home | Facteurs de pianos en France | contact | liens


 

Facteurs de pianos en France

Liste non exhaustive ouverte à toutes les informations, précisions, rectifications, photos ... 
© Copyright all rights reserved

 Utiliser Ctrl + f à chercher un nom sur cette page

a | b | c | d | e | f | g | h | i | j | k | l | m | n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z

Marques Image Infos Adresses
       
HAASSE L. 'Facteur de pianos' ca. 1837 8, rue Saint-Nicolas d'Antin (**1837)(arr.9), Paris
HABRARD Eugène  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1900) Tain

Montélimar

HABRARD G.  

"EUGÉNE HABRARD, ACCORDEUR DE PIANOS, Médaillé et Diplômé. - Ci-devant à PARIS, actuellement à TAIN, Avenue de la Gare, ACCORDS, RÉPARATIONS EN TOUS GENRES. - Travail soigné. Prix modérés ACHATS, VENTES ET ÉCHANGES DE PIANOS Garantie des instruments, 12 années Représente la Maison G.
HABRARD, manufacture de Pianos. Médaille d'or et Diplôme d'honneur, 51, rue du Four St-Germain, Paris. Piano Pleyel à louer."
Journal de Tournon, 15/12/1895, p. 4 (www.memoireetactualite.org)

 

 

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1895-1907

VOIR AUSSI ...

HABRARD Eugène à Tain en 1895, puis à Montélimar en 1900.

 51, rue du Four (***1895)(**1896)(*1896)(*1897)(*1898)(*1902)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(arr.6), Paris
 

HAEFFNER Jean Guillaume

(ca. 1797 - 1859)(10)

 

  Accordeur [de pianos] ca. 1859; (10) 38, rue d'Angoulème (1859)(10)(arr.11), Paris
HAEFLINGER G.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

Successeur de SCHECK (°1890)

8, rue de l'Esplanade (**1921), Metz
HAINSSELIN  

'Facteur de pianos' ca. 1857

 Époux de TOUSSAINT, brodeuse. (1857)(10)

 

22, rue de l'Arbre sec (1857)(10)(arr.1), 7, rue de Crussol (1857)(10)(arr.11), Paris
HALARY  

PUB

Le Festival 1874 (Gallica)

 

 

 

'Manufacture d'instruments de musique'

Fondation en 1766 (?)

HALARY Antoine (**1840)

Repris par COSTE & Cie (*1875)(***1875)(*1876)(**1876)

Repris par SUDRE (**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1888)

  Info en plus.

 

37, rue Mazarine (**1840)(arr.6), 6-8, rue des Poitevins (*1875)(***1875)(*1876)(**1876)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1888)(arr.6), Paris
HALPHEN 'Fabricant de pianos' ca. 1889 rue de Thorigny (*1889)(arr.3), Paris
HAMBERT  

'Facteur de pianos' ca. 1852

Époux de HOUSSELOT. (1852)(10)

 

152, rue du faubourg Saint Denis (1852)(10)(arr.10), Paris
 

HAMELIN Alexis Antoine

(ca. 1813 - ?)(x1877)

 

'Facteur de pianos' ca. 18??  Paris
HAMELLE Fils ou E.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1902-13, et éditeur de musique était le successeur de FLAXLAND (°1870)

 G. HAMELLE MAISON (*1913)

 

52, rue Taitbout (*1902)(*1903)(arr.9), 53, rue de Châteaudun (*1907)(*1909)(*1910)(*1913)(arr.9), Paris
HAMELLE J.  

Facteur et/ou marchand de pianos et éditeur de musique ca. 1880-1922

Fondation en 1851 (**1921)

Successeur de J. MAHO. (*1909)(*1910)

 

25, rue du faubourg Saint-Honoré (**1880)(**1881)(arr.8), 22, boulevard Malesherbes (**1883)(**1884)(**1885)(**1888)(*1895)(*1903)(*1909)(*1910)(**1921)(arr.8), Paris
HAMM G.  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos (°1905) Paris
 

HAMOT Edouard Charles Alexandre

(1830 - ?)(10)

 

 

'Facteur d'instruments de musique' ca. 1847; (10)

Né à Paris XIe, le 12/12/1830 (10)

37, rue de Buci (1847)(10)(arr.6), Paris
HANEL, ANSEL & Cie  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteurs de pianos'  (°1873) Paris
HANEL, BENARD et Cie  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteurs de pianos'  (°1888) Paris
HANON  

Facteur et/ou marchand de pianos, compositeur et éditeur de musique ca. 1893-98

Fondation en 1873 (**1921)

HANON Frères (*1893)(*1895)(*1896)(*1897)

HANON C. L. (*1893)(*1894)(*1895)(*1897)(*1898)

Repris par DESENCLOS A. (*1913)

Repris par SCHOTTE & Co (**1921)(*1922)

 

7, rue Neuve Chaussée (*1893), 7, rue Adolphe Thiers (*1893)(*1894)(*1895)(*1898), Boulogne-sur-Mer
HANSEN P.  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1873) Saint-Ouen | Paris
HANTICH Antoine
| HAUTICH

(1793 - 1872)

 

 

 

Piano droit ca. 1840, Musée de Reims

"Fab. de pianos droits et autres." Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde, Séb. Bottin, 1842 (Gallica)

"Hantich, beau-frère et ex-associé de Roller, fabr. de pianos droits transpositeurs, ST-Joseph, 3." Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers, 1846, p. 559 (Gallica)

 

'Facteur de pianos' ca. 1833-46

"Beau-frère et ex-associé du sieur Roller."

"M. Antoine Hantich, né le 13 avril 1793 à Prague (Autriche), facteur de pianos, résidant à Paris." Bulletin des lois de l'Empire Français, Volume 3, 1849, p. 267

1848 - "25 mai 1848. — (Justice.) — Arrêté, accordant la naturalisation au Sieur Hantich (Antoine), né en Autriche, résidant à Paris." Recueil des actes administratifs de la Préfecture du département de la Seine, 1848, p. 234 (Gallica)

HANTICH François (?), frère cadet d'Antoine, aussi facteur de pianos (2).

VOIR AUSSI ...

  ROLLER Johannes, beau-père (°1804) et ROLLER et BLANCHET (°1826), beau-frère.

 

10, rue Vieille-du-Temple (*1833)(arr.4), 30, rue Saint-Louis-au-Marias (x1840)(**1841)(arr.4), 20, rue Saint-Louis-au-Marias (***1842)(arr.4), 64, rue Saint-Louis [au Marais] (x1843)(xx1844)(**1845)(arr.4), 3, rue Saint-Joseph (**1846)(arr.2), 26, rue de Paradis (?)(oo)(arr.10), Paris
HANTICH François  

'Facteur de pianos' ca. ??

 

Paris
HARAMBAT A.  

'Facteur de pianos' ca. 1920-21

Fondation en 1913 (**1921)

 

11, rue de la Marne (*1920)(**1921), Nantes
d'HARDIVILLÉ Ch.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1893-95

 

 

12, rue Merlin (*1893)(arr.11), 112, rue du Chemin-Vert (*1894)(**1895), Paris

 

HARKE Arthur  

Facteur et/ou marchand de pianos, début 19ème

'Mécanique SCHWANDER à répétition par J. HERRBURGER à Paris.'

 

Forbach (Moselle)
HARQUET Camille  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1907-10

 

42, rue de Maubeuge (*1907)(*1909)(*1910)(arr.9), Paris
HARTMAN J. 'Facteur de clavecins' ca. 1777 rue Betizy (1777)(arr.4), Paris
 

HARTMANN A.

 

 

 

 

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos vers 1860-70

Il y avait des éditeurs, même nom habitant 60, rue Neuve Saint-Augustin (***1878).

A. HARTMANN & Cie (?)

 

Paris
HARTMANS  

'Facteur de Fortepianos' ca. 1790

Époux de LUCE Jeanne (10)

 

rue de la Roquette (1790)(10)(arr.11), Paris
HASCLAND  

'Facteur de pianos' ca. 1878

HASCLAND & Fils (***1878)

 

40, rue rue Neuve-des-Mathurins(***1878)(arr.8), Paris
HASTEMER  

'Facteur de pianos' ca. 1859

1859 - "Publications de Mariages. Du 8 au 15 mai. [...] 2° arrondissement. - Entre : [...] M. Hastemer, facteur de pianos, rue de Saint-Garnier, 27, et Mlle W[?]ter, rue Lafayette, 48." La Presse, 09/05/1859, p. 3 (Gallica)

 

27, rue de Saint-Garnier (**1859)(arr.2), Paris
HATTEMER Philippe  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1850) Paris
HATZENBÜHLER Baptiste  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos' (°1832) Paris
HATZENBUHLER Jean

(1797 - ?)(12)

 

 

'Ebéniste et facteur de pianos' ca. 1837

Né à Bliescastel (Bavière), 6 octobre 1797, et a demandé sa naturilisation à Paris vers 1837. (12)

Un certain HATZENBUHLER a reçu la médaille de 2ème classe à Paris, 1855, comme contre-maître de HEROLD (un peu plus bas sur cette page).

 

Paris
HAUMESSER  

Facteur et/ou marchand de pianos et éditeur ca. 1893-1903

Successeur de BONNEL Nicolas à Rouen, en 1873

A. HAUSMESSER PARIZET (?), rue Ganterie, 50 succ.

HAUMESSER Auguste & Cie (*1893)

HAUMESSER & Cie (*1897)

HAUMESSER & MENNESSON (*1898), voir MENNESSON (°1860)

HAUMESSER (*1902)

Et à son tour suivi par VILETTE TURON (F1917)

HAUMESSER A. (**1921)

 

 50, rue Ganterie (*1893), 65, rue Ganterie (*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(*1902)(*1903), 50bis, rue de la Grosse Horloge (**1921), Rouen
HAURILLON Valéry D. Berthaut  

"[...] Ils ont créé notamment quatre types de pianos droits désignés par les numéros 1 à 4.
Le numéro 1, piano quart-oblique, en palissandre ou bois noir, est muni de deux barres de fer au sommier de chevilles ; le numéro 2, demi-oblique, comporte également deux barres de fer, l'une boulonnée au sommier de chevilles ; le numéro 3, demi-oblique, genre Pleyel, ne diffère du numéro 2 que par l'augmentation de ses dimensions ; enfin le numéro 4, comme les autres, en palissandre ou bois noir, est un piano grand format, pourvu de trois barres de fer au sommier du bas et d'une barre boulonnée au sommier des chevilles. Toutes les mécaniques de ces pianos sont à lames ou bayonnettes.
Mais le plus important de ces modèles, et en même temps le plus précieux et le plus recommandable, c'est le numéro 4, instrument hors ligne, d'une belle sonorité, dont les touches fermes et douces offrent au pianiste un clavier docile à toutes les expressions, à toutes les nuances et à toutes les inspirations ; c'est, en un mot, un piano d'artiste d'une très grande valeur.
Grâce à sa construction spéciale, le sommier prolongé avec ses trois barres de fer en bas et le sommier de chevilles, avec sa barre boulonnée, lui constituent une table d'harmonie d'une solidité à toute épreuve ; les cordes peuvent être plus longues, le tirage plus fort, la sonorité plus grande et la durée de l'accord est en quelque sorte indéfinie.
Telles sont les qualités exceptionnelles qui recommandent les instruments de la manufacture dont nous parlons et qui assignent particulièrement à ses pianos du grand format une place d'honneur dans tous les salons d'artistes.
Qu'il nous soit permis de donner ici un conseil à nos lecteurs. [...]" Le Panthéon de l'industrie : journal hebdomadaire illustré, 23/08/1885, p. 252-253 (Gallica)

 

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1883-85

Successeur d' Eugène BELLET (°1864) dès 1883

VALÉRY-DIZENGREMEL, HAURILLON et Cie (1883)(1886)

1883 - "Modifications de Sociétés - [...] 678. 4 oct. Valéry, Dizeugremel [sic], Haurillon et Cie, Union des facteurs de pianos, 22 bis, rue Bellefond (A. P. 13 oct)." Journal des sociétés civiles et commerciales, 1883, p. 150 (Gallica) - Voyez également UNION DES FACTEURS DE PIANOS

Médaille à Paris, 1879

22 bis, rue de Bellefond (1883)(arr.9), Paris
HAURY  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1898-1909

HAURY Mme. (*1898)(*1902)(*1903)(*1906)(*1907)(*1909)

 

135, rue d'Etretat (*1898)(*1902)(*1903)(*1906)(*1907)(*1909), Le Havre
HAUSDORFF F. Charles Auguste
| HANSDORFF | HAUDORFF

(1835 - ?)

