nationales.culture.gouv.fr (³¹)

 

10, rue du Vert Bois (1823)(³¹)(arr.3), Paris
 

CHARENCE Charles Félix

 

'Facteur de pianos' ca. 1854

Époux d’OREILLIER Marie Henriette (¹⁰)

88, rue de Rochechouart (1854)(¹⁰)(arr.9), Paris
CHARIN  

1896 - "TRIBUNAL DE COMMERCE DE LA FAILLITE : Du 22 Septembre 1896 | Du sieur Charin, fabricant de pianos et orgues. 49, rue de Rennes. M. Cornille, juge-commissionaire; M, Malle, syndic provisoire." Le Figaro, 25/09/1896, p. 6 (gallica.bnf.fr)

 

'Fabricant de pianos et orgues' avant 1896

Faillite en 1896.

49, rue de Rennes (1896)(arr.6), Paris
CHARLANT Stanislas-Victor

 

Brevet de 1861 : "1278° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 5 août 1861 au secrétariat de la préfecture du département du Pas-de-Calais, par le sieur Charlant (Stanislas-Victor), à Arras, pour un instrument pour accorder les pianos seul et sans le concours d'un accordeur." Bulletin des lois de la République franc̜aise, Volume 2, N° 1034-1079, 1863, p. 984

Brevet de 1862 : "656° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée le 7 avril 1862 au secrétariat de la préfecture du département du Pas-de-Calais, par le sieur Charlant (Stanislas-Victor) fabricant de pianos, à Arras, pour un système de piano à double barrage en fer invariable pour l'accord." Bulletin des lois de la République française, 07/1863, p. 484 (gallica.bnf.fr)

 

 

'Facteur de pianos' et facteur et/ou marchand d'orgues ca. 1860-1913 [depuis 1860 (*1913)(**1921)];  (**1862)(xx1890)

CHARLANT Fils (*1854)

'Musikal.-, Piano- u. Instrumenten-Handlung' (xx1890) ------- 'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Händler u. -Stimmer' (x1906) ------- 'Musikal.-, Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Händler u. -Stimmer' (x1912) ------- 'Händler mit Musikal. u. Pianos' (x1912)

Repris par SCHOUTHEER H. (*1906)(*1913)(**1921)

 

29, rue Saint-Aubert (*1893)(*1895)(*1897)(*1898), 57, rue Saint-Aubert (*1905)(x1906)(x1912), Arras

4, rue de Paris, villa Bluette (*1913), Paris-Plage

CHARLANT

 

'Facteur de pianos' ca. 1856

Époux de LACHAMBRE (1856)(¹⁰)

CHOVET & CHARLANT (*1856)

"Chovet et Charlant, vente, échange, location, réparation, accord de pianos, Victoire 80, ateliers Moscou 3." Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde, 1856, Paris p. 1015 (gallica.bnf.fr)

 

176, rue du faubourg Saint-Denis (1856)(¹⁰)(arr.10), rue Duperré (?)(1856)(¹⁰)(arr.9), 80, rue de la Victoire (xx1856)(arr.9), 3, rue de Moscou (xx1856)(arr.8), Paris
CHARLEMAGNE  

'Facteur de pianos' ca. 1869; (*1904)

 

(1869), Marseille
CHARLIER  

'Fabricant de pianos' ca. 1852

Époux de BOURIENNE (1852)(¹⁰)

 

43, rue Saint-Roch (1852)(¹⁰)(arr.1), 314, rue Saint-Honoré (1852)(¹⁰)(arr.1), Paris
CHARLIER A.

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1921

 

[Paris]

17bis, rue de Rosny (**1921), Fontenay-sous-Bois

 

CHARLIEU 'Facteur d'instrumens' ca. 1799-1800 112, rue André des Arts (*1799-1800)(arr.6), Paris
CHARLOT Jean Etienne Thérèse  

'Facteur de pianos' ca. 1837-43

1842 - "CHARLOT Jean Etienne Thérèse, Courtier en marchandises, rue Pastourelle, n° 6. Cité le 18/12/1842 dansun acte sous seing privé comportant société entre ledit et BUSSON Constant, fabricant d'accordéons, rue du Temple, n° 63 lesquels se sont associés en nom collectif sous la raison CHARLOT et Compagnie pour la fabrication et la vente de cartonnages mécaniques et d'ébénisterie adaptés auxdits cartonnages, dont le siège est rue Saint Martin, n° 147 et qui commencera le 01/01/1843. Source : D31u3-107/Pièce 1740." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois » - voir BUSSON (°1835)

1843 - "BUSSON Constant, Fabricant d'accordéons, rue du Temple, n° 63. Cité le 03/08/1843, dans un acte sous seing privé comportant dissolution entre ledit et CHARLOT Jean Etienne Thérèse, négociant, rue Pastourelle, n° 6, laquelle société réée le 01/01/1843, sous la raison CHARLOT et Compagnie, pour le cartonnage mécanique et ébénisterie est disoute à compter de ce jour. Source : D31u3-112/Pièce 1253." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

 

 

1, rue du faubourg du Temple (**1837)(*1838)(arr.11), 4, rue du faubourg du Temple (x1839)(x1840)(arr.11), 147, rue Saint Martin (1842)(¹⁰)(arr.3), 63, rue du Temple (1842)(¹⁰)(arr.3), 6, rue Pastourelle (1842)(1843)(¹⁰)(arr.3), Paris

 

CHARLY  

"Manufacture de Pianos - Maison Godon - A. Charly, 85bis, Avenue de Wagram, Paris - Vente, achat, location, échange. Occasion, réparations en tous genres, accords, transports - Commission - Exportation - Téléphone 519-73." Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1902, p. 384 (gallica.bnf.fr)

 

 

'Manufacture de pianos' droits ca. 1902-14

Successeur de la maison  GODON (°1900)

CHARLY A. (*1902)(z1902)(*1903)(*1905)(*1906)(x1906)(*1907)(**1907)(*1909)(*1910)(x1912)

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

CHARLY & Cie (*1913)(**1914)

 

85 bis, avenue de Wagram (*1902)(z1902)(*1903)(*1905)(*1906)(x1906)(*1907)(**1907)(*1909)(*1910)(**1911)(**1912)(x1912)(arr.17), 144, rue de Courcelles (*1913)(**1913)(**1914)(yy1914)(arr.17), Paris
CHARNAY Claude

(1794 - 1823)(¹⁰)

'Facteur de pianos' ca. 1823 9, rue Neuve Saint-Gilles (1823)(¹⁰)(arr.3), Paris
CHARON Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890-1907

'Messsing-Blasinstr.-Handlung' (xx1890)

108, rue Casimir-Delavigne (xx1890)(*1898)(*1902)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907), Le Havre
CHARON  

Facteur et/ou marchand de pianos, 'Organiste de la Paroisse de N. D. Saint-Louis' ca. 1815

 

24, quai Saint-Bénoit, 2° étage (**1815), Lyon
CHARPENTIER  

Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1922

 

77, Grande-rue-de-la-Guillotière (**1922), Lyon
CHARREIRE Cécilio  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1893-1912

'Piano-Handlung' (x1906) ------- 'Musiklehrer, handelt auch mit Pianos u. Harmoniums' (x1912)

CHARREIRE Cecilio Fils (x1912)

 

6, rue de la Caserne (*1893)(*1896)(*1898)(*1905)(x1906)(*1907)(*1909)(x1912), Limoges
CHARREYRE Jean-Baptiste

 

 

  Fac-similés de brevet  - voir   Boutique.inpi.fr

 

PARIS - "1230 M. Chareye [sic], à Paris, rue des Billettes, n°. 7 : Un Piano." Exposition Publique Des Produits De L'Industrie Francaise, 1823, p. 121

PARIS - "657 M. Chareyre [sic], rue des Billettes, n. 7. Un double piano." Expo 1824 Rapport du Jury d'admission des produits de l'industrie du Département de la Seine, 1825, p. 70

Piano vertical à double clavier' (Voyez brevet), fait par CHARREYRE, de Paris, en 1825. Dictionnaire des instruments de musique, Jacquot, 1886 

Brevet de 1825 : 'Piano clavi' (duo-clavi), inventé, en 1825, par CHARREYRE, de Paris. Dictionnaire des instruments de musique, Jacquot, 1886   - "En 1825, Charreyre présenta un piano vertical à deux claviers, avec une nouvelle disposition de marteaux." Organographie: La facture instrumentale depuis 1789 jusqu'en 1857 inclusivement, Adolphe Le Doulcet Pontécoulant, 1861

 

'Facteur de pianos' ca. 1823-26


(la suite)

Piano mélographe, plusieurs facteurs construisirent des instruments de ce genre : MASERA, en 1823 ; PAPE, en 1826 ; BAUDOIN, en 1827 ; Miles BERRY, en 1836 ; CHARREYRE, en 1837.  Dictionnaire des instruments de musique, Jacquot, 1886    - "Carreyre fit, devant l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de Paris, l'essai d'un piano mélographe qui consistait en un mouvement d'horloge, lequel faisait dérouler d'un cylindre sur un autre une lame mince de plomb, où s'imprimaient, par l'action des touches du piano, certains signes particuliers qui pouvaient se traduire en notation ordinaire au moyen d'une table explicative. Après l'expérience, la bande fut enlevée pour en opérer la traduction, et une commission fut nommée pour en faire le rapport; mais ce rapport n'ayant pas été fait, il est vraisemblable que la traduction ne s'est point trouvée exacte. (B. F.)" Organographie: La facture instrumentale depuis 1789 jusqu'en 1857 inclusivement, Adolphe Le Doulcet Pontécoulant, 1861 - "Le piano mélographe de M. Careyre [Carreye] écrit spontanément la musique exécutée sur son clavier. M. Baudouin est aussi l'inventeur d'un piano du même genre, lequel, au moyen d'un mécanisme ingénieux, écrit la musique à mesure qu'un compositeur, un improvisateur la jouent sur les touches de ce piano." Revue de Paris, Paris, 1839, p. 45

Pour voir le brevet original
voyez le site
INPI
(¹³)

Jury d'admission Paris, 1823

 

7, rue des Billettes (**1823)(*1825)(arr.4), 59, rue Meslay (x1825)(arr.3), Paris



Brioude (*1826)
CHARTIER  

Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1904

 

48, rue du faubourg Poissonnière (**1904)(arr.9), Paris
CHARTIER Charles

Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1906, p. 413 (gallica.bnf.fr)

 

"Chartier (Ch.), facteur et accordeur de pianos, vente et location, échanges, réparations, St- André-des-Arts, 46." Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1873, p. 1240 (gallica.bnf.fr)

"Chartier (Vve Ch.). Pianos neufs et d'occasion, réparations, accord, musique française et étrangère, rue Saint-Sulpice, 21, et rue Saint-André-des-Arts, 46." Paris-adresses : annuaire général de l'industrie et du commerce, 1902, p. 1495 (gallica.bnf.fr)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits, 'Accordeur de pianos' ca. 1848-1912 [depuis 1810 (*1913)]; (*1848)(**1852)

Successeur de MEISSONNIER (°1810);(*1903)

CHARTIER [Ch.] Vve. (y1889)(x1890)(xx1890)(**1898)(z1900)(z1902)(**1904)(x1906)(**1910)(x1912)

'Pianohandlung' (xx1890) ------- 'Piano- u. Harmonium-Handlung' - 'Auch Musikal.' (x1912)

CHARTIER & Cie (*1897)(*1903)(*1906)

CHARTIER-BOMBOIS (*1913), voir BOMBOIS Paul

Un certain CHARTIER C. F., accordeur de pianos, habitait rue Dauphine, 33, en (**1852) et n° 29 en (yy1855)(arr.6)

 

26, rue de l'École de Médicine (*1848)(arr.6), 40, rue Dauphine (**1852)(**1854)(yy1855)(xx1857)(arr.6), 29, rue Dauphine (***1863)(arr.6), 46, rue Saint-André des Arts (**1871)(**1873)(*1875)(*1876)(**1876)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1886)(**1888)(y1889)(x1890)(xx1890)(*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(**1898)(z1900)(*1902)(z1902)(**1904)(x1906)(arr.6), 21, rue Saint-Sulpice (*1897)(z1900)(z1902)(*1903)(*1906)(**1910)(x1912)(*1913)(arr.6), Paris
CHARTIER Jean Théophile  

'Facteur de pianos' ca. 1854

Époux de BOURIENNE Joséphine Louise (1853)(¹⁰), que meurt en 1854.

