home | Facteurs de pianos en France


 

WOLFEL
à Paris (°1834)


1837 - 1864


1837

"Wolfel, ayant travaillé dans les meilleures maisons de Paris, fabrique le piano droit perfectionné, à 6 octaves et 6 octaves et demie, à 2 et 3 cordes, rue des Martyrs, 90." Agenda musical, Paris, 1837 (Gallica)

1841

"Wolfel, Martyrs, 26. - Wolfel et Laurent, rue de l'Université, 25. (A) 1839. « Ils ont exposé un piano à queue, deux pianiuos et un piano carré à trois cordes à frapper en dessus qui a été mis au troisième raug des instruments de cette espèce.

Ces facteurs, dont les instruments se sont fait remarquer par leur belle exécution, ont apporté plusieurs modifications dans la disposition de la table d'harmonie et du chevalet qui la met en communication avec les cordes, ainsi que dans celle des mécanismes des divers genres de pianos. Récemment établis, MM. Wolfel et Laurent occupent déjà dix-huit à vingt ouvriers. » Rapp. du jury C." Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1841, p. 500 (Gallica)

1847

"MM. WOLFEL ET Cie, 26 et 27, rue des Martyrs, facteurs du Roi; médaille d'or à l'exposition de 1844.

C'est aux ingénieuses ccombinaisons acoustiques et mécaniques appliquées par MM. Wolfel aux divers genres de pianos de leur fabrique, et après une épreuve de plusieurs années, que sont dues toutes les qualité; précieuses qui distinguent leurs instruments.

Parmi ces combinaisons diverses el indépendamment d'une exécution parfaite de toutes les pièces qui constituent le piano, offrant une garantie de solidité bien évidente, on remarque des innovations importantes, pour lesquelles M. Wolfel est breveté.

Ces perfectionnements, dont la description serait trop longue pour être insérée ici, et qui sont d'ailleurs reconnus et appréciés par les artistes et les juges les plus compétents comme un grand progrès dans la facture des pianos, placent à juste titre M. Wolfel sur la ligue de nos plus habiles facteurs." Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1847, p. 1519 (Gallica)

1848

"M. WOLFEL, 26 et 27, rue des Martyrs. – Facteur de pianos du Roi, inventeur breveté d'un clavier en forme d'arc de cercle, d'une cheville à vis, d'un nouveau système de table d'harmonie, et d'au double échappement qui peut s'adapter également au piano droit comme au piano à queue, et remédier à ce que leur échappement laisse à désirer. Ce double échappement, d'invention récente, ajoute aux pianos droits de M. Wolfel un degré de perfection inespéré.

A l'appui de notre recommandation, nous donnons ici un extrait du rapport du jury de l'exposition de 1844 : 88 pianos droits à cordes verticales ont été présentés au concours par les facteurs exposants; celui exposé par M. Wolfel a été mis au premier rang.

Ce facteur a présenté un second piauo droit à cordes verticales qui s'est fait remarquer par la beauté et l'égalité des sons ; mais, comme cet excellent instrument avait un peu plus de hauteur qu'on ne l'admet d'ordinaire, et que les notes aiguës étaient garnies de quatre cordes, la Commission a pensé devoir le ranger 1e dans la classe des pianos exceptionnels. Les instruments qui sortent des ateliers de M. Wolfel sont d'une exécution très-soignée dans l'ensemble et dans les plus petits détails; ils offreut par cela même toutes les garanties désirables. Le jury décerne une médaille d'or à M. Wolfel, qui avait obtenu une médaille d'argent à l'exposition de 1839." Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1848, p. 1503 (Gallica)

1864

"M. WOLFEL, 26 et 27, rue des Martyrs, facteur de pianos, breveté pour plusieurs perfectionnements. Les pianos de M. Wolfel se distinguent non-seulement par une grande et belle sonorité, un toucher précis et agréable, mais aussi par leur bonne facture, garantie incontestable de solidité.

Le jury de l'exposition nationale de 1849 a constaté la supériorité des instruments de M. Wolfel, en classant le nom de cet artiste en tète de la liste des facteurs, arrêtée, après un examen scrupuleux, et suivant le mérite des pianos présentés au concours." Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1851, p. 2002 (Gallica)

1864

"Wœlfel, breveté d'invention, (A) 1839, (O) 44, 49, (O) S. F. 1854, méd. Londres 1862; Martyrs, 26 et 27." Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1864, p. 1051 (Gallica)

Pour les références voyez la page
pianos français 1830 - 1839


 © Copyright all rights reserved | contact