Brevet de 1890 : "205088. Brevet de quinze ans, 17 avril 1890; Hausdorff, représenté par Armengaud aîné, à Paris, rue Saint-Sébastien, n° 45. Système de pédalier sans corde applicable aux pianos de tous genres." Bulletin des lois de la République française, 01/1891, p. 1073 (Gallica)

 

Pianos droits et pédalier d'orgue s'adaptant aux pianos droits

'Facteur de pianos' (xx1863)

Il y avait un 'HAUSDORFF' comme 'finisseur' chez PLEYEL vers 1856. (20)

1863 - "Publication des mariages du 17 au 24 mars. [...] M. Hausdorff, facteur de pianos, rue Bellefond, 38, et Mlle Bachimont, rue Fontaine-au-Roi, 55." La Presse, 23/03/1863, p. 3 (Gallica)

1863 - "Publications de Mariages. Du 29 mars au 5 avril. [...] 16° arrondissement (Passy). - Entre : M. Hausdorff, facteur de pianos, rue Fontaine-au-Roi, 45, et Mlle Schutterlé, rue de Chaillot, 30." La Presse, 09/04/1863, p. 3 (Gallica) et L'Indicateur des mariages de Paris..., 29-03-1863 (Gallica)

1873 - "15° Le sieur Hausdorff (Charles-Auguste), facteur de pianos, né le 18 janvier 1835." Bulletin des lois de la Republique Francaise, 1873, p. 1705

HAUSSDORF A. (**1885)(*1888)

HAUSSDORF Vve. (*1902)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)(*1910)

HAUSDORFF F. A. (**1921)

Les Fils de A. HAUSDORFF en 1929 :

1929 - "PARIS. — Formation. — Société à responsabilité limitée dite Les Fils de A. HAUSDORFF, facteurs de pianos, 54, bd Pereire. — 20 ans. — 150.000 fr. — 28 juin 1929. — J. S. S. (Pub. du 19 juillet 1929.)." Archives commerciales de la France, 26/07/1929, p. 3231 et 3238 (Gallica)

"HAUSDORFF (Les Fils de A.), 54, bd Pereire, Paris, 17e. T. Wagr. 09-20. S. à r. 1. cap. 150.000 fr- Facteurs de pianos. Fabrique de pédaliers d'orgues pour pianos. (17-22967)." Annuaire industriel. Répertoire général de la production française, 1935 (Gallica)

Médaille de bronze Paris, 1900

 

6, passage Sainte-Croix-la-Bretonnerie (**1846)(arr.4), 35, rue Rambuteau (*1850)(*1851)(**1852)(arr.4), 38, rue de Bellefond (z1863)(arr.9), 45, rue Fontaine-au-Roi (xx1863)(arr.11), 54, boulevard Péreire (**1885)(**1888)(1900)(*1902)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)(*1910)(**1921)(**1925)(1929)(*1935)(arr.17), Paris
HAYE  

Facteur et/ou marchand de pianos

 

43, rue des 4-Eglises (*1926), Nancy
HAYE Élie  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1851) Provins
HAYOTTE  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos (°1882) Paris
HAYOTTE  

'Facteur de pianos'

1865 - "Publications de Mariages. Du 6 au 13 août. [...] 4° arrondissement (Hôtel-de-Ville). - [...] M. Hayotte, facteur de pianos, rue du roi de Sicile, 22, et Mlle Marais, rue Harlay, 5." La Presse, 10/08/1865, p. 4 (Gallica)

 

22, rue du Roi-de-Sicile (*1865)(arr.4), Paris
HEBARD  

Brevet de 1881 : "1048° Le certificat d'addition dont 141,029. Brevet de quinze ans, 8 février 1881 Hébard, représenté par Desnos, à Paris; boulevard de Magenta, n° 11. Système de mécanique perfectionnée pour pianos." Bulletin des lois de la République française, 01/1882, p. 432 (Gallica)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1882

 Paris
 

HEBERT Pierre Louis

(1819 - 1849)(10)

 

'Ouvrier en instruments de musique' ca. 1849 (10) 27, rue de Beauregard (1849)(10)(arr.2), Paris
HEBERT-STRASSER

 

"A ORPHÉE" - HEBERT-STRASSER - 114, Boulevard St-Germain PARIS - PIANOS STRASSER - A CORDES CROISÉES - VENTE LOCATION - Facilités de payement - MUSIQUE VOCALE ET INSTRUMENTALE - LUTHERIE D'ART. – Instruments Anciens et Modernes - TÉLÉPHONE 816-28." Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1906, p. 392 (Gallica)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1905-10

VOIR AUSSI ...

  STRASSER

 

114, rue de Vaugirard (*1905)(arr.6), 114, Boulevard Saint-Germain (*1905)(*1906)(*1909)(*1910)(arr.6), Paris

 

HECH Jacques Louis

(1814 - 1846)(10)

 

'Facteur de pianos' ca. 1846

Époux de LANG. (10)

 

30, rue Montpensier (1846)(10)(arr.1), Paris
HECKMANN J. Fils  

"HECKMANN ( J. ) Fils, — 6, rue des Tonneliers, Chalon - sur - Saône (Saône-et-Loire); et 29, rue Carnot, Beaune (Côte-d'Or). Facteur de pianos et orgues. Musique et instruments." Annuaire de l'Union fraternelle du commerce et de l'industrie, 1903, p. 401 (Gallica)

 

'Facteur de pianos et orgues' ca. 1903 6, rue des Tonneliers (**1903), Châlons sur Saone

29, rue Carnot (**1903),  Beaune

HEDDEBAUT  

'Facteur de pianos' ca. 1861

"Publications de mariages. – Du 8 au 15 sept. 18e arrondissement (Montmartre). - [...] M. Heddebaut, facteur de pianos, rue de la Nation, 6, et Mlle Dekeur, même maison." La Presse, 15/09/1861, p. 3 (Gallica)

 

6, rue de la Nation (y1861)(arr.12), Paris
HEDELHOFER  

'Facteur de pianos' ca. 1863

"Hedelhofer (maison Pleyel), rue Ferme-des-Mathurins, 3." Annuaire du Cercle du commerce et de l'industrie, 1863, p. 81 (Gallica)

 

3, rue Ferme-des-Mathurins [3, rue de la Ferme] (zz1863)(arr.8), Paris
HÉDOU E.  

PARIS - "Ferrures et pédales pour pianos d'une exécution pleine de goût ; flambeaux et matériel d'orchestre de bonne qualité." Rapport sur les instruments de musiques à l'exposition universelle de 1878, Chouquet

 

 

Facteur de fournitures de pianos ca. 1878

Médaille de bronze Paris, 1878

206, rue Faubourg Saint-Martin (1878)(arr.10), Paris
HEERING Claus Christian

(1804 - 1867)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1836) Bordeaux
HEICHELE Sébastien

 

Brevet de 1851 : "Brevet de 15 ans, pris le 7 novembre 1851, par Heichele, mécanicien en pianos, à Paris, rue Fontaine-au-Roi, n. 28 - (21286. 20 décembre 1854.) Perfectionnements apportés aux pianos." Catalogue des brevets d'invention, 1855, p. 416

Brevet de 1855 : "M. Heichele, à Paris; perfectionnements apportés aux pianos. (7 nov. - 15 ans.)" Bulletin de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, Volume 54, 1855, p. 737

 

'Facteur de pianos', 'mécanicien' (1846)'fab. mécaniques pour pianos' (**1854)

Voyez un facteur de Trieste, début du 19ème siècle, Giovanni HEICHELE.

"Heichele fabr. de mécaniques pour pianos." Annuaire et almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l ..., 1859

11, rue neuve Saint-Gilles (1846)(10)(arr.3), 28, rue de la Fontaine-au-Roi (**1854)(z1855)(xx1856)(*1857)(xx1858)(*1859)(xx1861)(arr.11), Paris
HEIDER Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. ??

Paris
HEIDET E. - LUGINO  

 

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. ??

Mulhouse
HEINBACH  

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-97  

57, place d'Erlon (*1875)(*1876), 19, Place Drouet-Erlon (*1893)(*1895)(*1896)(*1897), Reims

 

HEINBACH 'Facteur de pianos' ca. 1855-76

HEINBACH C.-J. (x1876)

 

15 [ et 16], Cour de la Trinité (*1855)(x1857)(arr.10), 165, rue de Belleville (x1876)(arr.19), Paris

 

HEINÉ  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1876

 

26, rue du Plâtre (*1876), Rouen
 

HEINEMANN Aîné et Cie

 

 

 

VOIR AUSSI ...

 les HEINEMANN à Bruxelles, Belgique 

'Facteur de pianos' ca. 1850-73 34, rue de Provence (**1873)(arr.9), Paris
HEINEMANN G.  

VOIR AUSSI ...

 les HEINEMANN à Bruxelles, Belgique

 

 

'Facteur de pianos' ca. 1870-73

 

4, rue de la Nation (**1870)(**1871)(**1873)(arr.12), Magasins : 7, boulevard Ornano (**1870)(**1871)(**1873)(arr.18), Paris
HEISSER Edouard  

'Facteur de pianos' et 'luthier' ca. 1858-1913

Fondation en 1830 (*1913)

HEISSER-DEHOUR (*1875)(*1876)

HEISSER Ed. (*1893)(*1895)(*1897)(*1898)

HEISSER Vve. et Cie (*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)

BRUGÈRE-HEISSER et Cie (*1913)

 

23[bis], rue de la Madeleine (*1875)(*1876)(*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)(*1913), Douai
HEITZ Ch.  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1899) Lyon
HEL Pierre-Joseph

(1842 - 1902)

 

"Hel (Pierre-Joseph), (médaille d'argent), luthier. Né à Mazirot, près Mirecourt (Vosges) le 8 février 1842, mort à Lille le 15 mars 1902. Il avait un apprentissage de sept années à Mirécourt; il avait travaillé deux ans chez Sébastien Vuillaume, à Paris. De 1864 à 1865 chez Nicolas Darche, à Aix-la-Chapelle, et en 1865 il venait s'installer à Lille où il était nommé luthier du Conservatoire de musique en 1869. Les instruments de M. Hel attestent un ouvrier de premier ordre. Beaux patrons des grands maîtres italiens avec la reproduction exacte de leur beau vernis et de leur grande et belle sonorité. Le jury de l'Exposition universelle de Paris 1900 a consacré la superiorité et l'excellence de ses instruments en lui décernant un grand prix, la plus haute récompense. M. Hel se distingue aussi dans les réparations artistiques des instruments anciens; pendant vingt et un ans, il travailla pour le célèbre M. David Laurie, de Glasgow, qui lui donna une attestion le mettant au premier rang des luthiers actuels [...]" Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1903, p. 610 (Gallica)

 

 

'Luthier' dès 1865-1921 à Lille

Fondation en 1865 (*1913)(**1921)

HEL Joseph (*1898)(*1899), luthier, mort en mars 1902 : "Joseph Hel, luthier à Lille, mort à l'âge de 60 ans." Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1903, p. 611 (Gallica)

HEL Pierre (*1903)(*1905)(*1909)(*1913)(**1921), successeur.

Médaille d'or Lille, 1882 | Liste des exposants Liverpool, 1886 | Grand prix Paris, 1900

INFO EXTRA

Les Instruments à cordes et à archets, Le Panthéon de l'industrie : journal hebdomadaire illustré, 07/06/1888, p. 163-164 (Gallica)

 

rue de la Gare (*1876), 14, rue Nationale (x1888)(*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(*1899)(*1905)(*1909), 76, boulevard de la Liberté (*1913)(**1921), Lille
HÉLARY
| HALARY ?
'Facteur de pianos' ca. ?? 163, rue de Sèvres (?)(arr.15), Paris
HELLER Marie Anne

(1804 - 1845)(10)

 

'Factrice de pianos' ca. 1845

Épouse de BOECKEL. (10)

 

10, cité Rodier (1845)(10)(arr.9), Paris
HEMNERAIN Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1895

1, rue de la Paix (*1895), Le Havre

HEMMERDIN Charles-Henri-Marie

(1810 - ?)