 

 11, rue de la Sourdière (1854)(¹⁰)(arr.1), Paris
CHARTIER Louis

Piano droit ca. 1900, Cité de la Musique, Paris, France

 

'Facteur de pianos' droits ca. 1867-1913

Gendre et successeur de Victor PRUVOST (°1852); (*1897)(**1898)(**1907)

Il laissait fabriquer ses pianos par KRIEGELSTEIN (°1831)

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

Repris par Emile GAUSS vers 1914 :

1914 - "Vendeur : Chartier - Acquéreur : Gauss - Domicile élu pour les oppositions : Dubost, notaire, 32, Mathurins - Entrée en jouissance : 1 juil. - Fonds vendu : Louage de pianos, 56, fg Poissonnière (P.A.)." Archives commerciales de la France, 08/07/1914, p. 923 (gallica.bnf.fr)

HANOI - "Chartier (Louis), à Paris, rue du Faubourg Poissonnière, 56. Facteur de Pianos. Pianos droits fabriqués pour les Colonies." L'Exposition de Hanoi, 05/11/1902, p. 5 (gallica.bnf.fr)

"CHARTIER (LOUIS) pianos neufs et d'occasion, Erard, Pleyel, Gaveau. Location depuis 8 francs par mois. Pianos neufs de tous facteurs depuis 425 francs net, prix de fabrique, garantis 20 ans ; faub. Poissonnière, 56. téléph. 274-13." Paris-adresses : annuaire général de l'industrie et du commerce, 1900, p. 1307 (gallica.bnf.fr)

Liste des exposants Paris, 1867 | Médailles d'argent Paris 1878 | Liste des exposants Lille 1882 | Liste des exposants Blois 1883 | Médaille de bronze Paris, 1889Médaille d'argent Paris, 1900  | Médaille d'or Hanoi 1902 | Grand prix, Louisiane (État du Sud des États-Unis), 1904

 

8, rue Grange-aux-Belles (x1867)(arr.10), 56, rue du faubourg Poissonnière (*1897)(**1898)(z1900)(z1902)(**1904)(*1905)(x1906)(**1907)(*1909)(*1910)(**1910)(**1911)(**1912)(x1912)(*1913)(**1913)(**1914)(yy1914)(x1922)(*1929)(z1931)(arr.9), 46, rue du faubourg Poissonnière (*1902)(arr.9), Paris
 

CHARTON Jean François

(1803 - 1825)(¹⁰)

 

 

'Ouvrier en piano-forte' ca. 1825

Célibataire (¹⁰)

 

9, rue de la Tixanderie (1825)(¹⁰)(arr.4), Paris
CHARVOT  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890

'Musikal.- u. Pianohandlung' (xx1890)

 

14, rue Changarnier (xx1890), Autun
CHASSANG  

'Fabricant de pianos's ca. 1850

Époux de BROUSSE (1850)(¹⁰)

29, rue Tronchet (1850)(¹⁰)(arr.9), 8, rue Mazagran (1850)(¹⁰)(arr.10), Paris
CHATELAIN 'Luthier' et facteur de harpes ca. 1789-99 21, rue de Braque (*1789)(arr.3), 27, rue de Berry (*1798-1799)(arr.8), Paris
CHATELARD  

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1902-12

'Musikal.-, Piano-, Harmonium-Handlung u. -Rep.-Werkstatt' (x1906) ------- 'Händler mit Pianos u. Harmoniums' (x1912)

 

3, rue Saint-Pothin (*1902), 3, place Edgar-Quinet (x1906)(x1912), Lyon
CHATENET H.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-21 [depuis 1878 (*1913) ou depuis 1902 (**1921)]

'Musikinstr.-Handlung' (x1906) ------- 'Chatenet-pianos' (*1913) ------- 'Musique, Ab.-Pianos-Instruments-Phonos' (**1921)

Repris par GAILLARD (x1926)

 

[2], boulevard Louis-Blanc (x1906)(*1907)(*1909)(*1913), 4, rue Daniel Lamazière (*1921)(**1921), Limoges

CHATOT François Constant  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1859

1859 - "CHATOT François Constant, Pianos, rue de Ménilmontant, n° 133. Cité le 21/04/1859, lors de la faillite dudit. Source : dictionnaire des faillites."  Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

 

133, rue de Ménilmontant (1859)(¹⁰)(arr.20), Paris
CHATOT-MERCIER  

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1898 4, rue Rameau (**1898)(arr.2), Paris
CHAUMERLIAC L.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26 [depuis 1904 (x1926)]

Successeur de BECHERET (°1904)

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

52, rue Saint-Nicolas (**1921)(x1926), Meaux
CHAUMETTE G. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921 19, rue de Turenne (**1921)(arr.4), Paris
CHAUMONT Fils  

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1890; (xx1890)

'Musikal.- u. Pianohandlung' (xx1890)

Limoges
CHAVAN G.
| CHAVAU
 

Pub dec 1907, Le Mois littéraire et pittoresque, 07/1914, p. 16 (gallica.bnf.fr)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890-1921 [depuis 1863 (x1906)(x1912)]; (xx1890)

'Musikal.- u. Piano-Handlung' (xx1890) ------- 'Musiklehrer, Musikal.-, [sowie] Piano-, Orgel- u. Musikinstr.-Händler' (x1906)(x1912)

1910 - Successeur de ANDREWS en 1910. (Archives commerciales de la France, 12/10/1910, p. 1601 (gallica.bnf.fr))

1911 - "Maison CHAVAN - C'est avec un véritable plaisir que à nous avons constaté ces jours-ci l'agranudissement et l'embellissement des magasins de musique de la Maison Chavan, situés 282, boulevard de la Plage, en face du Grand-Hôtel. Jusqu'ici, nous avions toujours connu notre excellent ami M. G. Chavan, villa Rossini, 366, boulevard de la Plage, où d'ailleurs est encore installé un atelier spécial pour les réparations. Chacun sait que M. Chavan, depuis 26 ans organiste de Notre-Dame, directeur de "l'Union Orphéonique" pendant 15 ans, correspondant direct des principaux facteurs de Paris, a été de tout temps l'organisateur infatigable et dévoué de tous les grands concerts qui ont été, à diverses époques, offerts à Arcachon." L'Avenir d'Arcachon : organe des intérêts politiques, industriels et maritimes de la contrée, 01/01/1911, p. 1 (gallica.bnf.fr)

Succ. par Joseph BOUCHET (x1926)

 

366, boulevard de la Plage [Villa Rossini](x1906)(x1907), 366 et 282, boulevard de la Plage (1911)(x1912)(*1913), 282, boulevard de la Plage (**1921), Arcachon
CHAVAN Jean David

(1799 - ?)

MARSEILLE - "Quatre pianos ont été admis à l'exposition publique, deux fournis par M. Boisselot, sous le n° III, et deux sortant de l'atelier de M. Chavan, sous le n° IV. Tous ces pianos à queue, carrés et à tiroir, se recommandent par le fini de leur exécution et la beauté le leur son. M. Chavan a un mérite d'un autre genre, il n'emploie dans ses ateliers aucun ouvrier allemand, tous sont français, et il ne fait usage que de bois de Provence, et tire grand parti de l'érable et du chêne du pays. Le Jury recommande ces deux fabricans à toute la bienveillance du gouvernement. Certainement des facteurs de Paris les dépasseront, mais les difficultés qu'ils ont eu à surmonter pour fonder des établissemens tout nouveaux doivent les rendre recommandables. Il faut bien que l'on encourage ceux qui a mérite égal produisent à plus bas prix." Annales des sciences et de l'industrie du Midi de la France. Publiées par la Société de statistique de Marseille, 1832 (gallica.bnf.fr)

PARIS - "(1781. Chavan, à Marseille (Bouches-du-Rhone): Pianos." Catalogue des produits de l'industrie française admis à l'exposition, 1834, p. 107

 

'Facteur de pianos' droits et pianos carrés ca. 1832-60

CHAVAN & Comp. (xx1841)

"Le sieur Chavan (Jean-David), né à Lutry, dans le canton de Vaud, en Suisse, le 22 septembre 1799, facteur de pianos à Marseille (Bouches-du-Rhône ) [...] Sont admis à établir leur domicile en France, pour y jouir des droits civils tant qu'ils continueront d'y résider. (Paris, 29 Novembre 1841)." Bulletin des lois de la République Française, Volume 20, 1842, p. 865

CHAVAN & EYSERMANN (z1843), voir EYSERMANN

CHAVAN (z1844)(z1845)(z1846)(z1847)(z1848)(z1849)(z1850)


(la suite)

PARIS - "1467 (1781). M. Chavan avait adressé, de Marseille, des pianos bien exécutés." Le musée artistique et industriel: exposition 1834, p. 190

Liste des exposants Marseille, 1832 | Liste des exposants Paris, 1834

 

24, rue Noailles (xx1841), 50, rue Paradis (z1842)(z1843)(z1844)(z1845)(z1846)(z1847)(z1848)(z1849)(z1850)(xx1851)(xxx1852)(xxx1853)(xxx1854)(yy1856), 42, rue Paradis (yy1858)(xxx1860), Marseille
CHAVAN Louis  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1840) Mâcon
CHAVAN Louis François

(1788 -  ?)

