home | Facteurs de pianos en France


 

PHILIPPI
à Paris (°1855)


1863

PARIS - "MM. PHILIPPI frères. - On est heureux de rencontrer dans cette grande et fatigante promenade, exécutée dans les galeries du Champ-de-Mars, au milieu de toutes ces ambitions qui se heurtent, des facteurs aussi modestes que MM. Philippi frères.
Depuis que j'ai commencé ce travail, je n'ai cessé de demander à ces facteurs quelques notes sur leur système de construction : ces renseignements, toujours promis, toujours retardés par modestie, je les attends encore.

Je crois la famille Philippi originaire de la Corse. Elle vint s'établir en Allemagne où elle se livra à la construction du piano, avec un grand succès.

Les frères Philippi, aujourd'hui au nombre des meilleurs facteurs existant à Paris, s'établirent après avoir travaillé dans plusieurs grandes maisons. La connaissance approfondie de l'art de la facture, que possédaient ces deux frères, les soins attentifs qu'ils apportèrent à la fabrication de leurs instruments, leur procura bientôt une précieuse clientèle dans le monde musical, clientèle qui s'en fut toujours augmentant.

Ces facteurs construisent tous les modèles: Que désirez-vous? un piano à queue, un piano oblique, un piano de luxe ou un piano ordinaire, vous les trouverez tous réunis dans leurs magasins.

Vous êtes sûr de rencontrer dans ces instruments, qui se distinguent par la qualité, la puissance et l'égalité du son, une construction solide et durable, jointe à une élégante simplicité.

Le piano à queue, exposé par les frères Philippi, était un instrument fort remarquable, par sa belle sonorité et la perfection donnée à tous les détails de l'ensemble : on pouvait y remarquer surtout que l'instrument était à peu près comme les pianos américains, établi sur un cadre en fer; mais, plus logiques que ces derniers, ils avaient supprimé le fond en bois, comme inutile et faisant double emploi. Ce qui était fort à apprécier, dans cet instrument, c'était la régularité ainsi que le fini du mécanisme; le clavier était doux et agréable au toucher, et la répétition précise et instantanée.

Ce véritablement bon instrument n'a pas été apprécié, je le déclare hautement, avec toute la justice sur laquelle il était en droit de compter, car MM. Philippi frères, n'ont obtenu qu'une Médaille De Bronze et c'est trop peu pour le mérite de ces facteurs." La musique à l'Exposition universelle de 1867, Louis-Adolphe le Doulcet Pontécoulan, p. 207-208

LE HAVRE - "2452. PHILIPPI frères.—Pianos d'un nouveau système et pianos pour steamers, 6, rue Laffite, à Paris." Exposition maritime internationale, Le Havre, Seine-Maritime, 1868, p. 308 (Gallica)

1867

PARIS - "Pianoforti a coda. - [...] I fratelli Philippi di Parigi hanno avuto per premio una medaglia di bronzo per un grazioso pianoforte a mezza coda di voce eguale e di bella qualità; anche la tastiera era scorrevole e di buon tatto." Il Pianoforte, guida pratica per costruttori, accordatori, etc., Sievers, 1868, p. 219

1874

VIENNE - "2. Philippi frères in Paris: ein geradsaitiger Flügel und ein schrägsaitiges Pianino." Musikalische Instrumente, [Expo Vienne], Oscar Paul, 1874, p. 70

1878

PARIS - "PHILIPPI FRERES. - France. - Pianos sans barrage en dessous; la qualité de son du dessus est agréable." Chouquet, Rapport sur les instruments de musiques à l'exposition universelle de 1878

PARIS - "Pianos sans barrage en dessous; la qualité de son du dessus est agréable." Expo 1878

Pour les références voyez la page
Pianos français 1850 - 1874


 © Copyright all rights reserved | contact