 

Brevet de 1878 : "124.998. Brevet de quinze ans, 8 juin 1878; Hemmerdin, représenté par Dreyfous, Paris, rue de Bondy, n°32.– Perfectionnements apportés à la construction des mécanismes pour pianos." Bulletin des lois de la République française, 07/1879, p. 535 (Gallica)

Brevet de 1880 : "136,940. Brevet de quinze ans, 28 mai 1880; Hemmerdin, représenté par Dreyfous, à Paris, rue de Bondy, n°32. Perfectionnements apportés à la construction des mécanismes pour pianos." Bulletin des lois de la République française, 01/1881, p. 227 (Gallica)

PARIS - "Mécaniques pour pianos et autres instruments, bien fabriquées."  Rapport sur les instruments de musiques à l'exposition universelle de 1878, Chouquet

 

Facteur de mécaniques pour pianos ca. 1857-82

"Le sieur Hemmerdin (Henri), facteur de pianos, né le 3 décembre 1810 à Cologne (Prusse), demeurant à Paris." Bulletin des lois de la Republique Francaise, 1873, p. 1872

SCHWANDER, KUTT & HEMMERDIN (y1857), voir SCHWANDER Pierre Jacques et Henri HEMMERDIN

 SCHWANDER & HEMMERDIN (xx1858)

HEMMERDIN Henri, "fabricant de mécaniques de pianos. Époux décédé de MARTIN Françoise Bernardine. Cité le 25/05/1875, lors de la succession dudit, décédé le 27/04/1874." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

Faillite en 1882 : "Paris. - HEMMERDIN (Charles-Henri-Marie), mécanicien pour pianos, rue Ordener, 58. — J.-c.: M. Soubrier, —S.: M. Mercier." Archives commerciales de la France. 17/12/1882, p. 1652 (Gallica) et La Presse, 16/12/1882, p. 4 (Gallica)

Médaille de bronze Paris, 1878

 

6, rue de la Nation (y1857)(xx1858), 8, rue Simart (1874)(10)(1878)(arr.18), 58, rue Ordener (1882)(arr.18), Paris
HEMNERAIN 'Facteur de pianos'  (*1893)

1, rue de la Paix (*1893)(*1895)(*1896), Le Havre

HEMPEL Charles Frédéric

(1802 - 1875)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1852) Nancy
HEMPS Guillaume 'Facteur de clavecins' ca. 1761 paroisse Saint-Nicolas-des-Champs (1761)(31), Paris
HEMSCH Johann (Jean)-Heinrich (Henri)

(1700 - 1769)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de clavecins' (°1734) Paris
HEMSEN Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1903-13

Repris par H. JUDE (*1913) à Arras.

12, rue Ernestale (*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)(*1913), Arras

HÉNIQUE Fr.  

Facteur et/ou marchand de pianos et 'Accordeur de pianos' chez PLEYEL (x1837)

Paris
HENNEZEL  

'Facteur de pianos' ca. 1860

"La rive gauche compte bien moins de facteurs de pianos que la rive droite ; mais elle possède néanmoins des maisons, recommandables, dans la partie dont nous nous occupons ici ; nous mentionnerons entre autre celle de M. HENNEZEL, 37, rue Saint-André-des-Arts." Etrennes parisiennes pour..., 1860, p. 89 (Gallica)

37, rue Saint-André-des-Arts (**1860)(arr.6), Paris
HÉNOCK Jean François
| HENOCQ
 

'Facteur de clavecins' dès 1775-89

 

rue Jacob (1775-77)(26)(*1783)(arr.6), rue des Sts. Pères (*1779)(arr.6), 14, rue de Seine, faubourg-Saint Germain (*1789), Paris

 

HÉNOCK Louis
| HENOCQ
 

'Facteur de clavecins' ca. 1785

Mariage de HENOCK Louis, Facteur de clavecins avec PONTHIEUX (de), Marie Marthe Françoise, 21/12/1790. Tutrice de Marie Louise et Marie Thérèse HENOCQ, ses filles mineures en présence de Jacques HENOCQ? maître L'huttier subrog tuteur des dites mineures. (35)

rue faubourg Saint-Antoine (1785)(26)(arr.11), Paris
HÉNON G.  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans  la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1872)

Sedan

HENRIE & Cie  

 

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1850

Paris
HENRIETTE  

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1913

 

27, rue Saint-Pierre (*1913), Beauvais
 HENRION Henri
| HENRIOU

(1743 - 1807)(5)

Photo : par Andrew Nolan

Piano carré ca. 1780 [?], restauré par Andrew Nolan, donné à 'Australian National University', Canberra, Australie
Clavier de voyage ca. 1785, Germanisches Nationalmuseum, Nürnberg, Allemagne

"Un forte-piano allemand par Henrion, année 1784 [...] SCHŒNE et HENRION. Ces deux facteurs sont peu connus ; les rares instruments qu’ils ont laissés sont au millésime de 1784 et 1788. Schœne était établi à Strasbourg (clavecins et pianos carrés)." Un inventaire sous la terreur, Bruni, 1890

 

'Fabricant d'épinettes' (5) et 'Facteur de pianos', né à Sankt Ingbert, près de Sarrebruck. (5)

Jean HENRION (1787 - 18??), son fils, (26 ans) et travaillait avec WARNECKE, 'facteur de Forté piano'.

"En 1809, STEZLE [également facteur de pianos à Nancy] employait probablement aussi Jean Henrion, âgé de 26 ans, facteur de « forté-pianos », également témoin au mariage de Warnecke. Jean Henrion serait né en 1787 (à Grosbliederstroff ?), fils de Henri Henrion (20 août 1743 à Mittelbexbach (Sarre) - 24 février 1807 à Sarreguemines), « Tonmeister » et facteur-fabricant de piano-forte ayant opéré entre Sankt-Imbert et Grosbliederstroff. On ne sait combien de temps Jean Henrion a travaillé à Nancy, car on n’enregistre aucun acte civil le concernant entre 1803 et 1852." Un atelier de facture de pianos à Nancy au début du XIXe siècle : Joseph Stezle, par Jean-Marc STUSSI.

INFO EXTRA

Des Henrion en Allemagne, par Lucien Henrion, p. 225-227 (p. 7)

 

Grosbliderstroff près Sarguemines, Metz
HENRY
 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1898-1913

Fondation en 1852 (**1921)

HENRY Mme. Vve. (*1903)(*1905)(*1907)(*1909)

Repris par GÉNEAU Alphonse (*1913)(**1921)

 

36bis, rue Victor-Hugo (*1898)(*1903)(*1905)(*1907)(*1909)(*1913), Boulogne-sur-Mer
HENRY
| HENRI
 

"PIANOS à vendre et à louer chez M. HENRY, luthier rue Beauvoisine n.° 22." Le Journal de Rouen, 24/12/1826, p. 4

"CHANGEMENT DE DOMICILE. HENRY, marchand d'instrumens, a l'honneur de prévenir qu'il vient de transferer son domicile rue des Carmes, n° 75, en face l'hôtel Vatel. On pourra toujours se procurer chez lui, aux mêmes Prix qu'à Paris, et sous toutes garanties possibles, des pianos droits et carrés, à deux et trois cordes, des meilleurs facteurs. Il se charge en outre d'accorder, sans aucune augmentation de Prix, les pianos qu'il louera pour rester en ville. Tous ses instrumens sont soigneusement entretenus, et ne laissent rien à désirer sous aucun rapport." Le Journal de Rouen, 11/04/1836, p. 3

"HENRY, luthier à Rouen, rue Beauvoisine, n° 22, successeur de son frère, et sortant des ateliers de M. Thibout, luthier du roi, a l'honneur de prévenir qu'il tient un assortiment d'instrumens de musique du toute espèce, et notamment des violons, altos et basses d'auteur, dont il garantira l'origine. On trouvera dans son magasin un choix de pianos de toutes les formes, tant à vendre à des prix modérés, qu'à louer, et parmi lesquels il s'en trouve à six octaves et échappement, qu'il louera à raison de huit francs par mois. Il entreprend aussi les raccommodages." Le Journal de Rouen, 26/10/1837, p. 3 - Voir THIBOUT à Caen.

"Henry, luthier, rue Beauvoisine, n° 22, A l'honneur de prévenir qu'ilvient de prendre avec lui son frère, qui a travaillé à Paris, dans les ateliers de MM. Bernhard et Souffletot, facteurs de pianos, et qu'alors il se chargera désormais de la réparation et de l'accord des pianos.
Il rappelle aussi qu'on trouvera chez lui des pianos de Pleyel, Erard, Souffletot et autres, qu'en vendant it garantit et accorde pendant un an. Il se charge aussi d'accorder sans retribution los pianos qu'il loue." Le Journal de Rouen, 02/07/1838, p. 3

 

 

'Facteur de pianos' ca. 1836-43 (x1837), Facteur et/ou marchand de pianos; 'Luthier' (**1843)

'Ancien ouvrier de THIBOUT', THIBOUT de Caen. (y1837)

Successeur de son frère HENRY, qui a travaillé chez BERNHARDT (°1824) et SOUFLETO (°1827) à Paris. (y1838)


(la suite)

"A ROUEN, Rue Beauvoisine, n° 22, A l'honneur de prevenir qu'il a on magasin un assortiment de PIANOS d'Erard, Pleyel, Souffletot, Bernard et autres, vendre et à louer ; il se charge d'entretenir et d'accorder les pianos, et les garantit pendant une année." Le Journal de Rouen, 21/10/1838, p. 4

"Henry, ancien ouvrier de Thibout, Successeur de son frère, luthier du roi ; pianos et instrumens italiens, envoie en province, r. Beauvoisine, 22." Almanach général des commerçans de Paris et des départemens : contenant plus de 100,000 adresses vérifiées à domicile, 1839, p. 1141

"Musique et pianos. Chez Henry, rue Beauvoisine, n.° 22; Albums de 1840 et musique de toute espèce, pianos neufs à 550 fr. et au-dessus, pianos d'occasion à 50 fr. et au-dessus. Il loue et répare les pianos et les autres instrumens, tient les orgues d'église à cylindre et à clavier, depuis 800 fr. jusqu'à 2000 fr. et au-dessus." Le Journal de Rouen, 10/01/1840, p. 4

"Magasin de pianos et orgues. M. HENRY, luthier, rue Beauvoisine, n.° 22, vient de recevoir plusieurs pianos et orgues expressifs des meilleurs facteurs de Paris." Le Journal de Rouen, 17/02/1843, p. 4

 

 75, rue des Carmes, en face l'hôtel Vatel (y1836), 22, rue Beauvoisine (y1826)(y1837)(y1838)(yy1839)(**1840)(***1843), Rouen
HENRY  

'Facteur de pianos' (*1840), 'accordeur de pianos' (**1845)

 

18, rue Guénégaud (*1840)(xx1844)(**1845)(arr.6), Paris
HENRY  

VOIR AUSSI ...

... autres facteurs à Metz du même temps sont CAYE, LANGER (°1820), THIRION, et REITER.

 

 

'Facteur d'instrumens à cordes' ca. 1836

 

32, place d'Austerlitz (**1836), Metz
HENRY Charles  

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos  et accordeur ca. 1903

 VOIR AUSSI ...

... GEORGES & J. HENRY.

Il y avait un 'HENRY' comme 'monteur des cordes' chez PLEYEL vers 1856. (20)

 

83, Grande-rue (*1903), 2, rue Moncey (*1903), Besançon
HENRY E. & MARTIN J.  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteurs de pianos'  (°1853)

Paris

HENRY Jean Joachim ou père

Piano carré ca. 1786, Collection privée, France

EXTRA INFO

La famille Henry de Thann, par Jean-Marc STUSSI

 

'Facteur d'orgues' (17)

HENRY Père et fils (17??)

" [...] les facteurs Henry père et fils, actifs dans la ville de Thann, construisirent des pianoforte dont trois carrés, datés respectivement de 1786, 1791 et 1798, sont actuellement répertoriés. Les cartouches de signature au-dessus des claviers des deux plus anciens montrent l’activité diversifiée des Henry «facteurs d’orgue, harpes et pianoforte». Celui de 1786 est en noyer dans le style germanique. Il en est de même pour les charnières chantournées du couvercle mais les pieds en fuseau indiquent une influence française. Il est équipé d’une Prellmechanik classique avec des marteaux dont les têtes cylindriques en noyer sont percées et garnies de peau de buffles. Le deuxième et le troisième instrument sont respectivement signés «Henri fils aîné» et «Henry père et fils». Ils sont munis d’une mécanique à simple pilote et celui de 1798 possède un astucieux jeu d’una corda actionné par déplacement du clavier d’avant en arrière." J. C. Battault, 'Le Pianoforte en France 1780-1820', 2009

Un de ses élèves était Joseph STEGER.