 

FÉLICIEN DAVID

1833 - "A Lyon, les apôtres voyageurs furent très-bien reçus par les partisans de leur doctrine. L'un d'eux, M. Chavan, facteur de pianos, fit présent à Félicien David d'un piano droit à cinq octaves et demie, construit dans les meilleures conditions pour résister aux chocs de la route et aux effets des températures brûlantes. Ce piano, garanti par une caisse d'emballage très-ingénieusement combinée, a partout suivi l'artiste dans ses pérégrinations, lui a partout fourni des ressources et des consolations. C'était, sauf la difficulté plus grande du transport, comme la harpe du nouveau troubadour." Le Ménestrel, 22/03/1863, p. 122 (gallica.bnf.fr)

 

'Facteur de pianos' et 'facteur d'orgues' ca. 1826-38; (⁵)

Probablement la même personne de celui ci-dessus.

43, rue Ste-Hélène (1826)(x1835)(y1838), 7, rue Boissac (après 1826 ?), Lyon
CHAVANNE  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1989) Toulouse
CHAVANT François
| CHAVAN | CHAVANNE | CHAVAUT

(1787 - ?)

 

" [...] A Lyon, les apôtres voyageurs furent très-bien reçus par les partisans de leur doctrine. L'un d'eux, M. Chavan, facteur de pianos, fit présent à Félicien David d'un piano droit à cinq octaves et demie, construit dans les meilleures conditions pour résister aux chocs de la route et aux effets des températures brûlantes. Ce piano, garanti par une caisse d'emballage très-ingénieusement combinée, a partout suivi l'artiste dans ses pérégrinations., lui a partout fourni des ressources et des consolations. C'était, sauf la difficulté plus grande du transport, comme la harpe du nouveau troubadour." Le Ménestrel, 22/03/1863, p. 121-122 (gallica.bnf.fr)

 

 

'Facteur de pianos' ca. 1842-57; (**1842)(xx1843)

CHAVAN François (alias CHAVANNE ou CHAVANT) François, né en 1787 en Suisse (parfois dit né en 1790 en Suisse ou en 1792 en Allemagne !) facteur d'orgues (1826-1831) et de pianos (1833-1835) au 43, rue Ste-Hélène en 1826-1835, célibataire ayant 4 ouvriers en 1833-1835, avec atelier de 2 pièces au 1er étage donnant sur la cour et un appartement boutique de 2 pièces au 2e étage. Il travaille en 1836-1844 au 1, rue de la Sphère dans un logement atelier de 4 pièces, payant 400 francs de patente. Il y demeure en 1847 mais ne paye plus de patente. (=> retraité ?)(⁵)

CHAVANT Jean (*1853)(xx1857)

 

1, rue Sphère (**1842)(xx1843)(*1850), 19, rue de Puzy (*1853)(yy1855)(xx1857), Lyon
CHAVATTE G. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26 [depuis 1920 (x1926)]

'Piano-, Musikinstr.- u. Sprechm.-Handlung' (x1926)

4, place du Président-Carnot (**1921)(x1926), Eu
CHAXEL  

"M. Chaxel, facteur d’orgues et de piano, a l’honneur de prévenir MM. les amateurs qu’il se charge de réparer et de fabriquer des orgues et des pianos ; qu’il fait en outre toutes les entreprises concernant son état. S’adresser faubourg Saint-Pierre, n.° 132, à Nancy." Journal de la Meurthe, 18/06/1830, p. 4 (kiosque.limedia.fr)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1830-31

'Facteur d'orgues et de piano'  (y1830) ------- 'Facteur d'instrumens' (y1831)


(la suite)

"M. Chaxel, facteur d'instrumens, faubourg Saint-Pierre, n° 132, à Nancy, prévient le public qu'il vient de confectipnner un harmonica, instrument qui n'a pas encore paru en cette ville ; MM. les amateurs qui voudront l’honorer de leur confiance, pourront le voir tous les jours. Il offre en outre d’accorder et de réparer les pianos ; le tout à un prix modéré." Journal de la Meurthe, 18/11/1831, p. 4 (kiosque.limedia.fr)

 

132, rue du faubourg Saint-Pierre (y1830)(y1831), Nancy
CHAZEL P.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

15, rue de la Juiverie (**1921), 77, rue Bozon (x1926), Vienne
CHÉDEVILLE  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890-1906; (xx1890)(x1906)

'Pianohandlung' (xx1890) ------- 'Musikal.- u. Piano-Händler u. Piano-Stimmer' (x1906)

 

Les Andelys
CHEDIN C.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1910-29

Successeur de KÖCHLY (°1818), à Bourges

KÖCHLY J. & CHEDIN H. (1910-1923)

Puis succ. par H. CHEDIN  (x1926)

'Händler mit Musikal., Pianos, Harmoniums u. Musikinstr.' (x1912)(x1926) ------- 'Editeur, Pianos, Inst.' (*1929)

 

21, rue des Arènes (x1912)(*1913)(**1921)(*1922)(x1926), Bourges

SUCCURSALE : Saint-Amand

SUCCURSALE : Vierzon

CHEMINAY 'Facteur de pianos ca. 1864 43, rue Constantine (zz1864)(arr.18), Paris
CHEMINANT H.  

'Facteur de pianos ca. 1899-1921 [depuis 1864 (**1921)]

CHEMINANT-MARÉCHAL (**1921)

 

8, rue Jean-Jacques Rousseau (***1899)(**1921), Nantes
CHENARD  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912

'Händler mit Pianos, Musikinstr. u. Saiten' (x1912)

 

Hirson
CHENAUD Georges  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-26 [depuis 1896 (*1913)(x1926)]

'Piano- u. Instrumenten-Handlung' (x1906) ------- 'Piano-Händler u. -Stimmer' (x1912)(x1926)

CHENAUD G[eorges] Vve. (**1921)(x1926)

Pianos fabriqués par  CHAMP-RAMEAU & CIE (°1905) et LUTETIA (°1920) à Paris.

 

29, rue du Lycée (x1906)(x1912)(*1913), 28, rue de la Préfecture (**1921)(x1926), Evreux
CHENEVIÈRE
| CHENEVIÈRES
 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1876-1913 [depuis 1891]

Dès 1891, maison à Tours, Annuaire du département de Loir-et-Cher, 1891, p. 419 (archives.culture41.fr)

'Pianohandlung' (xx1890) ------- 'Piano-Fabrik u.-Handlung' (x1906) ------- 'Piano-Handlung' (x1912)

 

[29], Place d'Armes (xxx1876)(xxx1877)(xxx1878)(xxx1879)(xxx1880)(xxx1883)(xxx1884)(xxx1885), [4], Faubourg Chartrain (xxx1886)(xxx1887)(xxx1888)(xxx1889)(xx1890)(xxx1890), Dépôt : Grande-rue (xxx1892)(xxx1893)(xxx1894)(xxx1895)(xx1896)(xxx1897)(xxx1898)(xxx1899)(xxx1900)(xxx1901)(xxx1902)(xxx1903)(xxx1904)(xxx1905)(xxx1906)(xxx1907), Vendôme

16, boulevard Béranger (*1895)(*1897)(*1898)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909), 35, rue d'Entraigues (x1906)(x1912), 46, rue de l'Alma (*1913), Tours

 

CHEREST Louis Etienne

Brevet de 1855 : "431° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 29 août 1855, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Cherest (Louis-Étienne), rue Fondary, no 9, à Grenelle, pour un à vernis-enduit." Bulletin des lois de la Republique Francaise, 1858, p. 76

 

'Fabricant de pianos' ca. 1855-86

CHEREST Louis Etienne (mariage avec Marie CHERIOU en 1886) :

1886 - "MC/ET/CXV/1640 - 27 mars 1886 - 13 avril 1886 - Contrat de mariage entre Louis-Etienne Cherest, facteur de pianos, rue Fondary n°70, et Marie Chérioux, rue Viollet n°40, veuve sans enfant de Charles Drevault." siv.archives-nationales.culture.gouv.fr (³¹)

 

9, rue Fondary (1855)(arr.15), 70, rue Fondary (1886)(³¹)(arr.15), Paris
CHERING Jean

(? - 1855)

 

'Fabricant de pianos' ca. 1844-55

1855 - "CHERING Jean, facteur de pianos, à Paris (sans précision). Il est décédé le 29/01/1855, âgé de 55 ans, corps repris le 30/01/1855 (par la famille). Source : AP/Versements des mairies/LEBRUN Georges Claude." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

 

22, rue des Poissonniers (***1844)(arr.18), Paris
CHESTEIN

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. ??

Paris
CHESTHAUSEN  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 18??

 

Paris
CHEVALET

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1913

Repris par BOURILLET Vve. (°1899)

25, rue des Aubépines (*1913), Bois-Colombes
CHEVALIER   Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1851 16, Impasse Saint-Sébastien (yy1851)(arr.11), Paris
CHEVALIER   Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926-29 [depuis 1884 (x1926)(*1929)]

'Musikal.-, Piano-, Musikinstr.- u. Sprechm.-Handlung' (x1926)

38, rue Carnot (x1926), 56, rue Carnot (*1929), Château-Thierry
CHEVALIER Ernest Victor

(ca. 1853 - avant 1898)(⁴)

   

Luthier, accordeur de piano, facteur de pianos ca. 1891-98

Né à Dunkerque ca. 1853, fils de Jean Jacques Henri (ébéniste) et Joséphine Thérèse FLOUR, époux de Henriette RIQUET, marchande de piano." Dictionnaire des musiciens à Dunkerque, Christian Declerck (graal.asso.free.fr)

CHEVALIER Fils (*1893)(*1895)(*1896)(*1898)

CHEVALIER Vve. (*1898)

 

15, rue Nationale (1891-01)(⁴)(*1893)(*1895)(*1896)(*1898), Dunkerque
CHEVALIER Eugène Charles   'Facteur de pianos' ca. 1847

Voir Recensements militaire acte 1847, AD75 DR1R1/63

70, rue du faubourg Saint-Antoine (1847)(arr.12), Paris
CHEVALIER H.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1913-21 [depuis 1850 (*1913)(**1921)]

CHEVALIER H. (*1913)

CHEVALIER-MORISOT (**1921)

 

 

 113, Grande-rue (*1913)(**1921), Sens

 

CHEVALIER Henri Jean Gustave

(1840 - ?)(⁴)

 

BIO

 Né à Dunkerque le 17 octobre 1840, fils de Jean Jacques Henri (ébéniste) et Joséphine Thérèse FLOUR, époux de Henriette RIQUET (marchande de piano) née à Faumont (Nord) ca 1861. (⁴)

 

'Facteur de pianos' ca. 1877-91

'Pianohandlung' (xx1890)

 

34, rue de l'Eglise (1877-78)(⁴), 15, rue Nationale (1881-91)(⁴)(xx1890), Dunkerque
CHEVANCE  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1840-52

 'Serrurier' (**1840) ------- 'Mécanicien pour pianos' (**1852)

 

 

357, rue Saint-Denis (**1840)(arr.3), 21, rue Neuve de la Fidélité (**1852)(arr.10), Paris

CHEVASSUS  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1885-88

 

37, boulevard Clichy (**1885)(**1886)(**1888)(arr.9), Paris
CHEVESSER Chrétien

(ca. 1812 - ?)(¹⁶)

 

'Ouvrier en pianos' ca. 1848

Inculpés de l'insurrection de Juin 1848 (site de Jean Claude Farcy)

 

  61, Rue Saint-Maur (1848)(¹⁶)(arr.5), Paris
CHEVILLARD F.  

'Facteur de pianos' droits ca. 1867

 

116, Grand rue de la Chapelle (**1867)(arr.18), Paris
 

CHEVREL Georges

 

 

PARIS - "Marqueterie, barres d'adresse, ivoires découpés à jour ; beaucoup de goût et travail très fini."  Catalogue général descriptif de l'exposition : section française, Exposition universelle de Paris 1878 (gallica.bnf.fr)

 

Fabricant des fournitures de pianos ca. 1878-1920

Déménageait à Bruxelles vers 1920

Médaille d'argent Paris, 1878 | Médaille d'or Anvers, 1885 | Médaille d'or Paris, 1889 | Grand prix Anvers, 1894 | Diplôme d'honneur Amsterdam, 1895 | Grand prix Bruxelles, 1897 | Médaille d'or Paris, 1900 

 

4, rue de Jarente (1878)(arr.4), 11, rue de la Cerisaie (1885)(x1890)(arr.4), Paris
CHEVREUX  

"A vendre. Un petit piano, anglais, de 250 fr., en clavier blanc et en acajou. S’adresser à M. Chevreux, facteur, rue de Grève, n.° 34, à Nancy." Journal de la Meurthe, 24/07/1805, p. 7 (kiosque.limedia.fr)

 

 

'Facteur' ca. 1805

 

34, rue de Grève (y1805), Nancy
CHEVREZ Louis  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1897

Repris par BON Louis dès 1898

 

rue du Centre (*1897), Vesoul
CHEVRIER  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890; (xx1890)

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (xx1890)

 

Beauvais
CHEVRIER Paul  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1903-42 [depuis 1875 (x1926)]

Successeur de MAILLOT (°1875)

'Élève de la maison Pleyel' (*1903)(*1906)(*1909) ------- 'Geigenbauer, Musikal-, Piano- u. Instrumenten-Händler' (x1906) ------- 'Händler mit Musikal., Pianos, Harmoniums u. Musikinstr.' (x1912)(x1926)

 

13, rue de l'Obélisque (*1906)(x1906)(*1909)(x1912)(*1913)(**1921)(*1922)(x1926)(**1942), Chalon-sur-Saône
CHEVY  

"Chevy, manufacture de pianos et orgues, rue Le Peletier, 30, au coin de la rue Lafayette." Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1878, p. 1349 (gallica.bnf.fr)

 

'Manufacture  de pianos et orgues' ca. 1878 30, rue Le Peletier, au coin de la rue Lafayette (**1878)(arr.9), Paris
CHEYSSAC G.  

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1913-26 [depuis 1828 (x1926)]

1913 - Faillite en 1913 : "Déclaration de faillite - Bordeaux. — CHEYSSAC, pianos, 37, Eprit-des-Lois. — L. M. Marquais. — 21 oct. 1913." Archives commerciales de la France, 29/12/1913, p. 1433 (gallica.bnf.fr)

Successeur de LAFEYCHINE-RIONDÉ (**1921)(x1926), qui était successeur de RAVAYRE Louis (°1828) à son tour.

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' & 'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

37, rue Esprits des Lois (*1913)(**1921)(*1922)(x1926), Bordeaux
« CHEZ MOZART » Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1931

'Marchand de pianos' (z1931)

11, avenue Mozart (z1931)(arr.16), Paris
CHIRON  

'Ouvrier en pianos et orgues' ca. 1907-22

CHIRON & HANOTEAU (**1907)

CHIRON (x1922)

 

108, rue Oberkampf (**1907)(arr.11), 30, rue St. Sébastien (x1922)(arr.11), Paris
CHIVALIER-LEMELLE Mme.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926 [depuis 1911 (x1926)]

'Handlung mit Musikal., Pianos, Musikinstr. u. Saiten' (x1926)

 

42, rue Nationale (x1926), Rambouillet
CHOJNACKI  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1891 [depuis 1891 (1891)]

Date du fondation. (Archives commerciales de la France, 26/08/1891, p. 1070 (gallica.bnf.fr))

 

102, avenue Parmentier (1891)(arr.11)Paris
CHOMIENNE R.  

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 18??

 

Paris ?
CHOBAS 'Facteur de pianos' ca. 1876; (*1876) Saint-Germain en Laye
CHOLLET  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890; (xx1890)

'Musikal.-, Piano u. Instr.-handlung' (xx1890)

 

Roanne
CHOPIN 'Facteur de pianos' ca. 1836 10, rue des Magasins (**1836)(arr.10), Paris
CHOUDENS  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1900-02

 

2bis, rue Caumartin (z1900)(z1902)(arr.9), Paris
CHOVET

 

"Chovet et Charlant, vente, échange, location, réparation, accord de pianos, Victoire 80, ateliers Moscou 3." Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des pri Paris p. 1015 (gallica.bnf.fr)

"Chovet, pianos d'occasion de tous genres, vente de musique vocale et instrumentale, Victoire, 80." Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1857, p. 794 (gallica.bnf.fr)

'Facteur de pianos' ca. 1856-57

CHOVET & CHARLANT (*1856), voir CHARLANT en haut sur cette page.

CHOVET (xx1857)

80, rue de la Victoire (xx1856)(xx1857)(arr.9), 3, rue de Moscou (xx1856)(arr.8), Paris
CHRIST L.

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1921-38

LEDAN & CHRIST (*1922) et agents pour A. BORD (°1843)

CHRIST (z1931), 'Marchand de pianos'

1935 - "CHRIST (L.), 33. r. Le Peletier, Paris, 9°. T. Gut. 54-02. Agent pour la France, la Suisse et la Belgique des pianos A. Bord. (17-26367)" Annuaire industriel. Répertoire général de la production française, 1935 (gallica.bnf.fr)

Brevet de 1889 : "197956. Brevet de quinze ans, 3 mai 1889; Christ, représenté par Chassevent, à Paris, boulevard de Magenta, n° 11. Système de montage applicable aux tabourets de pianos et autres meubles à patins." Bulletin des lois de la République française, 01/1890, p. 556 (gallica.bnf.fr)

VOIR AUSSI ...

  rue Le Peletier, à Paris

 

33, rue Le Peletier (*1921)(*1922)(z1931)(*1935)(*1938)(arr.9), 95, rue Richelieu (*1922)(arr.2), 41, rue de Maistre (z1931)(arr.18), Paris
CHRISTINET 'Facteur de pianos' ca. 1852 7, rue des Petits Hôtels (**1852)(arr.10), Paris
CHRISTOPHE H. & ETIENNE

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1870-89 [depuis 1861 (*1913)(**1921)]

Repris par A. CHAPERON (*1913)(**1921)(x1926), voir ci-dessus

CHRISTOPHE & ETIENNE, RODOLPHE Fils, A. DEBAIN, COTTINO (x1926)

Médaille d'or Paris, 1889

 

 

87, rue de Charonne (*1875)(*1876)(*1893)(arr.11), 97, rue de Charonne (**1870)(**1871)(**1873)(**1876)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1886)(*1888)(x1890)(x1926)(arr.11), Paris

SUCCURSALE : (chez CRANE & Sons - 1906)(x1906), Londres, Angleterre, U.K.

 

CHRISTOPHLE Raoul  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26 [depuis 1883 (**1921)(x1926)]

Succ. de LE BEX (x1926)

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

 

23, rue d'Antibes (**1921), Cannes

CHRITIN C.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1902-26 [depuis 1865 (x1926)]

Successeur et gendre de JAEGER (°1865)

'Musikinstr.-Handlung' (x1906) ------- 'Händler mit Pianos u. Musikinstr.' (x1912)(x1926)

 

 

23, place de la République (F1902)(x1906)(x1912)(*1913)(**1921)(x1926), Limoges

CIAPOLINO & MORNÉSE  

 

'Fabrique de pianos automatiques' ca. 1913-26 [depuis 1907 (*1913)(x1926)]

'Händler mit selbstspiel. Pianos' (x1926)

2, rue Rossini (*1913)(**1921)(x1926), 61, rue Daubenton (?), Roubaix
CIAPPI-MALINCONI A. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926 [depuis 1922 (x1926)]

''Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

23, rue Montrosier (x1926), Neuilly-sur-Seine
CINOTTI M. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921 49, rue Ernest-Renan (**1921), Issy-les-Moulineaux
CIOCCA J. B.
| CIOCCO
Facteur et/ou marchand de pianos automatiques ca. 1922-35

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1926)

3, rue de la Véga (x1922)(**1925)(x1926)(*1935)(arr.12), Paris
CIRIER A. 'Facteur de pianos' ca. 1896 133, rue de Flandre (**1896)(arr.19), Paris
CITERRE  

'Fabricant de pianos' ca. 1861

1861 - "Publications de mariages. Du 26 mai à 2 juin. [...] 7° arrondissement. [...] Citerre, fabricant de pianos, rue Saint-Dominique, 128, et Mlle Vincent, rue Grenelle-Saint-Germain, 164." La Presse, 31/05/1861, p. 3 (gallica.bnf.fr)

 

128, rue Saint-Dominique (yyy1861)(arr.7), Paris
CLADÉ Thomas  

'Facteur de pianos' ca. 1849-52

Membre d' ASSOCIATION DES FACTEURS DE PIANOS, à Paris (°1849)

 

.2, rue Saint-Spire (**1849)(1852)(¹⁰)(arr.2), Paris
CLAER  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 19??

Etait élève de SPATH & Fils à Gera (Thuringe). Avait travaillé dix ans chez GAVEAU, et est venu à Mulhouse vers 1958 pendant il a crée son usine à Pfasttat (Rhénanie) en 1968 (¹).

 

 

rue des Bonnes Gens (?), Mulhouse

 

CLAERSON H.G.D.  

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 18??

Roubaix
CLAIRIN A.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912-32

'Händler mit Musikal., Pianos, Harmoniums, Musikinstr. u. Saiten' (x1912) ------ 'Händler mit Musikal., Pianos, Harmoniums u. Musikinstr.' (x1926)

 

[79], [Grande] rue de la Varenne (x1912)(*1913)(**1921)(x1926)(*1932), rue G.-Clémenceau (*1930), Romorantin
CLAIRON Marcel  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26 [depuis 1912 (**1921)(x1926)]

Denain

CLAIRON-AUBERTIN Marcel (x1926), 'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

Waziers

CLAIRON-AUBERTIN (x1926), 'Musikal.-, Piano-, Musikinstr.- u. Sprechm.-Handlung' (x1926)

 

MAISON PRINCIPALE : 2, rue Lazare-Bernard (**1921), Denain

SUCCURSALE : 21, rue Léon-Gambetta (x1926), Waziers

CLARA-MAGUERON Jean-Baptiste  

Facteur et/ou marchand de pianos carrés ca. 1836-39

  'Piano-Clara' (1836)

'Ce piano ne possédait de nouveau que son nom', selon Pontécoulant (1861)

 

 9, rue Neuve Saint-Augustin (*1836)(arr.2), 22, rue Rochechouart (1839)(arr.9), Paris
CLARKE Christopher  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1978)  

Paris | Véron | Cluny | Donzy

 

CLASSING Jean Henry

(1761 - 1818)

 

EXTRA INFO

CLASSING à Nantes, par Jean-Marc STUSSI

 

'Facteur de pianos' ca. 1793-1818  

Nantes

 

CLAUDE Charles

(1814 - ?)(***1875)

'Facteur de pianos' ca. 18?? Paris
CLAUDE
Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1893-98  

219, rue Nationale (*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898), Boulogne-sur-Mer

 

CLAUDIUS

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 18??