 

Thann
HENRY Joseph
ou Fils Aîné

 

Piano carré ca. 1791, Collection privée, France
Piano carré ca. 1792, Collection privée, Belgique
Piano carré ca. 1800, Musikhistorisk Museum & Carl Claudius Samling, Copenhague, Danemark

 

 

'Facteur d'orgues et de piano-forte', 'Luthier' (17)

Fils de Jean Joachim HENRY.

EXTRA INFO

La famille Henry de Thann, par Jean-Marc STUSSI

 

Thann
 

HENRY Jules

 

 

Tête d'une facture de 1877

 

Magasins et ateliers ca. 1880

Pianos droits

'Facteur de pianos' (*1876), et accordeur ca. 1875-1903

Successeur de GEORGES & J. HENRY (°1860), au moins dès 1877.

Ces pianos sont quelque temps fabriqués par KLEIN (°1791).

54, Grande-Rue (*1875)(*1876)(1890)(*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)(*1910)(*1913), ateliers : 5, rue de l'Arsenal (*1896)(*1903), Besançon
HENRY N. &
ARNAUD A.
 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Successeurs de FLACHET & HENRY, premièrement FLACHET (°1840) Grenoble
HENRY Nicole Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

Fondation en 1913 (**1921)

23, boulevard Gambetta (**1921), Grenoble
HENSEL Jean Jacques

(1812 - ?)

 

 

 

"Hensel (J.-J. ), ayant travaillé dans différentes premières maisons pour toutes parties qui composent la fabrication du piano, se trouve capable, vu ses connaissances pratiques, de remettre en parfait état les pianos hors de service, etc., faisant lui-même les réparations, cela lui permet de les garantir et de traiter à très-bon compte ; répare et accorde pour Paris et la campagne, Basse-du-Rempart, 28." Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1851, p. 655 (Gallica)

"Hensel (J. J.), M. H. 1855, gr. perfectionnement dans la fabrication, pianos droits, obliques et tous genres, Saussaies, 14 (Faub. Honoré), ci-devant Basse-du-Rempart, 28." Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1857, p. 795 (Gallica)

 

 

Pianos droits

'Facteur de pianos', 'Accordeur de pianos' ca. 1849-81 (**1854)

Il est né le 25 janvier 1812 à Auerbach (Hesse-Darmstadt). (Bulletin des lois. Partie supplémentaire, 1873, p. 1161)

HENSEL J. J. (x1849)(*1850)(*1851)(**1852)(**1854)(*1855)(z1855)(**1856)(xx1856)(xx1857)(xx1858)(*1859)(xx1859)(xx1860)(**1861)(xx1861)(yy1864)(*1867)(**1873)(x1873)

HENSEL Vve J. J. (**1877)(**1878)(**1879)(**1880)

HENSEL Vve. et Fils (**1881)

HENSEL Vve J. J. (**1883)(**1884)(**1885)(**1888)


(la suite)

"Hensel (J. J.), (MH) 1855, (B) Metz 1861, (A) 1re classe Chaumont 1865, grand perfectionnement dans la fabrication des pianot droits, obliques et en tous genres, vente et échange, exportation; magasins, Saussaies, 14 ( Faub.-St-Honore) ; ateliers, rue de Duras, 5." Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1870, p. 1232 (Gallica)

"Hensel, plusieurs médailles à diff. expositions, fab. de pianos, achat, vente, droits et location, magasin r. des Saussaies, 14." Almanach des 40,000 adresses des fabricants de Paris et du département : contenant les noms et domiciles des principaux fabricants, 1873, p. 206 (Gallica)

Mention honorable Paris, 1855 | Médaille de troisième classe, de bronze, Metz, 1861 | Médaille d'argent 1re classe Chaumont 1865 | Mention honorable Paris, 1867

 

14, rue Basse-du-Rempart (x1849)(arr.9), 23 [?], rue Basse-du-Rempart (1855)(arr.9), 28, rue Basse-du-Rempart (*1850)(*1851)(**1852)(**1854)(*1855)(z1855)(**1856)(arr.9), Magasin : 14, rue des Saussaies [faubourg Saint-Honoré ci-devant Basse-du-Rempart, 28] (xx1856)(xx1857)(xx1858)(*1859)(xx1859)(xx1860)(**1861)(xx1861)(**1864)(yy1864)(*1867)(**1870)(**1871)(**1873)(x1873)(*1875)(*1876)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1888)(arr.8), 14, rue du faubourg Saint-Honoré (xx1859)(***1863)(arr.8), Ateliers : 5, rue Duras (**1870)(**1871)(**1873)(*1875)(*1876)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(arr.8), Paris
HENSOLDT Georges  

'Facteur de pianos' ca. 1848

Né à Lindenau, Saxe

 

Paris
HEPPENHEIMER Augustin Louis

(1854 - ?)

 

"Quelques mots sur les trois élus de Paris. - M. Heppenheimer qui, non sans peine, a fini par tomber le boulangisme au XVIIIe arrondissement, est le protégé du député Lavy. Age 38 ans. Profession : facteur de pianos. Religion Broussiste. [...]" Le Figaro, 23/02/1891, p. 1 (Gallica)

"Heppenheimer, ouvrier en pianos, ancien conseiller municipal, président du conseil des prud'hommes, délégué cantonal, administrateur de la société des « Amis de l'adolescence », membre dû Conseil de surveillance de l'Assistance publique, soutenu par la Fédération des travailleurs socialistes et par le parti ouvrier socialiste révolutionnaire." Le Figaro, 16/10/1898, p. 3 (Gallica)

 

 

'Facteur de pianos' (*1891)

'Heppenheimer, fabricant de
pianos et
orgues' (*1896)

"HEPPENHEIMER Augustin Louis. Né à La Chapelle (Seine) le 26 mai 1854 ; facteur de pianos ; militant socialiste parisien." Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Jean Maitron, 1964 - et - Musique, esthétique et société au XIXe siècle: liber amicorum Joël-Marie Fauquet, Damien Colas,Florence Gétreau, Malou Haine, 2007, p. 263

"HOPPENHEIR A. [sic], Facteur de pianos, à Paris (sans précision). Cité sur la liste des travailleurs socialistes de France, dits candidatsdu Parti Ouvrier Socialiste Révolutionnaire, pour les élections législatives du 04/10/1885; lui, parmi 38 candidats. Source : 6AZ-28 ;29 ; 30 et 32." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

Congrès national des syndicats ouvriers, tenu à Lyon en octobre 1886 : compte rendu officiel, p. 189 (Gallica)

 

14, passage Cottin (*1891)(arr.18), 2, rue Berthe (*1891)(arr.18), 48, rue Marcadet (*1892)(**1893)(arr.18), 58, rue des Poissonniers (*1896)(**1900)(arr.18), 2, boulevard Ornano (***1903)(arr.18), 35, rue Doudeauville (**1906)(arr.18), 77, rue de Chapelle (**1907)(arr.18), Paris
HERAIL H. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921 2, rue de la Fraternité (**1921), Millau
HERARD 'Facteur de pianos' ca. 1855-56  

26, rue Saint-Ferdinand (z1855)(xx1856)(arr.17), Paris

 

HERARD P.  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos' (°1835) Vitry-Le-François
HÉRAUD M. A.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1875-76

 

42, rue Paradis (*1875)(*1876), Marseille
HERCE Pierre Auguste (Augustin)

(1811 - ?)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteurs de pianos'  (°1840) Paris
HERCHEL Herman et Michel  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1922) Paris - Nogent-sur-Marne
HERDING  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1837) Angers
HERDZ  

 

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos, mais probablement une marque qui peut profiter de cette célèbre marque 'Henri HERZ' (°1825).

'Elève d'Erard' ??

Paris - Londres
HERFORT Félix  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1897

'Contre-maître de l'ancienne maison Jules GAUBERT' (*1897), voir Jules GAUBERT à Lille.

 

173, rue de Paris (*1897), Lille
HÉRISSÉ Michel  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos et éditeur de musique (°1878) Marseille
HERLENS  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. ??

 

Paris
HERMAN 'Facteur de pianos' ca. 1839-51  

19, rue Neuve Saint-Martin (x1839)(x1840)(**1841)(x1843)(xx1844)(**1846)(x1847)(*1848)(x1849)(*1850)(*1851)(arr.3), Paris

 

HERMANN 'Facteur de pianos' ca. 1852-58

avec Joseph VYGEN comme contre-maitre vers (**1858).

 

53, rue Notre Dame de Nazareth (**1852)(*1855)(arr.3), 14, rue des Gardes, à La Villette (**1858)(arr.18), Paris

 

HERMANN André Henri

(1797 - ?)

 

'Facteur de pianos' ca. 1849

"André-Henri Hermann, né le 31 mars 1797 à Külkwitz (Sax), facteur de pianos, à Paris, rue Saint-Laurent, n° 5." Bulletin des lois de la République française, 1849, p. 172

 

5, rue Saint-Laurent (***1849)(arr.10), Paris
HERMANN Isaac

(ca. 1826 - 1851)(10)

'Accordeur de pianos' ca. 1851  

1bis, rue Vieille du Temple (1851)(10)(arr.4), Paris

 

HERMANN et SYSTERMANS  

'Facteurs de pianos' ca. 1844

Liste des exposants Paris, 1844

VOIR AUSSI ...

  COPPINI et SYSTERMANS Léonard (°1785), SYSTERMANS Jeune  et les autres avec le nom SYSTERMANS.

 

8, boulevard Poissonnière (**1844)(arr.9), Paris
HERMÈS Jean Liborius

(1765 - 1848)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de clavecins' (°1775) Paris
HERMITTE F.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

Fondation en 1899 (**1921)

 

16, rue de Provence (**1921), Cannes
HERNEST 'Facteur de harpes' ca. 1809 Passage des Capucines (*1809)(arr.1), Paris
HEROLD A.

 

 

 

"Hérold et Aaron, success. de Hatzenbhuler, pianos droits, piano-orgues et pianos de luxe, en bois d'ébène, bois de rose et marqueterie, Laffitte, 6, et Fg. - St-Martin, 76." Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1857, p. 795 (Gallica)

 

'Facteur de pianos' dès 1850

Successeur de HATZENBÜHLER F. (°1832)

HEROLD A. & Co. (xx1856)

HEROLD & AARON (xx1857)

 2, rue Laffitte (1855)(xx1856)(arr.9), 6, rue Laffitte (xx1857)(xx1858)(*1859)(xx1859)(xx1861)(arr.9), 76, rue du faubourg Saint-Martin (xx1857)(xx1858)(arr.10), 39, rue Château d'Eau, Cité Riverain [9](*1859)(xx1859)(xx1860)(xx1861)(yy1864)(arr.10), Paris
HÉROLD Georges-Frédéric
| HERHOLD

(ca. 1791 - 1855)(10)

 

Brevet de 1840 : "innovations apportées au mécanisme du pianino." Bulletin des lois de la République française, France, Imprimerie nationale, 1841

Brevet de 1845 :  "231° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 25 octobre 1844, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Hérold (Georges-Frédéric), pour l'application aux pianos d'un mécanisme pour faire jouer l'octave, dit système Hérold." Bulletin des lois de la République française, 07/1845, p. 56-57 (Gallica)"  -  Herold imagine un système répétiteur à brisure. B. F., 6.616)" Organographie: La facture instrumentale depuis 1789 jusqu'en 1857 inclusivement, Adolphe Le Doulcet Pontécoulant, 1861 

Pour voir le brevet original
voyez le site
INPI
(13)

 

'Facteur de pianos' ca. 1825-55

1825 - "Artisans et ouvriers protestans de Paris, sommes inscrites sur les carnets de 31 Collecteurs du 1e Avril 1824 au 31 Mars 1825 : [...] Herold, facteur de piano, r. Salle-au-Comte, 10." Assemblee Generale de la Societe Biblique Protestante de Paris, 1825, p. 223

Repris par PHILIPPI Frères dès (°1855)

10, rue Salle-au Comte (*1825)(*1826)(arr.3), 15, rue Blancs-Manteaux (xx1834)(**1837)(*1838)(x1839)(x1840)(**1841)(arr.4), 12, rue des Marais du Temple (*1841)(***1842)(**1843)(x1843)(xx1844)(**1845)(**1846)(x1847)(arr.4), 10, rue des Marais du Temple (**1852)(1855)(10)(arr.4), Paris
HERPIN Jacques Marie  