Paris
CLAUS M.
| CLAUSS

(? - 1890)

BIO | NÉCROLOGIE

1890 - "M. Claus, père, fondateur d'une des plus importantes maisons orgues d'église, mort à Rennes le 24 mars. D'origine belge, il était venu à Paris en 1841 et fat d'abord employé chez Pape et Pleyel, les grands facteurs de pianos qu'il quitta en 1848, puis chez Debain jusqu'en 1859. Après la guerre de 1870, il entra chez le fameux d'orgues Aristide Cavaillé Coll, qui lui confia la pose du grand orgue de la cathédrale de Rennes où il se fixa définitivement alors, sur la demande de Mr Saint-Marc. On lui doit en outre les orgues de Notre-Dame de Rennes, (10 juin) construits en 1879, de Saint-Epvre à Nancy qui lui valut une médaille à l'exposition universelle de 1867, Saint-Hélier et l'Immaculée-Conception à Rennes, Ploescat, Roscoff, Landivisian et Notre-Dame de Vitré." Revue historique de l'Ouest, 1890, p. 224 (gallica.bnf.fr)

 

Facteur et/ou marchand de pianos, grandes orgues et harmoniums et facteur d'orgues ca. 1913-25 [depuis 1873 (*1913)(**1921)]

CLAUSS (xx1890), 'Orgelbauer'

CLAUS G. (x1906)(*1913)(**1925)

 'Kirchenorgelbauer' (x1906) ------- ''Musique, Pianos, Orges et Facteur d'orgues' (*1913)

"CLAUS (G.), 35, r. de Hedon, Rennes (Ille-et-Vilaine). Ad. t. Claus-Orgues-Rennes. Orgues mécaniques et pneumatiques pour églises, chapelles ou salons. Application de soufflerie électrique. Harmoniums, vente, réparations, échanges. Pianos, application de pédalier d'orgue au piano pour faciliter l'étude de cette musique. (17-17854)." Annuaire industriel. Répertoire général de la production française, 1925 (gallica.bnf.fr)

 

21bis, ruelle de Châtillon (xx1890), 14, quai de l'Université (x1906), Hedon (*1913)(**1925), Rennes
CLAUSS  

Piano à queue ca. 1860, Salon Christofori, Berlin, Allemagne

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits et pianos à queue ca. 1860

CLAUSS & Comp. (?)

Paris
CLAVEAU Émile Paul Francis  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1890) Paris
CLÉ DE SOL  

SOUS-MARQUE

Marque de Vve. Hemardinguer

 

51, boulevard Beaumarchais (*1902)(arr.3), Paris
CLEFF J.  

 

 

'Facteur de pianos' ca. 1839-64; 'accordeur de pianos' (xx1844)(*1848)

Mariage avec Mme. DELCASSANT en 11/06/1847 (¹⁰)

CLEFF J. (xx1839)

 CLEFF Veuve, facteur de piano, ca. 1854-64.

CLEFF Joseph (yy1864)

"CLEFF (Joseph), facteur et accordeur de pianos, r. du Dragon, 14." Almanach des 40,000 adresses des fabricants de Paris et du département : contenant les noms et domiciles des principaux fabricants, 1864, p. 234 (gallica.bnf.fr)

 

2, rue d'Anjou Dauphine (xx1839)(xx1844)(**1845)(1847)(¹⁰)(*1848)(arr.6), 25, rue Saint-Jacques (1847)(¹⁰)(arr.4), 14, rue de Dragon (yy1851)(**1852)(**1854)(yy1855)(xx1856)(xx1858)(*1859)(xx1859)(xx1860)(xx1861)(xxx1862)(**1864)(yy1864)(arr.6), Paris
CLÉMENCEAU  

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 18??

 

Paris
CLÉMENT Claude

(1830 - 1875)(⁸)

 

'Fabriquant d'orgues et de pianos' ca. 18??;  (⁸)

"Il servit sous la commune et fut accusé de complicité d'assassinat." (⁸)

 

Paris
CLÉMENT G.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-26

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1906) ------- 'Handlung mit Musikal., Pianos, Harmoniums u. Musikinstr.' (x1912)(x1926)

 

7, rue du Théâtre (x1906)(x1912), 7, rue Couleau (x1926), Ribérac
CLÉMENT Gabriel  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906-26 [depuis 1897 (**1921)]

Représentant de Ch. BILDÉ à Orly (x1906) ------- 'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)(x1926) ------- 'Auch Musikal.' (x1926)

 

129 bis, rue de la Pompe (x1906)(x1912)(*1913)(**1921)(x1926)(arr.16), Paris
CLÉMENT Jean-François  

'Facteur d'instrumens' ca. 1801

Ami de DACKWEILLER (°1783)

 

160, rue Montorgueil (1801)(¹⁰)(arr.1)?, Paris
CLÉMENT Marie Etienne  

'Facteur de pianos' ca. 1820

'Pour les instrumens à cordes' (*1820)

 

1, rue Bleue (?)(⁶)(arr.9), 23, rue Croix des Petits Champs (*1820)(arr.1), Paris
CLEMM Ch.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1886-88

10, rue d'Hauteville (**1886)(**1888)(arr.10), Paris
CLERCEAU  

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 18??

 Paris
CLERQUE A. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921 [depuis 1850 (**1921)]  

3, rue Droite (**1921), Sisteron

 

CLEVELAND Mlle.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890; (xx1890)

'Musikal.-, Piano- u. Instr.-Handlung' (xx1890)

 

Troyes
CLICQUOT François Henry

(1732 - 1790)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de clavecins' (°1754) Paris
CLOSEL Mlle. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912

'Musikal.-, Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1912)

 

Châtelguyon

 

CLOT  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1840) Lyon
CLUESMAN Jean-Baptiste (Chrétien)
| GLUSMAN
 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1823) Paris
CLYSTETTEN  

'Facteur de pianos' ca. 1859

1859 - "Publications de mariages. – Du 2 au 9 Octobre. 6e arrondissement. Entre : [...] M. Clystetten, facteur de pianos, rue du faubourg-du-Temple, 44, et Mlle Therion, à Belleville." La Presse, 05/10/1859, p. 3 (gallica.bnf.fr)

 44, rue du faubourg-du-Temple (y1859)(arr.11), Paris
COCHARD Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926 [depuis 1922 (x1926)]

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1926)

42, rue des Pyrénées (x1926)(arr.20), 87, rue Lemercier (x1926)(arr.17), Paris
COCHÉ  

'Maîtresse de Clavecin, de Forté-piano & de Harpe' ca. 1787

Voyez un article de 1787 de Mme. COCHÉ chez BOSCH Johannes (°1781)

 

Paris
COCHÉ 'Fabricant de pianos' ca. 1856

Époux de PERRIER (1856)(¹⁰)

 

11, rue de Récollets (1856)(¹⁰)(arr.10), 1, rue du Marché d'Aguesseau (1856)(¹⁰)(arr.8), Paris

 

COCHINEAUX O. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906

'Musikal.- u. Piano-Handlung' (x1906)

place de l'Église (x1906), Sedan
COCHU Nicolas Claude

(ca. 1767 - 1819)(¹⁰)

 

'Facteur de pianos', luthier et accordeur ca. 1799-19

1819 - "COCHU Nicolas Claude, Facteur de pianos, vieille rue (rue Vieile) du Temple, n° 121. Époux de BUVADON Cécile. Cité lors du décès dudit le 06/10/1819, âgé de 52 ans. S : Inventaire (non chiffré) mais déclaration négative. Source : DQ8/736."Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

 

 

boulevard Montmartre (*1799-1800)(arr.9), Hôtel Soubise (*1800-1801)(*1802)(arr.3),121, rue Vieille du Temple, Hôtel Soubise (*1805)(*1809)(1819)(¹⁰)(arr.3), Paris

 

COCHU René  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1783)

Paris

CODA Facteur de pianos et/ou orgues ca. 1875-76 1, place Saint-Louis (*1875)(*1876), Saint-Etienne
COFFE

"Instruments de musique : Coffe et Cie, fabr. à Mirecourt sous le nom de Coffe." Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers, 1853, p. 1840 (gallica.bnf.fr)

 

Facteur et/ou marchand de pianos et luthier ca. 1853-98 [depuis 1820 (*1913)]

COFFE & Cie (1853)

COFFE (x1864)(*1875)

COFFE Mlles. (xx1890)(*1893)(*1895)(*1896)

'Musikal.-, Piano- u. Instr.-Handlung' (xx1890)

COFFE Mlle. (*1898)

Puis repris par BOSSIÈRES dès 1902.

 

Place du Reduit (xx1890)(*1898), Bayonne
COHALIN Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1922 97, rue de Clignacourt (x1922)(arr.18), Paris
COHALION Julien 'Fabricant de pianos' ca. 1855 et 'Ouvrier en pianos' ca. 1860; (x1860)

Époux de GAUDON Marie Annette (¹⁰)

38, rue de Bellefond (1855)(¹⁰)(arr.9), Paris
COHN Ernest Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926 [depuis 1910 (x1926)]

'Händler mit Uhren, Gold- u. Silberwaren, sowie Pianos u. Sprechm.' (x1926)

 

MAISON PRINCIPALE : 11, rue Sainte-Croix (x1926), Sarreguemines

SUCCURSALE : Saarbrücken, Allemagne

 

COIFFIER  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1845)

Aussi : COIFFIER Jacques Nicolas et COIFFIER Charles

Paris | Montargis
COIFFIER Edouard  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Successeur de CURTIL A. (°1892)

Paris
COIFFIER Julien Victor  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Successeur de LATAILLADE (°1903) Saint-Denis
COLARD  

Facteur et/ou marchand de pianos mécaniques ca. 1930

Successeur de UZZENI P. en 1930. (Archives commerciales de la France, 13/8/1930, p. 4616 (gallica.bnf.fr))

 

 Pontarlier
COLARDOT  

'Facteur de pianos' ca. 1848

Époux de HERNET (1848)(¹⁰)

 

2, rue Grégoire de Tours (1848)(¹⁰)(arr.6), 33, rue Saint-Jacques (1848)(¹⁰)(arr.4), Paris
COLAS  

Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1922

 

4, rue de Fraigne (**1922), Autun
COLAS Prosper  

Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1902

 

22, rue Beaurepaire (*1902)(arr.10), Paris
COLBER 'Facteur de pianos' ca. 18?? rue Richelieu (18??)(arr.1), Paris
COLEMBIER  

Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1912

'Musiklehrer, auch Musikal.-, Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Händler' (x1912)

 

Malo-les-Bains
COLER 'Facteur de pianos' ca. 1862 24, boulevard de la Chapelle (1862)(¹¹)(arr.18), Paris
COLIN Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1889-90

'Pianohandlung' (xx1890)

73, avenue Kléber (y1889)(x1890)(xx1890)(arr.16), Paris
COLIN  

Facteur et /ou marchand de pianos ca. 1876

 

15, rue Stanislas (*1876), Nancy
COLIN Achille François Joseph

(1808 - 1848)(⁴)

 

'Facteur de pianos' et marchand quincaillier ca. 1842; (**1842)

"Né à St-Omer (142) (Pas-de-Calais) le 5 juin 1808, † Dunkerque le 11 septembre 1848, fils de Jean Baptiste (marchand brasseur) et Rose FOURNIER, épouse à Dunkerque le 6 août 1834 Clémence Virginie MASSON." Dictionnaire des musiciens à Dunkerque', Christian Declerck (graal.asso.free.fr)

1834, St-Omer

3, rue du Quai (1840)(⁴), Dunkerque

COLIN Emile

(ca. 1806 - 1843)(¹⁰)

'Facteur de pianos' ca. 1843 (¹⁰)  

78, rue du Cherche Midi (1843)(¹⁰)(arr.6), Paris

 

COLIN Jacques

(1819 - ?)(¹⁰)

 

'Facteur d'instruments de musique' ca. 1846

Il est né le 11/04/1819 à Sainte Honorine (la Chardonne ou la Guillaume), Orne. (¹⁰)

 

15, rue de la Licorne (1846)(¹⁰)(arr.9), Paris
COLIN Louis Antoine
| COLLIN

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait un COLIN comme 'caissier' chez PLEYEL vers 1848-58 (²⁰)

LONDRES - "COLIN, 30 Rue du Bac, Paris-Manufacturer. (Agent, E. COLIN, 17 Weendington Street, Prince of Wales Road, Kentish Town.) Patent upright pianofortes. The cord-frame is made of iron to render it inflexible, and capable of resisting the effects of the weather ; hence the strings are preserved from the influece of the atmosphere. This renders the harmony more easy and lasting, and the tunes louder and more sonorous ; and the instruments lighter than those made of wood, without increasing the cost." Official descriptive and illustrated catalogue of the Great exhibition of the works of industry of all nations, 1851

PARIS - "M. Colin, facteur de Paris, a imaginé un système de contre-tirage au moyen de vis à écrous qui rend impossible tout mouvement de l'assemblage de la caisse et fdit équilibre au tirage des cordes." Le travail universel : revue complète des oeuvres de l'art et de l'industrie exposées à Paris en 1855, p. 601-602 (gallica.bnf.fr)

"COLIN, perfectionnement du contre-tirage. Rue du Bac, 30." Nouveau dictionnaire de musique illustré, Charles Soulier, 1855

 

 

'Facteur de pianos' carrés et pianos droits ca. 1835-90

COLIN, membre de Société de pianos à Paris (°1849).

Il y avait quelqu'un avec le nom 'COLLIN' était ouvrier-finisseur chez PLEYEL vers 1854 (²⁰)

Quelque chose à voir avec TRUCHOT (°1848) ?

COLIN Louis-Antoine (*1858)

'Pianomacher u. Stimmer' (xx1890) à Toul

Brevet de 1850 : "302° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 28 septembre 1850, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Colin Louis-Antoine à Paris, rue du Bac, n° 30, pour des améliorations apportées dans la construction des pianos, consistant en un mode de résistance du tirage des cordes et en une disposition du sommet des pointes d'accroche." Bulletin des lois de la République française, 01/1852, p. 480 (gallica.bnf.fr)

Brevet de 1855 : "Au sieur Colin, à Paris, - Pour des améliorations apportées à la construction des pianos, comprenant un mode de résistance au tirage des cordes, et une nouvelle disposition du sommier des pointes d'accroché. La fabrication des pianos, qui a pris naissance il y environ soixante et dix ans, a subi depuis cette époque de nombreuses améliorations; mais un des obstacles qu'il a été le plus difficile de vaincre est, sans contredit, celui que présente le tirage des cordes. Le piano droit étant aujourd'hui le plus répandu, c'est de cet instrument que je veux parler ici. Le derrière ou charpente de ces pianos, qui sert a opposer de la résistance au tirage des cordes, est ordinairement composé d'une série de madriers de sapin du Nord ou de Lorraine, quelquefois doublés en chêne et joints entre eux à leur extrémité; les sommiers sont collés sur cette charpente; mais, malgré l'épaisseur et le nombre de ces madriers, la tension des cordes ne tarde pas à les faire fléchir, soit que la souplesse du bois, tiré comme un arc sur une face seulement, leur imprime un mouvement, soit que la sécheresse ou l'humidité de l'atmosphère vienne en aide à la tension des cordes pour les faire varier, ce qui rend les pianos discords; de plus, le sommier pesant sur la table d'harmonie, elle se voile, perd son volume et ne donne plus la qualité de son qu'elle doit rendre. Ces mouvements des bois font qu'il est impossible de donner un accord parfait et durable à l'instrument. Depuis quelques années, l'attention des facteurs de pianos a été appelée sur ce point; divers moyens ont été brevetés et sont aujourd'hui en cours de fabrication. Sans vouloir discréditer les organes plus ou moins ingénieux employés par plusieurs de mes confrères, j'ai porté mes vues sur cet objet, et, après de nombreuses tentatives, je suis arrivé à une combinaison de moyens qui offre des avantages marqués sur ceux déjà connus. [...]" Description des machines et procédés pour lesquels des brevets d ..., Volume 21, 1855

Liste des exposants Paris, 1844 | Liste des exposants Paris, 1849 | Official Catalogue Londres, 1851 | Mention honorable Paris, 1855

 

5, rue d'Inglemur (x1873), Toul

4, rue Hautefeuille (**1835)(**1837)(*1838)(x1839)(x1840)(arr.6), 4, rue d'Hauteville (xx1839)(arr.10), 32, rue du Bac (**1841)(*1842)(x1843)(xx1844)(**1845)(**1846)(x1847)(*1848)(**1848)(x1849)(arr.7), 30, rue du Bac (*1850)(*1851)(yy1851)(**1852)(**1854)(x1855)(yy1855)(**1856)(xx1856)(arr.7), 60, rue Caumartin (xx1857)(arr.9), 58, rue Caumartin (*1857)(xx1859)(arr.9), 28, rue de Caumartin (*1858)(*1860)(arr.9), 203, rue Saint-Honoré (xx1860)(arr.1), Paris

 

COLIN Paul

Tête d'une lettre 1906

Tête d'une facture

Tête d'une facture 1907

L'Afrique du Nord illustrée : journal hebdomadaire d'actualités nord-africaines : Algérie, Tunisie, Maroc, 08/12/1923, p. 18 (gallica.bnf.fr)

 

Salle de concert à Alger (maintenant Algérie) et à Nîmes (1906)

INFO EXTRA

PAUL COLIN, Nîmes - vente d’instruments de musique, gramophones, radios - Succursales : Alger, Oran, Bône, Constantine... (entreprises-coloniales.fr)

 

 

'Facteur de pianos' droits et facteur et/ou marchand de harmoniums ca. 1890-1923

Nîmes

COLIN Veuve (xx1890), 'Musikal.- und Pianohandlung'

1891 - "Nîmes. — Formation de la Société en nom collectif Paul COLIN (pianos, papiers de musique, etc.), rue de l'Horloge et place de la Maison-Carrée. — Durée : 5 ans. — Cap. : 84,842 fr. 60 c. — Acte du 16 mars 1891." Archives commerciales de la France, 25/04/1891, p. 507 (gallica.bnf.fr)

'Musikal.- u. Piano-Handlung' (x1906) à Nîmes

Repris par FALGUIÈRES à Nîmes, au moins dès 1912 (x1912)

Montpellier

Successeur de la Maison MOITESSIER (°1830) de Montpellier vers 1906

'Musikal.-, Piano-, Harmonium-Handlung u. -Reparatur-Werkstatt' (x1906) à Montpellier

Repris par un certain F. ROUSSELOT en 1909-13. (Archives commerciales de la France. 24/07/1909, p. 1103 (gallica.bnf.fr))

Alger - Algérie

Successeur de la Maison TACHET à Alger (maintenant Algérie), 5, rue Dumont d'Urville à Alger (maintenant Algérie) avant (*1913)

Succursale maison TACHET, 5, rue Dumont-D'Urville en 1913, 12, rue Dumont-D'Urville en 1921 à Alger en Algérie

Bone - Algérie

 

MAISON PRINCIPALE : Place de la Maison Carrée (xx1890), 2, Place de la Maison Carrée (1891)(*1896)(*1897)(*1903)(*1906)(x1906)(*1913), 22, rue de l'Horloge (1891)(*1896)(*1897)(*1903)(*1906)(1907)(***1914), 23, rue de l'Horloge (x1906), Nîmes

SUCCURSALE : 1 & 3, Passage Bruyas (1906), 3, Passage Bruys (x1906), 1, Passage Bruyas (*1913), Montpellier

SUCCURSALE : 12, rue Dumont-d'Urville  (*1913)(**1921)(x1923), 1, rue d'Aumale (*1929), Alger (maintenant Algérie)

SUCCURSALE : rue Gambetta (x1923), Bone (maintenant Algérie)

COLINOT G.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921 [depuis 1880 (**1921)]

 

1, place Charles Lepère (**1921), Autun
COLLAS Mlle.  