'Facteur de pianos' ca. 1849-51

 Époux de BONNEVAUX (1849)(10)

 

3, rue Poissonnière (1849)(10)(arr.2), 9,  rue du Petit Carreau (1849)(10)(arr.2), 7, rue Saint-Charles (1851)(31)(arr.15),  Paris
HERPRECK Victor  

Facteur et/ou marchand de pianos et compositeur ca. 1893-98

 

45, rue des Vieux-Remparts (*1893)(*1895)(*1896)(*1898), Dunkerque
HERR  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1876

 

11 bis, rue de Maubeuge (*1876)(**1876)(arr.9), 71, rue de la Chapelle (**1876)(arr.18), Paris
HERRBURGER Joseph

SOUS-MARQUES

Pour les mécaniques :
SCHWANDER (**1921)
UNION (**1921)

INFO EXTRA

'Joseph Herrburger, mécanicien en pianos chez Jean Schwander à Paris (1854-1882)', par Jean Claude Streicher

 

 

Facteur de mécaniques pour pianos ca. 1873-1925

SCHWANDER J. et HERRBURGER, HERBURGER, Successeur de Jean SCHWANDER (°1835)

HERRBURGER J. et Cie (1924)

1925 - "Paris. — Formation. — Soc. anon. dite Etablissements J. HERRBURGER. fabr. de mécaniques, claviers de pianos et instruments de musique scierie, fonderie, 16, Evangile. — 50 ans,— 10.000.000 fr. — 23 déc. 1924. — An. P." Archives commerciales de la France, 19/012/1925, p. 108 (Gallica)

"HERRBURGER (J.), 16, r. de l'Evangile, Paris, 180. T. Nord 10-13, 30-97 et 56-09. Ad. t. Herrburger Paris. Usine: 12-14-16, r. de l'Evangile, Paris; 6-8, r. Marc-Séguin, Paris, 18e. Scierie : 9, rte de St-Leu, à Epinay-Villetaneuse (S.-et-O.). T. St-Denis 54. Fabricant de mécaniques, claviers et odéolas pour pianos. (17-3679)." Annuaire industriel. Répertoire général de la production française, 1925 (Gallica)

Médaille pour le Progrès Vienne, 1873 | Médaille d'or Paris, 1878 | Diplôme d'honneur Amsterdam, 1883 | Diplôme d'honneur Anvers, 1885

16, rue d'Evangile (1873)(1925)(arr.18), 19, rue d'Evangele (1883)(arr.18), 14-16, rue d'Evangile (1885)(arr.18), 16, rue d'Evangele (**1921)(arr.18), Usine : 12-14-16, rue de l'Evangile (**1925)(arr.18), 6-8, rue Marc-Séguin (**1925)(arr.18), Paris

Scierie : 9, route de Saint-Leu, à Epinay-Villetaneuse (S.-et-O.)(**1925)

HERREBOUDT Jean François  

'Facteur de pianos' ca. 1828-29

Époux de BAJOT Madeleine (10)

HERREBOUDT a été déménagé de Paris à Bruxelles vers 1828 ? (10) Voyez HERREBOUDT à Bruxelles, après le décès de son épouse Madeleine BAJOT (1800 - 1828): "Le greffier a écrit, individu parti en pays étranger." (1828)(10)

 

195, rue Saint-Antoine (x1828)(1828)(10)(*1829)(arr.4), Paris

Puis à Bruxelles

HERRIG Charles Nicolas
| HERRING
 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1851) Paris
HERRMANN André-Henri

(1797 - ?)(12)

 

'Facteur de pianos' ca. 1849

Né le 31 mars 1797 à Külkwitz. (Saxe)(12)

"67° M. André-Henri Hermann, né le 31 mars 1797 à Külkwitz (Sax), facteur de pianos, rue Saint-Laurent, 5." Bulletin des lois de la Republique Francaise, 1849, p. 172

 

5, rue Saint-Laurent (**1849)(arr.10), Paris
HERTENBEIN I.

 

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1871-82

Repris par TROJELLI en 1882 :

1882 - "Vendeur : Hertenbein - Acquéreur : Trojelli - Domicile élu pour les oppositions : F. - Montmartre, 54, ch. Miramont - Entrée en jouissance : 7 janv. 82 - Fonds vendu : F. facteur de pianos, av. de ternes, 78." Archives commerciales de la France, 15/01/1882, p. 80 (Gallica)

 

1, rue Pierre Demours (**1870)(**1871)(**1873)(arr.17), 89, Avenue des Ternes (*1875)(*1876)(arr.17), 80, Avenue des Ternes (**1876)(**1877)(**1878)(arr.17), 78, Avenue des Ternes (**1879)(**1880)(1882)(arr.17), Paris
HERTMANS Jean Antoine 'Luthier' ca. 1790 43, rue Saint-Denis (1790)(10)(arr.1), Paris
HERTMANS

 

"Hertmans, luthier pour les instruments à cordes, à Dreux." 'Agenda musical pour l'année 1836 : contenant tous les renseignements utiles aux amateurs de musique et aux artistes, Volume 3, 1836 (Gallica)

 

'Luthier' ca. 1836 Dreux
HERTMANS  

Brevet de 1844 : "Vous avez aussi entendu M. BOYER, dans une notice qu'il vous a présentée sur le piano, citer avec distinction les perfectionnements apportés par M. Hertmans, du Mans, aux vieux pianos à cinq octaves et à deux cordes dont il a fait des pianos à six octaves et à une seule corde." Bulletin de la Société d'agriculture, sciences et arts de la Sarthe, 1845, p. 72

 

'Facteur de pianos' ca. 1845 Le Mans
HERTMANS Antoine E.  

PARIS - "Hertmans (Ant.-E ), à Orléans (Loiret).— Piano perfectionné." Quinze visites musicales à l'Exposition universelle de 1855, p. 211

PARIS - "Exposition universelle. Produits du département du Loiret admis par le jury. III . - M. Hertmans, M. Loddé, facteurs de pianos à Orléans. Le piano de M. Hertmans se recommande par une habile exécution et présente en même temps des dispositions nouvelles. Dans le système ordinaire les marteaux s'usent promptement et doivent être regarnis tous les cinq ou six ans. Outre la dépense qu' elle en traîne, cette opération a encore l' inconvénient de changer presque toujours les sons du piano. M. Hertmans a donné à ses marteaux une disposition nouvelle qui permet de jouer 24 ou 30 ans sans renouveler les feutres. Son piano présente encore d'autres perfectionnemens. Par un mécanisme très-simple, fonctionnant sous l'action d'une pédale, chaque touche du clavier donne deux sons, la note et l'octave. C'est alors un instrument d'harmonie, réunissant à la puissance des sons les effets de divers inslrumens. M. Hertmans est arrivé à fournir d'excellens instrumens, à tons simples, pour le prix de 500 fr. Son piano d'hamonie, donnant à volonté la note et son octave, coûtera de 800 à 1,100 fr., selon la richesse de l' ornementation." Journal du Loiret, 13/02/1855, p. 2 (Aurelia.Orleans.fr)

 

'Facteur de pianos' ca. 1852-55

"HERTMANS, facteur et accordeur de pianos, de Paris, devant se fixer à Orléans, prie les personnes de sa clientèle et autre de vouloir bien s' adresser provisoirement chez M. Besville, marchand de musique, rue Jeanne-d'Arc. Il se charge de toutes les réparations, accord et entretien de pianos." Journal du Loiret, 18/12/1852, p. 4 (Aurelia.Orléans.fr)

Liste des exposants Paris, 1855

Paris

rue Jeanne d'Arc (**1852), Orléans (Loiret)

HERTMANS Jean Martin

(1756 - 1819)(10)

 

'Facteur de pianos' ca. 1819

Époux de LUCE Jeanne (10)

 

93, rue du Temple (1819)(10)(arr.3), Paris
HERTZ H.

 

 

 

"Hertz, fab. caisses de pianos, r. du Faub.-St.-Antoine." Répertoire du commerce de Paris, ou Almanach des commerçans, banquiers, négocians, manufacturiers, fabricans et artistes de la capitale, 1828, p. 567 (Gallica)

"Hertz, 99, faub. du Temple, fabricant de caisses pour pianos, fournitures diverses." Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical, 1897, p. 362 (Gallica)

 

 

Pianos droits

Facteur de caisses de pianos et facteur et/ou marchand de pianos ca. 1828-1909

HERTZ (x1828), fab. caisses de pianos

G. HERTZ (18??)

HERTZ (*1897), fabricant de caisses pour pianos

PARIS - "C'est que, à vrai dire, chez une multitude de fabricants de pianos droits, obliques, et surtout demi-obliques, il n'y a plus de facture proprement dite : il n'y a plus que de l'assemblage des diverses parties de ces instruments. Dans les ateliers du faubourg Saint-Antoine se fabriquent, en grande industrie, des caisses de pianos droits ou pianino, à tous les degrés de hauteur, de pianos demi-obliques et grand-obliques; ailleurs, on prépare des tables d'harmonie et des chevalets de toutes dimensions." Exposition universelle de Paris en 1867 : documents et rapports, Volume 1, p. 500

Liste des exposants Paris, 1867

 

rue du faubourg Saint-Antoine (x1828)(arr.12), 160, rue Saint Maur-Popincourt (xx1857)(*1859)(xx1861)(**1862)(arr.10), 13, rue du faubourg Montmartre (*1893)(*1895)(*1905)(*1906)(*1907)(arr.9), 99, rue du faubourg du Temple (*1893)(*1896)(*1897)(*1903)(arr.10), 45, rue faubourg Montmartre (*1896)(*1897)(*1902)(*1903)(arr.9), 53, rue Notre Dame-de-Lorette (*1905)(*1909)(arr.9), Paris
 'HERZ Henri' Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1879-84 Ateliers : 62, rue de Saussure (**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(arr.17), Paris
HERZ Henri ou HERZ Jeune

(1803 - 1888)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1825) Paris
HERZ Jacques Simon ou HERZ Aîné

(1794 - 1880)

Portrait @ Gallica

 

 

 

 

 

PARIS - "Il n’occupait que 24 ouvriers tant chez lui qu’au dehors et ne produisait que 70 pianos par an." Expo 1844 - Les facteurs d'instruments de musique : les luthiers et la facture instrumentale : précis historique, Constant Pierre, E. Sagot, 1893

PARIS - "M. HERZ (Jacques), à Paris, rue de la Paix, 7. M. Jacques Herz confectionne soixante-dix pianos par an et occupe vingt-quatre ouvriers, tant chez lui qu'au dehors. Un piano droit à cordes verticales sortant de ses ateliers, a obtenu le huitième rang au concours. M. Jacques Herz est digne de la mention honorable que lui décerne le jury." Rapport du Jury central ..., Paris Jury central, Imprimerie de Fain et Thunot, 1844

"JACQUES HERZ. — Spécialité de pianos droits remarquables par l'ampleur de leur son, l'égalité du clavier et leur solidité garantie. Magasins, rue de la Paix, 7, et fabrique, rue Victor-Lemaire, 7."  Le Voyageur : journal de l'Office universel de la navigation et du commerce, 25/05/1845, p. 4 (Gallica)

"Jacques Herz. MANUFACTURE SPECIALE DE PIANOS DROITS., rue de la Paix, n°7 ateliers, 7, r. Victor Lemaire. Ces pianos, fabriqués avec un soin extrême sur les modèles les plus élégans, se recommandent par leur solidité garantie et une richesse de sons ample, égale et puissante, à laquelle ne peuvent atteindre les instrumens ordinaires." Journal des débats politiques et littéraires, 01/10/1845, p. 4 (Gallica)

"Herz (Jacques), profess. de piano, compositeur; — cours de piano; — fabricant de pianos, pianos droits perfectionnés et autres; — magasins, r. de la Paix. 7 ; — ateliers, r. Victor-Lemaire." Almanach des 25000 addresses des principaux habitans de Paris : Année 32, 1846, M. Corby, 1846

"JACQUES HERZ. Manufacture spéciale de pianos droits et obliques, n. 7, rue de la Paix; Ateliers, 7, rue Victor-Lemaire. Ces pianos, fabriqués avec un soin extrême, sur les modèles les plus riches et les plus élégans, se recommandent par leur solidité garantie et une richesse de sons, ample, égale et puissante, à laquelle ne peuvent atteindre les instrumens ordinaires. Nous recommandons particulièrement les Pianos droits dits de concerts, de 1 mètre 25 centim. de haut, qui remplacent avantagueusement les pianos à queue." La Presse, 29/12/1846, p. 4 (Gallica) et La Presse, 04/01/1847, p. 4 (Gallica)

"Dans l'habitude de la vie du beau monde, on ne fait pas voyager ces pianos ; on en a un à la campagne et un autre, le meilleur, qu'on laisse soit à Paris, soit dans la ville de province que l'on habile pendant l'hiver. Quand une famille arrive à Paris, elle n'a r-ien de mieux à faire, pour que ses filles continuent leurs études musicales, que de-s'adressêr à M. J. Herz, 7, rue de la Paix. C'est là le grand dépôt des plus excellens pianos de France, s'offrant aux acheteurs comme aux personnes qui ne veu'ent que louer un instrument pour quelques mois.
Il y a encore un immense avantage à s'adresser à M. J. Herz, car, par lui, vous êtes naturellement en rapport avec son frère, Henri Herz, grand compositeur fit l'un des premiers professeurs de piano de notre époque. [...] Tout à côté de la Sublime Porte, se trouve la belle galerie de JACQUES HERZ; là, les meilleurs pianos attendent et invitent les mains habiles ; là, souvent vous voyez les grands parens faisant essayer de beaux et excellens pianos pour en faire don à leurs nièces ou à leurs petites-filles. C'est là que vont se choisir beaucoup d'étrennes, étrennes aussi utiles que belles. [...]
JACQUES HERZ a toujours les meilleurs pianos à la disposition des arrivans à Paris, pianos à vendre, pianos à louer et toujours pianos excellens.Ce n'est pasle frère de Henri Herz qui voudrait lancer dans le monde un instrument médiocre, il sait trop ce que des mains habiles peuvent tirer d'un bon piano." La Mode : revue des modes, galerie de moeurs, album des salons, 05/10/1847, p. 244-361-504 (Gallica)

"Herz (Jacques), compositeur de musique et professeur de piano, fabr. de pianos en tous genres, M. H. 1844, Paix, 7; ateliers, Victor-Lemaitre, 7." Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1848, p. 513 (Gallica)

 

 

'Facteur de pianos' ca. 1830-49

Compositeur, Professeur de piano, né à Francfort en 1794 et meurt en 1880.

Frère ainé de Henri HERZ (°1825), de Charles Philippe HERZ et Louis Joseph HERZ (ci-dessous).

1830 - "Herz Jacques, Compositeur de musique; professeur de pianos et facteur de pianos, associé, rue Joubert, n° 24. Le 09/11/1830, dans un acte notarié comportant dissolution entre le dit et Herz Louis Joseph, son frère, même adresse, mais aussi DESMALTER Georges, facteur de pianos, rue de Richelieu, n° 34, lesquels se sont associés, dans une société sous la raison DESMALTER et Compagnie, créée le 01/11/1829, laquelle est et demeure dissoute à compter du 30/10/1830." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

'Location de pianos' (*1842), 'Manufacture spéciale de pianos droits' (1845)

1845 - "HERZ Paul Jean Jacques, Compositeur, rue de la Paix, n° 75. Cité le 12/07/1845, dans un acte sous seing privé comportant société et une personne nommée dans l'acte original, lesquels créent une société en nom collectif et en commandite à l'égard de l'autre pour la fabrication et le commerce de de pianos, qui a commencé le 01/07/1845, dont le siège est rue de la Paix, sous la raison Jacques HERZ et Compagnie. Source : D31u3-126/Pièce 1321." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

"HERZ (Jacques-Simon), pianiste et compositeur allemand, frère du précédent [Henri HERZ], né à Francfort-sur-le-Mein, le 31 décembre 1794, vint de bonne heure à Paris, entra, en 1807, au Conservatoire, où il eut pour maître de piano Pradher, se fit connaître dans quelques concerts, et se livra surtout avec succès à l'enseignement. Parmi ses compositions pour le piano, qui sont assez nombreuses, on remarque deux Grandes sonates avec accompagnement; un Grand quintette; plusieurs Rondos notamment un Rondo brillant, avec Introduction; des Fantaisies, des Variations, etc. M. Jacques Herz a accompagné M. Henri Herz dans plusieurs de ses tournées." Dictionnaire universel des contemporains: contenant toutes les ..., 1858, p. 874


(la suite)

"[...] un piano de J. HERZ. Ce célèbre fabricant a sa réputation trop bien faite pour qu'il soit encore utile de le citer, et si j'écris aujourd'hui son nom, c'est pour répéter aux personnes arrivant de province et qui ne sont que momentanément à Paris, qu'au H. 7, rue de la Paix, elles trouveront à louer les meilleurs pianos de France. [...]Le faux est toujours haïssable, aussi J. HERZ fait des pianos qui gardent plus long-temps que tous les autres le juste et l'accord ; la société le sait bien : aussi c'est à son beau magasin de la rue de la Paix, 7, que les parens vont acheter ou louer de bons inslrumens pour leurs fils et leurs filles. [...] C'est toujours chez J. HERZ que les artistes, que les mères de famille vont chercher des pianos, les uns pour leurs élèves, les autres pour leurs enfans : un instrument qui résonne mal sous les doigts des virtuoses, déroute et éteint leur talent; sous la main des commençans, un mauvais piano leur donne le dégoût de la musique; il est donc très important d'aller à la source des bons instrumens. Cette source est au n° 7, rue de la Paix." La Mode : revue des modes, galerie de moeurs, album des salons, 06/01/1848, p. 258-371-444 (Gallica)

"JACQUES HERZ n'a pas changé de domicile, c'est dire que les familles qui veulent acheter ou louer de bons pianos, doivent toujours s'adresser au n° 7, rue de la Paix. [...] Dans cette même rue de la Paix, il nous faut citer encore un homme que toutes les mères de famille connaissent et estiment, c'est Jacques HERZ, professeur et facteur de pianos. Ses instrumens sont les meilleurs de tous ceux fabriqués en France, et c'est avec sa méthode que son frère, le fameux pianiste, s'est élevé si haut." La Mode : revue des modes, galerie de moeurs, album des salons, 02/04/1848, p. 608-609 (Gallica)

"MM. Gattermann et Charles de Lisle, deux jeunes pianistes très distingués, viennent d'obtenir les plus brillans succès à Troyes, Nevers Clermont, etc. En outre du mérite des exécutans, on a remarqué dans ces différons concerts un piano droit par lequel M. de Lisle se fait suivre dans son voyage. Cet instrument, sorti de la manufacture spéciale de Jacques Herz, est d'une richesse, d'une égalité de son remarquables, et lutterait avec avantage, dans son petit format, contre les meilleurs grands pianos." La France Musicale, 1845, p. 58+301 (Gallica)

Mention honorable Paris, 1844

 

 24, rue Joubert (1829-30)(10)(**1832)(*1836)(arr.9), 7, rue de la Paix (**1841)(***1842)(**1843)(x1843)(xx1844)(**1845)(*1846)(x1847)(*1848)(arr.2), 11, rue de la Paix (x1849)(arr.2), ateliers : 7, rue Victor Lemaire (maintenant : rue Duperré)(**1844)(*1845)(*1846)(x1847)(*1848)(x1849)(arr.9), Paris
HERZ Louis Joseph  

"Herz Jacques, Compositeur de musique; professeur de pianos et facteur de pianos, associé, rue Joubert, n° 24. Le 09/11/1830, dans un acte notarié comportant dissolution entre le dit et Herz Louis Joseph, son frère, même adresse, mais aussi DESMALTER Georges, facteur de pianos, rue de Richelieu, n° 34, lesquels se sont associés, dans une société sous la raison DESMALTER et Compagnie, créée le 01/11/1829, laquelle est et demeure dissoute à compter du 30/10/1830." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

 

'Facteur de pianos' ou banquier ? ca. 1829-30

Frère de Henri HERZ (°1825) et de Jacques Simon HERZ et Philippe Charles HERZ (ci-dessus)

DESMALTER & Cie (1830)

VOIR AUSSI ...

DESMALTER Georges et HERZ Jacques ci-dessus

24, rue Joubert (1829-30)(10)(arr.9), Paris
HERZ Philippe Charles

(1798 - 1865)

 

NÉCROLOGIE

1865 - "Nous avons enfin à enregistrer la mort de M. Philippe-Charles Herz, frère du célèbre facteur Henri Herz, duquel il s'était séparé depuis peu d'années pour établir une fabrique de pianos." Le Ménestrel, 24/12/1865, p. 30 (Gallica)

"A Paris, le 13 décembre, à l'âge de 67 ans, M. Philippe-Charles Herz, musicien et ancien facteur de pianos." La Semaine musicale, 28/12/1865, p. 3 (Gallica)

"P.-C. Herz, facteur de pianos, longtemps associé à Henri Herz, son frère. Il s'en était séparé depuis quelques années, et avait fondé la maison Ch.-Philippe Herz neveu et Comp. Il est mort le 16 décembre, à l'âge de 67 ans." La Musique en 1865, p. 258

 

'Facteur de pianos' ca. 1840-65

Frère de Henri HERZ (°1825) et de Jacques Simon HERZ et Louis Joseph HERZ (ci-dessus).

Paris
 HERZ Philippe-Henri Neveu et Cie

( ? - 1875)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1863), neveu des trois frères ci-dessus. Paris
HESS  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1893

HESS Mme. Veuve (*1893)

Un autre HESS à Dijon en 1908.

 

44, rue Bouffard (*1893), Bordeaux
HESS Alfred Henri  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos (°1908) Dijon
HESSELBEIN François

 

 

 

 

 

 

 

 

Pianos droits (parfois avec au-dessus le clavier une sorte de 'corniche'), des pianos carrés et des pianos à queue

Un piano de HESSELBEIN exposé dans Musée de Rouen, France

Brevet de 1840 : "Hesselbein, adapta à un piano un clavier de pédales correspondant aux marteau des cordes." (B. F. 183.) Organographie : La facture instrumentale depuis 1789 jusqu'en 1857 inclusivement, Adolphe Le Doulcet Pontécoulant, 1861

Brevet de 1844 : "133° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 14 octobre 1844, au secrétariat, de la préfecture du département de la Seine, parle sieur Hesselbein (Fréderic-Guillaume), pour un système de clavier-pédales pour pianos." Bulletin des lois de la République française, 07/1845, p. 48 (Gallica)  -  'Piano à pédalier'

"Vous m'avez demandé le nom d'un bon facteur de pianos; j'ai pris des informations, et je m'empresse de vous envoyer celui de M. Hesselbein, dont, les instrumens ne laissent rien à désirer, tant sur la qualité du son que sur l'ensemble de l'harmonie ; ils ont en outre le précieux avantage de conserver l'accord. Baronne MARIE DE L." La Sylphide : journal de modes, de littérature, de théâtres et de musique, 07/1840, p. 79 (Gallica)

"PIANOS DROITS. Au moment des Etrennes nous recommandons les beaux Pianos droits de l'habile Facteur HESSELBEIN, rue Jean-Jacques-Rousseau, N° 8, vis-à-vis la Grande Poste. Ces Pianos droits égalent par leur force et leur magnifique qualité de son, les meilleurs pianos à queue. Solidité garantie, travail consciencieux et prix modérés." Le Ménestrel, 18/12/1842, p. NP (Gallica)

"PIANOS HESSELBEIN. Par suite de l'extension de ses affaires, due aux perfectionnemens qu'il ne cesse d'apporter fabrication des pianos, M. HESSELBEIN vient de transférer ses magasins dans un vaste et magnifique local, rue Vivienne n° 23, près la Bourse." Journal des débats politiques et littéraires, 23/11/1844, p. 4 (Gallica) et La Presse, 26/12/1844, p. 4 (Gallica)

 

'Facteur de pianos' ca. 1834-60

PARIS - "M. HESSELBEIN, à Paris, rue Jean-Jacques Rousseau, 8. Il a présenté au concours un piano carré à trois cordes mis au huitième rang; un piano droit à cordes verticales, mis au septième rang." Catalogue des brevets d'invention, France min. de l'agric., 1845