Facteur et/ou marchand de pianos automatiques et machines parlantes ca. 1921

Successeur de FOURNIER G. (°1886)

Repris par FILLET L. (*1929)

 

57, rue de la Cité (**1921), Troyes
COLLÉONI César    

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1897-1912

'Piano- u. Instr.-Handlung' (x1906)

'Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1912)

 

4, rue Defly (*1897)(*1903)(*1906)(x1906)(x1912), Nice (Alpes-Maritimes)
COLLESSE Joseph

 

Clavecin ca. 1748 et sa signature, Collection Privée, France
Clavecin ca. 1768, L. de Varax, Château de Terrebasse, Isère, France

"6. Le Sieur Colesse, l'ainé, Facteur & Maître de Clavessin, fait & vend de petites Orgues de chambre à l'entendue du violon, propres à faire une partie dans un Concert ; il en a à deux, trois & quatre jeux, & chaque jeu a son caractère particulier. On peut les jouer séparement ou tous à la fois, par le moyen des registres, ce qui fait autant d'effet que trois violons ensemble. Il vend aussi de petits Clavessins portatifs d'une nouvelle construction, à deux & trois jeux, de l'entendue aussi du Violon, avec lesquels on peut faire la partie. Ces instruments ont deux pieds de long, sur vingt pouces de large. On les met sur une table à côté d'un Clavessin ordinaire, & les Maîtres qui enseignent peuvent s'en servir pour jouer en parties avec les Écoliers qui veulent se former l'oreille à l'harmonie & suivre exactement la mesure. Le Sieur Collesse fait aussi des Clavessins d'un carré long, où l'on peut jouer aux deux bouts, qui font de l'entendue ordinaire, c'est-à-dire, de soixante-deux touches. (la suite )

 

'Facteur de clavecins' ca. 1765


(la suite)

Ces fortes de Clavessins, peu connus dans cette Ville, ont leur agrément, en ce que deux Ecoliers, dans la même maison, peuvent se procurer le plaisir de faire un concert sur le même instrument. Le Sieur Collesse a actuellement plusieurs Sérinettes à clavier, propres à élever des oiseaux. En faisant mouvoir de la main droite toutes fortes d'airs. Ces Sérinettes ne font point sujettes à varier comme celles à tambour : elles contiennent un jeu de flageolet, à l'étendue de la flûte à bec, & n'ont qu'un pied de large sur huit pouces de diamètre & six de hauteur. Le Sieur Colesse donne des leçons sur la théorie de la Musique, & enseigne en peu de temps tous les principes qui en intéressent l'exécution. Il vend des pièces d'Orgues de la composition, dans le goût d'aujourd'hui; il y joint le plain-chant pour l'Église, avec un accompagnement à trois ou quatre parties. Il donne la connaissance de l'harmonie pour l'accompagnement du Clavessin, & enseigne la basse fondamentale qui en fait la preuve, selon le système de feu M. Rameau. Ce maître de Clavessin prendra par abonnement l'entretien des Clavessins, & ira les accorder régulièrement tous les quinze jours, à raison d'un louis par an, ou vingt-quatre sols chaque fois, pour les personnes qui ne voudront pas s'abonner. Il ira aussi dans les maisons de campagne pour accorder ces instruments, & pour y donner des leçons. Il est logé présentement chez le Sieur Thibeau, Marchand tailleur, au second étage, dans l'allée des Images, poulaillerie de St. Nizier." Le Moniteur judiciaire de Lyon: organe des tribunaux et des annonces légales, 1765, p. 79-80

 

allée des Images, poulaillerie de St. Nizier (1765), Lyon
COLLET   Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1902-12

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1912)

 

17, rue de la République (*1902)(*1903), 13, rue de la République (*1905)(*1906)(*1907)(*1909)(x1912), Draguignan

 

COLLET A.  

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1929

14, rue Jules Daleu (*1929), Malakoff (Seine)
COLLET A.

 

"COLLET (A.), 32, r. du Plat, Lyon (Rhône). Pianos automatiques et appareils automatiques en tous genres pour cafés, bars, hôtels. (17-6073)." Annuaire industriel. Répertoire général de la production française, 1925 (gallica.bnf.fr)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1925

 

32, rue du Plat (**1925), Lyon
COLLIN  

'Facteur de pianos' ca. 1870

1870 - "Publications de Mariages. [...] M. Collin, facteur de pianos, rue de Bourgogne, 58, et Mlle Viguier, rue Obligardo, 3." La Presse, 19/06/1870, p. 4 (gallica.bnf.fr)

 

64, rue de Bourgogne (***1870)(arr.7), Paris
COLLIN Charles  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890-1906

'Piano-, Harmonium- u. Musikal.-Handlung' (xx1890) ------- 'Musik-Lehrer u. Piano-Händler' (x1906)

 

20, rue Quinquaine (xx1890)(x1906), Saint-Brieuc
COLLIN E.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1899-1912

'Musikal.- u. Piano-Handlung' (x1906) ------- 'Musikal.-, Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

Succ. par MUSSAT

 

30[ter], rue de la Paix (***1899)(x1906)(x1912), Laval
COLLIN Hippolyte

 

"Collin Fils [Filae?] | Rue de Cléry N.° 9 | Paris | Mussard Facteur"

Il a vendu des pianos d'autres facteurs avec la même plaque d'adresse en mentionnant en bas p. e. : 'Mussard facteur', ou 'Gibaut Facteur'

"Collin, fact. d'orgues et de sérinettes, marchand d'instrumens militaires, r. Montmartre, 7." Almanach des 25 000 adresses de Paris pour 1816, 1816

"COLLIN, rue des Fossés-Montmartre, n. 7, Son genre spécial est la musique militaire : néanmoins on trouve chez lui un grand assortiment d'autres instrumens dans tous les genres et pour les colonies." Bazar parisien, ou Annuaire raisonné de l'industrie des premiers artistes et fabricans de Paris : offrant l'examen de leurs travaux, fabrications, découvertes, produits, inventions, etc., 1826, p. 438 (gallica.bnf.fr)

"Darche, successeur de Collin, instruments à vent et à archets." Agenda musical, Paris, 1837 (gallica.bnf.fr)

Facteur et/ou marchand de pianos, orgues, sérinettes et des instruments en cuivre (ou militaires) et cordes à violon ca. 1799-1836 [depuis 1780]

COLLIN Fils (*1836)

Repris pour la première fois du 19ème siècle par DARCHE Frères (?). En Belgique, il existe la même marque des Frères DARCHE à Bruxelles (Belgique), de la même famille.

Puis repris par HENRY E. & MARTIN J. (°1853) Jules David MARTIN (Paris, 13.09.1826 - Paris, 19.03.1874) et Eugène HENRY (Eugène Léopold HENRY 1818 +14 aout 1872 à Montrouge, époux de Marie Célina LEFEBVRE), puis par MARTIN Jules seul (°1865). Jules MARTIN est repris par TOURNIER J. vers 1913 (⁵).

Médailles gagnées par ses successeurs :

Liste des exposants Paris, 1839 | Mention honorable Paris, 1844 | Mention honorable Paris, 1849 | Médaille de 2ème classe Paris, 1855 | Médaille Londres, 1862

341, rue des Fossés-Montmartre (*1799-1800)(*1802)(*1805)(arr.2), 7, rue des Fossés-Montmartre (*1807)(*1808)(*1811)(*1812)(*1813)(*1815)(*1816)(**1818)(*1820)(**1820)(x1826)(*1833)(arr.2), 9, rue de Cléry (*1836)(arr.2), Paris
COLLIN Joseph

(ca. 1813 - 1855)(¹⁰)

 

'Accordeur de pianos' ca. 1855

Époux de LEVEAU Marie (¹⁰)

Il y avait quelqu'un avec le nom 'COLLIN' était ouvrier-finisseur chez PLEYEL vers 1854 (²⁰)

 

64, rue du Temple (1855)(¹⁰)(arr.3), Paris
COLLIN Mme. V.  

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1888-1914 [depuis 1888 (*1913)]

COLLIN Mme. V. (x1912), 'Piano- u. Harmonium-Handlung'

Repris par MEYER en 1913

1913 - "Vendeur : Collin (Vve) - Acquéreur : Meyer (Dme) - Domicile élu pour les oppositions : Meunié, 101, Réamur - Entrée en jouissance : de suite - Fonds vendu : pianos, 146, b. Pereire." Archives commerciales de la France, 03/12/1913, p. 1590 (gallica.bnf.fr)

 

146, boulevard Pereire (**1898)(*1902)(**1904)(x1906)(**1907)(*1910)(**1910)(**1911)(**1912)(x1912)(*1913)(**1913)(**1914)(arr.17), Paris
COLLIN-VIGUIÉ  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1900-1902

COLLIN-VIGUIÉ (z1900)

COLLIN (z1902)

 

11, rue Lebon (z1900)(z1902)(arr.17), 195, boulevard Perreire (z1900)(arr.17), 46, boulevard Perreire (z1902)(arr.17), Paris
COLLINEAU Mlle Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1931

'Marchand de pianos' (z1931)

17, boulevard Raspail (z1931)(arr.7), Paris
COLLINEAU R.  

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1926-31 [depuis 1846 (x1926)(*1929) ou depuis 1919 (x1926)]

Dieppe

Succ. de GAILLARD-BADIN (°1820)(x1926)

'Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

Rouen
[depuis 1919 (x1926)]

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1926)

Trouville-sur-Mer

Successeur de PORET (**1921)

'Musikal.-, Piano-, Musikinstr.- u. Saiten-Handlung' (x1926)

 

 

MAISON PRINCIPALE en 1929 : Place du Puits-Salé (x1926), Dieppe (*1929)

MAISON PRINCIPALE en 1926 : 51, rue Molière (**1921)(x1926), Rouen

SUCCURSALE : 15, rue Victor Hugo (**1921)(x1926)(*1929), Trouville-sur-Mer

 

COLLINO Félix Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1856-63 19, rue Breteuil (yy1856)(yy1858)(xxx1860)(yy1861)(yy1863), Marseille
COLLINOT Jules  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926-42 [depuis 1880 (x1926)]

COLLINOT Jules (x1926), 'Musikal.-, Piano-, u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

COLLINOT G. (**1942)

 

1, Place Charles Lepère (x1926), 1bis, place Charles-Lepère (**1942), Auxerre (Yonne)
COLLIOT  

 

 

'Facteur de pianos' ca. 1871

1871 - "Publications de Mariages. M. Colliot, facteur de pianos, rue du Four, 69, et Mlle Debroise, rue de Rennes, 76." La Presse, 30/12/1871, p. 4 (gallica.bnf.fr)

 

69, rue du Four (***1871)(arr.6), Paris
COLLMAN Emile Paul Alexandre  

'Facteur de pianos ' ca. 1916

1919 - "MC/ET/LIX/1120 - 23 juillet 1919 - Dépôt judiciaire du testament olographe en date du 5 septembre 1914 d’Emile Paul Alexandre Collmann (1881-1916), facteur de pianos, domicilié à Angers (Maine-et-Loire) 28, rue Lenepveu, « Mort pour la France » à Fleury-devant-Douaumont (Meuse), le 27 juin 1916." siv.archives-nationales.culture.gouv.fr (³¹)

 

28, rue Lenepveu (1919)(³¹), Angers
COLLOMB Edm.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1913-21 [depuis 1897 (*1913) ou depuis 1898 (**1921)]

 

14, rue du Théatre (*1913)(**1921), Chambéry
COLLOT Edmond Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906

'Musikal.-, Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1906)

77, rue de la Liberté (x1906), Dijon
 

de COLMAR Thomas Charles Xavier

(1785 - 1870)

 

Inventeur ca. 18??

Arithmometer

44, rue de Châteaudun (?), Paris
COLMAR G. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1907-26 [depuis 1884 (**1921)(x1926)]

'Piano-Handlung' (x1912)(x1926)

158, cours Lieutaud [Lientard] (yy1907)(xxx1908)(xxx1909)(x1912)(xxx1912)(x1926), 133-158, cours Lieutaud (*1913)(**1921), Marseille
COLMAR M. Facteur et/ou marchand de pianos et harmoniums ca. 1876-97  

77, rue de la Palud (yy1876), 104, cours Lieutaud (yy1877)(yy1878)(yy1879)(yy1880)(yy1881)(yy1882)(yy1883)(y1885), 21, boulevard de Rome (y1886), 6, rue Bel Air (y1892), 123, rue d'Aubagne (y1893), 77, rue d'Aubagne (y1897), Marseille

 

COLMAR P.  