PARIS - "M. Hesselbein a remarqué que les sons brefs ne s'obtiennent qu'imparfaitement sur le piano par l'étouffoir ordinaire qui laisse encore résonner la corde après qu'il est retombé sur elle. Par un double étouffoir de son invention, cet artiste a trouvé le moyen d'éteindre immédiatement le son et de détruire cette vibration sourde et vague qui nuit tant à la netteté de l'exécution des plus habiles pianistes. Cet étouffoir à deux pattes, qui ne complique en rien le mécanisme ordinaire, rend, par l'effet du contraste, les sons prolongés plus sonores et plus brillans. Tel est le tribut de perfectionnement apporté par M. Hesselbein au progrès d'un instrument à la confection duquel il consacre avec succès depuis de longues années une intelligence d'artiste et une conscience d'honnête négociant.
Notre hâte de terminer cette notice, consacrée aux pianos, entraînera, à notre grand regret, des omissions, des oublis au préjudice peut-être de quelques facteurs dignes d'encouragemens; mais le jury est là qui, avec ses mentions autrement significatives, viendra dans peu de jours réparer nos torts involontaires."
Archives du Commerce ..., Volume 36, 1845, p. 396

PARIS - "M. HESSELBEIN, à Paris, rue Jean-Jacques Rousseau, 8. Ce facteur occupe vingt ouvriers dans ses ateliers et fabrique cent-vingt pianos par an. Il a présenté au concours un piano carré à trois cordes mis au huitième rang; un piano droit à cordes verticales, mis au septième rang. Le jury décerne une médaille de bronze à M. Hesselbein." Rapport du jury central. Tome 2. Exposition des produits de l'industrie française en 1844, p. 543-544 (Gallica)

PARIS - "M. Hesselbein est du petit nombre de nos habiles facteurs prés de qui le roi s'est arrété dans sa visite de lundi passé, 27, à l'exposition des produits de l'industrie; et pendant que Sa Majesté s'entretenait avec lui, la reine a paru écouter avec plaisir la Grande Fantaisie sur la Reine de Cuypre, composée par M. Rosenhain, et dite d'une maniére aussi brillante qwexpressive par Mlle. Emma Collard sur le beau piano de M. Hesselbein. En se retirant, la reine a bien voulu adresser des paroles flatteuses à la jeune artiste qui venait d'interpréter avec un talent plein d'avenir l'œuvre d'un compositeur distingué, et de faire apprécier dans tous les effets de sa puissante sonorité l'instrument du consciencieux industriel." Revue scientifique et industrielle, Volume 17, 1844, p. 195

PARIS - "M. Hesselbein a fait porter à l'exposition un fort beau piano à queue, à la confection duquel il a mis tous ses soins et son talent de bon facteur, qui ne lui est pas contesté. Avec ce grand piano d'artiste, il a aussi exposé un piano droit, orné de charmantes peintures qui, indépendamment de sa brillante sonorité, est un meuble de luxe fait pour orner le salon le plus aristocratique de la Chaussée-d'Antin, ou de figurer au noble faubourg Saint-Germain, si ses habitants savaient encore dépenser de l'argent en faveur de l'industrie et des arts." Revue et gazette musicale de Paris, Volume 16, 1849, p. 261

"A propos de tant de bons pianistes qui surgissent de tous côtés, il est juste de ne pas trop oublier ceux qui leur fournissent des armes pour asservir tout à la fois et civiliser les populations musicales, c'est-à-dire les bons facteurs. De ce nombre est M. Hesselbein, qui produit des pianos de toutes formes, comme ses confrères, et qui a mis tout son orgueil à donner l'égalité des sons, la parole, le chant à son grand piano à queue, le rêve de toute sa vie. Dans une soirée musicale par laquelle il a inauguré samedi dernier ses nouveaux salons de la rue Vivienne, et dont madame Hesselbein a fait les honneurs avec une excessive politesse et une grâce qui lui est particulière, M. Léopold Meyer a fait apprécier, par son jeu, tour à tour foudroyant et gracieux, les qualités douces et brillantes du piano à queue fabriqué par M. Hesselbein. Quand il aura donné aux cordes hautes de ce bel instrument la rondeur et le velouté des sons du médium et des basses, l'habile facteur pourra dire avec Horace : Exegi monumentum." Revue et gazette musicale de Paris, Volume 12, 1845, p. 77

"Le monde artistique se préoccupe beaucoup d'un ingénieux perfectionnement apporté à la construction des pianos droits par M. Hesselbein, rue Vivienne, 23. Cet habile facteur, déjà connu pour l'excellence de ses pianos à queue et carrés, a obtenu, à l'Exposition nationale de 1844, une medaille d'honneur, justa récompensa de la supériorité de ses pianos droits, forme maintenant en vogue. M. Hesselbein vient de mettre le comble à sa réputation par la découverte d'un second clavier grave, qui, mis en mouvement par les pieds, fait entendre les basses fondamentales, et produit ainsi l'effet d'un piano joué à quatre mains." Journal des débats politiques et littéraires, 02/12/1845, p. 4 (Gallica)

"Toutefois, samedi dernier, nous avons obtenu une chance plus heureuse. M. et Mme Hesselbein inauguraient leurs nouveaux salons de la rue Vivienne. Les lettres d'invitation portaient ces mots : M. Meyer s'y fera entendre sur un piano de M. Hesselbein. Vers dix heures, nous gravissions les marches du nouveau local, quand nous nous prouvâmes tout à coup en présence d'un détachement de pompiers. Le feu venait de prendre subitement à la maison. M. Meyer était donc encore une fois perdu pour nous! mais grâce à l'admirable activité des pompiers, cette crainte ne s'est point justifiée. [...]" Le Ménestrel, 09/03/1845, p. 1 (Gallica)

Liste des exposants Paris, 1834 | Liste des exposants Paris, 1839 | Médaille de bronze Paris, 1844 | Médaille de bronze Paris, 1849

 

19, rue de Grenelle Saint-Honoré (*1834)(*1836)(arr.1), 8, rue Jean-Jacques-Rousseau (*1836)(*1837)(**1837)(*1838)(x1839)(yy1939)(**1840)(x1840)(***1841)(***1842)(x1843)(**1844)(**1845)(arr.1), 23, rue Vivienne (dès 1844)(**1846)(x1847)(*1848)(*1849)(x1849)(*1850)(*1851)(**1852)(**1854)(*1855)(z1855)(xx1856)(xx1857)(arr.2), 5, rue de la Paix (xx1858)(xx1859)(arr.2), 20, rue Saint-Charles Ternes (xx1860)(arr.15), Paris
HETZEL Ch. Pianos droits et harmoniums

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 18??

Strasbourg
HETZEL & WALTHER Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. ??

Strasbourg
HEU  

"Heu. Editeur; abonnement de lecture musicale; pianos A vendre et A louer; rue delà Chaussée-d'Antin, 10." Agenda musical pour l'année 1836 (Gallica) : contenant tous les renseignements utiles aux amateurs de musique et aux artistes, Volume 3, 1836

"HEU (E.), vente et location de pianos. Rue de la Chaussée-d'Antin, 10." Nouveau dictionnaire de musique illustré, Charles Soulier, 1855

 

Facteur et/ou marchand de pianos, éditeur de musique et  et accordeur ca. 1836-64

HEU E. (x1855)(*1859)(xx1859)(xx1860)(xx1861)(***1863)(**1864)(yy1864)

Voyez plus loin pour HUE, sur cette page 

10, rue de la Chaussée-d'Antin (*1836)(x1855)(*1859)(xx1859)(xx1860)(xx1861)(***1863)(**1864)(yy1864)(arr.9), Paris
HEUGEL & Cie  

"Musique et Pianos au Ménestrel, 2bis, rue Vivienne. Vente et location de pianos, orgues neufs et d'occasion garantis. Grand abonnement de musique." La Presse, 07/11/1856, p. 4 (Gallica) et  La Presse, 26/10/1858, p. 4 (Gallica)

"Heugel et cie, vente et location, Vivienne, 2 bis." Annuaire et almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l ..., 1859

"PIANOS ET ORGUES Au Ménestrel, 2 bis, rue Vivienne : magasins et abonnement de musique. Salon réservé aux Pianos neufs et d'occasion des meilleurs facteurs et Orgue» de la maison Alexandre.– Vente et location, Paris et la campagne, avec toutes les garanties désiderables." La Presse, 21/02/1861, p. 4 (Gallica)

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos et éditeur de musique ca. 1857-88

AU MÉNESTREL (y1856)(*1858)(**1873)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1883)(**1884)

HEUGEL et Cie (xx1861)(***1863)(**1870)(**1871)(**1873)(*1875)(**1876)(**1877)

HEUGEL et Fils (**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1888)

HEUGEL Henri (**1885)


(la suite)

"Heugel et fils..(Au Mènestrel), Vivienne, 2 bis, pianos et Orgues rie choix des meilleurs facteurs, claviers muets de Joseph Grégoir avec exercices-métrongrmes du rhythme des doigts de C. Stamaty, velocemano (le M. Faivre, à l'usage des pianistes." Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1878, p. 1349 (Gallica)

 

7, rue Vivienne (xx1857)(y1858)(arr.2), 2 (bis), rue Vivienne (y1856)(*1859)(xx1861)(***1863)(**1864)(yy1864)(**1870)(**1871)(**1873)(*1875)(**1876)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1888)(arr.2), Paris
HEUMANN L. 'Facteur de pianos' ca. ?? Strasbourg
HEUREUX 'Facteur de pianos' mentionné ca. 1877 Paris
HEUSCH Jean  

L'ébéniste Jean-Georges Mayer, né à Deux-Ponts, associé de Jean HEUSCH, 'facteur de forte piano et clavecin' ca. ??

 

Paris ?
HEYWANG Georges Gustave Adolphe  

'Facteur de pianos' ca. 1855-62

Il y avait quelqu'un avec le nom 'HEYWANG' était ouvrier-'vernisseur' chez PLEYEL vers 1858. (20)

 

33, rue de Laval (**1855), 20, rue Marcadet (x1862)(arr.18), Paris
HIARD R. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921 26, Chaussée de Picardie (**1921), Eu
HIÉLARD Jules-Antoine Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos et éditeur ca. 1864-97

 

8, rue Laffitte (1864)(**1870)(**1871)(**1873)(*1875)(*1876)(**1876)(**1877)(arr.9), 7, rue Laffitte (**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1888)(arr.9), rue Turgot (1897)(arr.9), Paris

 

HILGER 'Facteur de pianos' ca. 1845 11, passage Molière (**1845)(arr.3), Paris
HILLEBRAND Wilhems

(? - 1809)

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de fortepianos' (°1782) Nantes

Paris

HINDERMANN
| HENDERMANN
 

"M. Hindermmann, facteur de Piano-Forte et de Harpes aëriennes, vient de faire des Piano en acajou, à deux cordes très-commodes aux compositeurs et aux personnes qui voyagent. Ces Piano ont 703 millimètres (26 pouces) de longueur, sur 325 millimètres (12 pouces) de largeur. Ils ont trois octaves et demie, y compris les notes additionnelles. On pents s’en servir sur un lit, ou dans une voiture. On peut s' adresser, pour les voir, chez M. Hindermann, rue du Temple, n°. 22, à Paris. Ce facteur les portera chez les personnes qui le lui demanderont." Les Tablettes de Polymnie, 1811, p. 23

 

'Facteur de pianos et harpes' ca. 1809-25

'Pianos de voyage' (1811)

 

22, rue du Temple (*1809)(x1810)(*1811)(*1812)(*1813)(*1816)(*1817)(*1819)(arr.4), 22, rue Saint-Maur Popincourt (*1820)(arr.11), 45, rue Neuve des Mathurins (x1822)(x1823)(arr.9), 15, rue du Roi de Sicile (x1825)(arr.4), Paris

 

HINTERMAYER Laurent
| HEINTERMAYER
 

"A VENDRE ou à LOUER, à des prix très-modérés, toute espèce de pianos d'occasion anciens et modernes, 5, 5 et demi et 6 octaves, deux et trois cordes, chez Laurent Hintermayer, rue Michel-le Comte, n. 31." Le Courrier commercial. Journal dédié au commerce et à l'industrie, Journal des fabriques, des manufactures, du commerce et de l'industrie, 1829 (Gallica)

"Hintermayer (Laurent); et accordeur, achète, vend, échange, remet à neuf, ajoute le 6e octave, loue toute espèce de pianos, envoie en province : ses pianos sont d'une excellente construction, pass. du Saumon. 5." Almanach du commerce de Paris, 1833, p. 154 (Gallica)

 

Pianos carrés et autres

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1829-56

HINTERMAYER Laurent (**1829)(*1833)

GAIDON & HINTERMAYER (1834)(10) - voir GAIDON Aîné

1834 - "GAIDON Bonaventure, aîné, Facteur de pianos forte, associé, rue Saint Denis, n° 307. Cité les 23 et 25/07/1834, dans un acte notarié comportant société entre le dit et HINTERMAYER Laurent, facteur de pianos, passage du Saumon, galerie Mandar, n° 5, lesquels sont associés en nom collectif, dont le siège est chez Monsieur GAIDON, sous la raison GAIDON et HINTERMAYER Source : D31u3-60/Pièce 764." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

HINTERMAYER Laurent - HOPP (*1837); voir Benjamin HOPP ci-dessous.