Facture ca. 1850

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1850

Successeur de BOISSELOT (°1827) à Montpellier (pour le magasin de musique).

 

Paris

2, Grande rue, Maison Delisle (F1850), Montpellier

COLOMBIER Marcel Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1880-81 85, rue de Richelieu (**1880)(**1881)(arr.2), Paris
COLONNE  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1862-1903

COLONNE A. (yy1862)

COLONNE Père (*1875)

'Musikinstr.-Handlung' (xx1890)

COLONNE G. (*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(*1903)

 

148, cours Napolléon (yy1862), 59, rue Porte-Dijeaux (*1875), 21, rue Bouffard (xx1890), 28, rue Bouffard (*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898), 40, rue Bouffard (*1903), Bordeaux
COLOTTE A.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano-, Harmonium- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

11, rue des Capucins (x1926), Lunéville
COMBE Henri

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921-26

'Piano- u. Musikinstr.-Handlung' (x1926)

 

42, rue Magenta (**1921)(x1926), Poitiers
COMBERNOU  

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906; (x1906)

'Piano-Handlung' (x1906)

 

Arles
COMBES L.  

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1900

 

Paris
COMMEAU  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912

'Händler mit Musikal., Pianos u. Musikinstr.' (x1912)

 

23, avenue de la Gare (x1912), Autun
 

COMPAGNIE FRANCAISE ODÉON

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912-14

Succ. de ULLMANN Ch. & J. (x1912)(**1914)

11, rue du faubourg Poissonnière (x1912)(**1914)(arr.9), Paris
 

COMPAGNIE NOUVELLE D'APPAREILS DE MUSIQUE

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 18??

Le superclavier

39, rue de Moscou (?)(arr.8), Paris
 

COMPAGNIE FRANÇAISE DES ORCHESTRIONS, PIANOS MÉCANIQUES

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1911

138, rue Montmartre (**1911)(arr.2), Paris
COMTE

VOIR AUSSI ...

  BESNARD A. (°1910)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1909-14

1909 - "Paris — Formation. — Soc. en nom collectif COMTE et BESNARD, pianos et lutherie « A Sainte-Cécile », 83 à 85, Blomet —12 ans — 6,000 fr. —26 nov. 1909 — P. A." Archives commerciales de la France. 04/12/1909, p. 1927 (gallica.bnf.fr)

COMTE & BESNARD (1909)(**1911)(**1912)(*1913)(**1913)(**1914)(yy1914)

1914 - COMTE vendait sa part en 1914  (Archives commerciales de la France. 24/01/1914, p. 113 (gallica.bnf.fr))

 

 83-85, rue Blomet (1909)(**1911)(**1912)(**1913)(**1914)(yy1914)(arr.15), Montreuil, 26, rue Antoinette (*1913)(arr.18), Paris
 

COMTE E.

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926 [depuis 1904 (x1926)]

'Piano-Händler u. -Reparateur' (x1926)

12, rue de la Manche (x1926), Perpignan
COMPTOIR GÉNÉRAL D'INSTRUMENTS DE MUSIQUE  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1931

Semble autre nom pour KANDOWSKI (°1878)

 

 74, rue de Clichy (z1931)(arr.9), 40, rue Ballu (z1931)(arr.9), Paris
COMPTOIR MUSICAL PARISIEN  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1926)

 

22, passage des Panoramas (x1926)(arr.2), Paris
COMPTOUR  

"Ancienne maison COMPTOUR, fondée en 1840. Gilbert, successeur. 115, Rue de Vaugirard, Paris (Près le Boulevard Montparnasse). Instruments d'occasion. Pianos de toutes Marques. Maison unique pour son choix immense d'harmoniums d'occasion de tous facteurs. Orgues à tuyaux, harpes, violons, violoncelles anciens. Instruments anciens pour collections. Téléphone 719-26. Achat, vente, Location." Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1902, p. 377 (gallica.bnf.fr)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1895-1910 [depuis 1840 (*1902)]

Repris par GILBERT (*1902)

 

 115, rue de Vaugirard (*1895)(*1897)(*1902)(*1906)(*1910)(arr.15), Paris
CONDAMIN  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890; (xx1890)

'Musikal.- u. Pianohandlung' (xx1890)

 

Carpentras
CONDAMINI
| CONDAMINE
Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1863-90; (***1863)

'Musikal.- u. Instrumenten-Handlung' (xx1890)

20, rue Française (xx1890), Béziers
CONDRIER  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912

'Piano-Handlung' (x1912)

 

132, rue de Paris (x1912), Vincennes
CONNEN André

 

L'Auvergne littéraire et artistique, 1934 (gallica.bnf.fr), p. 41 (gallica.bnf.fr)

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1934-35

Successeur de SOULACROUP-LIGIER (°1845)

Ex-facteur-accordeur diplômé de la maison PLEYEL (*1934)

8, rue Saint-Genès (*1934)(**1935), Clermont-Ferrand
CONSTANTIEUX  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1897-1906; (x1906)

Fondation probablement en 1897

Probablement repris par PRÉVOST Et. à Bayonne, déjà en 1902

'Piano-Handlung' (x1906)

 

7, rue Lormand (*1898), Bayonne
CONSTANTIN F.  

Facteur et/ou marchand de pianos et orgues ca. 1906-21

CONSTANTIN (x1906)

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1906)(x1912)

CONSTANTIN-PRZYTULSKI [F.] (x1912)(*1913)(**1921)

 

16, Avenue de Déols (x1912)(*1913)(**1921), Châteauroux
CONSTANTZ & Cie  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète
dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1860) Paris
CONSTENSOUX Félix
| CONSTANSOUX
 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1870-1910

Succ. de NICOLAS (°1848)

CONSTENSOUX Mlle. (**1873)(**1876)(**1877)

CONSTENSOUX Félix (**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1886)(**1888)

CONSTENSOUX (z1900)

 

62, rue de Seine St. Germain (**1870)(**1871)(**1873)(*1875)(**1876)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1886)(arr.6), passage Dauphine, escalier H. (**1886)(**1888)(y1889)(xx1890)(**1898)(*1893)(z1900)(x1906)(*1909)(*1910)(arr.6), Paris
CONTAL Ch.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1876

 

3bis, rue de l'Oratoire (*1876), Caen
CONTANT  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1890; (xx1890)

'Pianohandlung' (xx1890)

 

Les Andelys
CONTÉ E.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1913-22

 

12, rue de la Manche (*1913)(**1921)(*1922), Perpignan
CONNOIS Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1912

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1912)

 

Clermont-Ferrand

 

CONNUS Louis Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921  

96, rue de Tours (**1921), Casablanca (Maroc)

 

COOLS  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano- u. Harmonium-Handlung' (x1926)

Repris par FELLIER (z1931)

 

8, rue Héricart (x1926)(arr.15), Paris
COOMANS-JUVENEZ Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1926

'Piano-Händler u. -Reparateur' (x1926)

 

409, rue de la Malsence (x1926), Tourcoing

 

COPPINI

 

"M. Systermans et Coppini, fabricants de pianos à Paris, rue Notre-Dame de Nazareth, n° 28, et rue Meslée, n° 21, déballeront, sous la rotonde de la Halle, plusieurs pianos de leur fabrique, et un assortiment complet d'instruments et de musique. Ils achètent les vieux pianos et toutes sortes d'instruments. Ils se chargent aussi de toutes les réparations." Affiches, annonces judiciaires, avis divers du Mans, et du Département de la Sartre, 1839, p. 331-332

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1839, associé de SYSTERMANS

VOIR AUSSI ...

SYSTERMANS & COPPINI (°1821), HERMAN & SYSTERMANS et SYSTERMANS Léonard (°1785)

 

28, rue Notre-Dame de Nazareth (xxx1839)(arr.3), 21, rue Meslée (xxx1839)(arr.3), Paris
COQUELIN 'Facteur de pianos' ca. 1839-41  

124, rue du faubourg Saint-Martin (x1839)(**1840)(x1840)(**1841)(x1840)(***1841)(arr.10), Paris

 

COQUELIN Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1893  

81, rue Faidherbe (*1893), Boulogne-sur-Mer

 

COQUELLE Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

COQUELLE I. (**1921), à Noeux-les-Mines

 

17bis, rue du Château (**1921), Bruay-les-Mines

SUCCURSALE : (Mme. Vve. Martin, gérante) rue Nationale (**1921), Noeux-les-Mines

 

COQUET Bernard

(1836 - 1879)

 

 

 

 

Piano droit ca. 1880, Liberace Museum, Las Vegas, Nevada, U.S.
Piano droit ca. ??, Église paroissiale Notre-Dame, Bias, France

 

Facteur et/ou marchand de pianos droits ca. 1864-79

Bernard COQUET était né à Poiseul-la Grange (²¹) le 21 mai 1836 et décédé à Paris (7ème) en son domicile rue de la Chaise le 9 novembre 1879. Il était le frère de Marie COQUET  de la marque PEAUCELLE-COQUET (°1860).  Il était malvoyant. (¹⁵)

Il sera accordeur de pianos (1860-1861) et compositeur avant d’être lui-même facteur de pianos chez le premier époux de sa sœur, Charles KREBS (°1849)(¹⁵).

Il a épousé le 25 septembre 1861 (Paris 15ème) Marie Julienne BOURCIER, d’où il résulte la marque apparaissant en 1880 après le décès de Bernard : M. BOURCIER Vve. COQUET (°1879)(¹⁵)

COQUET (**1864)

Vers 1865 il s’est associé avec Léon BARON 46-50 rue Saint-Placide :

COQUET & BARON en 1865 (**1870)(**1871)(**1875), 'Commerce de pianos'. Voyez également BARON (°1860) qui a utilisé la mécanique de 'DE ROHDEN' (°1831)

COQUET & Cie (*1875)

  1875 - "Formation de société - facteurs de pianos - 5 ans -Cap. 5000 Fr. - Paris." Archives commerciales de la France. 26/12/1875, p. 12 (gallica.bnf.fr)

1875 - "Liquidations. — Coquet et Baron, pianos, r. St-Placide, 46. (Acte s. s. p., 17 juillet.)" Journal officiel de la République française, 31/07/1875, p. 6157 (gallica.bnf.fr)

COQUET (**1879)

Puis COQUET & Cie

1880 - "Dissolutions. — Coquet et Cie, pianos, r. de Babylone, 2. (Acte s. s. p., 7 janv.)" Journal officiel de la République française, 14/01/1880, p. 317 (gallica.bnf.fr)

COQUET Vve. (**1880)(**1883)(**1884)

Un de ses deux fils Bernard Benjamin COQUET décède prématurément (1862-1880), le second Louis Léon COQUET (dit Léon) reprend la succession de ses parents rue Placide et en 1898 la maison d’ Henry GUILLEMIN (°1865), qui était un ami de la famille, 10-12 rue de Babylone. (¹⁵)

Pour des infos : voyez (¹⁵) en bas de cette page.

 

50, rue Saint-Placide (**1864)