Liste des exposants Paris, 1839 | Liste des exposants Paris, 1844

 

31, rue Michel-le Comte (*1829)(**1829)(arr.3), 21, rue Mauconseil (*1836)(*1837)(arr.1), 3 [5 ?], Passage du Saumon, [Galerie Mandar] (1834)(10)(*1836)(*1837)(**1837)(arr.2)(actuel passage Ben Aiad), 5, Passage [ou rue] du Saumon (*1833)(*1838)(yy1839)(arr.2), 44, rue Saint-Honoré (1839)(arr.1), 414, rue Saint-Honoré (x1839)(yy1839)(**1840)(x1840)(***1841)(***1842)(**1843)(x1843)(**1844)(**1845)(**1846)(x1847)(*1848)(x1849)(*1850)(*1851)(**1852)(xx1856)(arr.1), Paris
 

HIRSCH Johann Georges

(ca. 1794 - 1847)(10)

 

'Facteur de pianos' ca. 1847 5, rue Delta Projetée (1847)(10)(arr.9), Paris
HIRSCHBUHL  

'Facteur de pianos' ca. 1865

"Relève des mariages affichés dans les 20 mairies de Paris. Première publication du 22 au 29 octobre 1865. [...] 5° Arrondissement (Mairie du Pantéon) Place du Panthéon. [...] Hirschbühl, facteur de pianos, rue des Lyonnais, n. 15. Mlle Labaillé, chez ses père et mère, même maison." L'indicateur des mariages de Paris, 22/10/1865, p. 2 (Gallica)

15, rue des Lyonnais (xx1865)(arr.5), Paris
HIRSCHBUHL  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1876-1922

HIRSCHBUHL (*1876)

HIRSCHBUHL-JAMET (*1893)(*1896)(*1895)(*1898)(*1903)

HIRSCHBUHL Mlle. (*1905)(*1906)(*1907)

REGUÈS-HIRSCHBUHL (*1909)

HIRSCHBUHL (*1913)(**1921)(*1922)

 

 

45, rue Grande (*1893)(*1896)(*1895)(*1898)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909)(*1913)(**1921)(*1922), Châteauroux

 

HOCHBRUCKER Christian ou neveu

(1733 - ca. 1800)

 

 

"HOCHBBUCKER (....)[Jacob], harpiste et luthier à Douawerth, vers 1699, vécut aussi quelque temps à Augshourg. Il passe Pour avoir inventé les pédales de la harpe, qui ne furent d‘abord qu’on nombre de cinq, etque l’inventeur plaça derrière le corps de l’instrument. La harpe de Hochbrucher était accordée en fa; la première pédale donnait ut dièse; la seconde, ré dièse; la troisième, fa dièse; la quatrième, sol dièse; la cinquième, si bécane. Cette disposition, analogue aux tons alors en usage, ne permettait pas de jouer dans les tons de si bémol, de mi bémol, etc. Il paraît que l’invention de Hochbrucker ne fut rendue publique que vers 1720.  Elle fut introduite en France en 1740, par un musicien allemand nommé Stecht; mais les difficultés de l’usage de ces pédales parurent alors trop grandes, et plus de trente ans après les harpistes français ne se servaient encore que de la harpe simple. Ce fut le neveu [Christian HOCHBRUCKER] de Hochbrucker qui, s'étant établi à Paris comme maître de harpe, opéra à cet égard une réforme complète. En 1732, époque où Walther écrivait son Lexique de musique, Hochbrucker vivait encore." Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de ..., Volume 4, François Joseph Fétis, 1862, p. 339-340

Exemple d'une harpe de Jacob Hochbrucker de 1728, cité de la musique, Paris

 

 

 

'Maître de harpes' ca. 1770

"Un autre instrument pincé, qui, depuis cinq à six ans est fort fêté à Paris, c'est la Harpe, sur-tout telle qu'elle est travaillée à présent, c'est-à-dire, avec des pédales qui la rendent chromatique, & qui en prestant un demi ton plus haut les cordes qui leur font relatives, font tous les dieses & les B mols. Les Luthiers de Paris réussissent très bien dans ce travail. Il y a plus de trente ans que ces Harpes à pédales ont été inventées par un Italien nommé Perrini, qui étoit le plus habile joueur de cer instrument. Ainsi c'est mal-à-propos que M. de Garfault dans son Notionnaire général, a artribué cette invention à un Allemand [STECHT ?] qui existe encore à Paris, si qui est de trop bonne foi, pour vouloir s'en approprier l'honneur." Dictionnaire Portatif Des Arts Et Métiers, 1766, p. 139-140

HARPES

Voir aussi ERARD (°1775), NADERMANN (°1792) et COUSINEAU (°1772)

 

 Paris
HOCHSTETTER Jeune 'Outils à découper et Facteur de pianos' (*1842), p. 219 20, rue Dupetit Thouars (*1842)(arr.3), Paris
HOCKELY  

Facteur et/ou marchand de pianos

Fabriqué par CHAMP-RAMEAU (°1848) (Paris) et LEGUERINAIS (°1856) (Paris)

 

Bourges
HOEST 'Facteur de pianos' vers 1832 (*1832) Strasbourg
HOFFMANN Facteur et/ou marchand de pianos et orgues-harmoniums ca. 1859-1863  

8, boulevard des Italiens (*1859)(xx1860)(xx1861)(yy1864)(arr.9), 1, rue Frochot (***1863)(arr.9), Paris

 

HOFFMANN  

"Les pianos Hoffmann ornent également les boudoirs élégans et les modeste chambres d'artistes. Tout le monde aujourd'hui veut un de ces bons pianos, qui se trouvent, 2, rue de Louvois." La Presse, 24/12/1854, p. 3 (Gallica) et La Presse, 20/12/1854, p. 3 (Gallica)

"Hoffmann et co., pianos à double barrage en fer et contre-barrage de la plus grande solidité, seul système résistant à l'humidité et à tous les climats; exportation. Système d'accordage universel breveté, pianos portatifs, rue et place Louvois 2, et rue Richelieu 71." Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde, 1855, p. 900 (Gallica)

 

'Facteur de pianos'ca. 1852-59

HOFFMANN & Cie (*1855)(xx1856), accordeurs de pianos.

HOFFMANN & Cie (xx1857), facteur de pianos

Voir HOFFMANN Frédéric ci-dessous, une des adresses, même rue : rue des Varennes, 44 (1852)

2, [rue et] place Louvois (x1852)(y1854)(*1855)(z1855)(xx1856)(xx1857)(arr.2), 71, rue de Richelieu (*1855)(z1855)(xx1856)(arr.2), 49, rue de Varenne (xx1859)(arr.7), Paris
HOFFMANN André  

Brevet de 1859 : "39598. B. de 15 ans, 21 janvier; Tonnelier, représenté par Bo40561. B. de 15 ans, 9 avril; Hoffmann, élisant domicile chez Richard, Paris, rue Vivienne. 53. Système de piano qui ne se désaccorde jamais." Catalogue des brevets d'invention, France. Ministère de l'agriculture, 1860, p. 95

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1859-74

"Hoffmann (André), brev. s. g. d. g., pianos ne se désaccordant jamais, Beaumarchais, 111." Annuaire et almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l ..., 1859

 

111, boulevard Beaumarchais (*1859)(xx1861)(**1864)(**1870)(**1871)(**1873)(arr.3), Paris
HOFFMANN Johann Friederich

 

 

 

On trouve deux facteurs avec le nom HOFFMANN en 1791 dans les Tablettes de renommée ou du vrai mérite, et d'indications générales des artistes célèbres, et autres personnes d'un mérite distingué dans chaque genre, 1791, p. 129 (Gallica) :

"Hoffmann père, élève de Goeff, rue du Fauxbourg Saint-Antoine, près celle Saint-Nicolas.
- Hoffmann, rue de la Harpe, pour les clavecins & forte-piano."

 

 

Pianos carrés

'Facteur de pianos', fin 18ème, début 19ème siècle

"Forté-piano d'Hoffmann. Rue de Verneuil, n° 51, prix 600 liv." Affiches, annonces et avis divers, ou Journal général de France, 07/1790, p. 2239 (Gallica)

VOIR AUSSI ...

 ... le facteur de pianos HOFMANN (°1777)

 

20, rue Haute Feuille (1783)(16)(*1788)(*1789)(*1799-1800)(*1800-1801)(*1802)(**1802)(*1803-1804)(*1805)(arr.6), 23, rue Haute Feuille (*1806)(*1807)(arr.6), Paris
HOFMANN Ch.
| HOFFMANN
 

'Facteur de pianos' et luthier ca. 1902-07; (*1903)

Fondation en 1850 (*1913)(**1921)

Elève de PLEYEL.

 

 

141, rue de Paris (*1902)(*1903)(*1907)(*1909)(*1913)(**1921), 14, rue de Paris (*1906), Le Havre

Succursale :

à Bolbec (*1903)(*1906)(*1907)(*1913)(**1921)

 

HOFMANN Frédéric

(ca. 1811 - 1852)(10)

'Facteur d'orgues' ca. 1852 44, rue de Varenne (1852)(10)(arr.7), Paris
HOFMANN Nicolas  

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1777) Paris
HOFMANN J. C.

 

Brevet de 1905 : "353917. Brevet de quinze ans, 3 mai 1905; Hofmann (J.-C.), représenté par Frey, à Paris, boulevard Beaumarchais, n°.2. Dispositif pour régler automatiquement la force du son et l'effet des étouffoirs dans les pianos-orchestrions." Bulletin des lois de la République française, 07/1906, p. 269 (Gallica) 

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1906

 

Paris ?
HOLTHAUSEN  

"Salons Holthausen et Cie - 71, rue d'Aboukir - MANUFACTURE DE PIANOS - Avis - La Maison Holthausen met ses salons parfaitement décorés, confortables, pouvant contenir environ 200  personnes, à la disposition des artistes. Ces salons sont très bien pour concerts, matinées musicales, soirées, etc., etc. On traitera à un prix raisonnable." L'Europe-artiste, 05/01/1868, p. 3 (Gallica)

 

'Manufacture de pianos' ca. 1868 71, rue d'Aboukir (1868)(arr.2), Paris
HOLTZMANN Godefroi

(? - 1792)(31)(10)

 

'Maître luthier facteur de harpes' ou 'Luthier et facteur de harpes' (1792)(10)

Époux de Marie-Charlotte Duchesne, veuve de François DUBOS, compagnon ébéniste à Paris. Archives Nationales (MC/ET/XXVIII/522)

Beau-père de BOCH Aloys (°1781), par sa fille Catherine HOLTZMANN. Archives Nationales (MC/ET/XXVIII/508 p. 487 et MC/ET/XXVIII/522)

"Inventaire après décès de Godefroy Holtzman ; expertise par Guillaume Zimmerman, luthier." Voir Guillaume ZIMMERMAN (°1780) (archivesportaleurope.net)

Repris par son fils Henri HOLTZMAN. (31), voir ci-dessus.

 

Grande rue du Faubourg Saint-Antoine (1786)(31)(*1789)(arr.12), 48, rue du Faubourg Saint-Antoine (1792)(10)(arr.12), Paris
HOMO
| OMO
 

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1897-1907 rue de l'Ouest (*1897)(*1898), 14, rue de l'Ouest (*1903)(*1905)(*1906)(*1907), Coutances
HOMO Emile  

'Facteur de pianos' ca. 1888

Mariage : "Emile Homo, facteur de pianos, majeur, rue Fromage, avec Marie Renault, sans profession, majeure, rue de Bras." Bon Hommeno, 27/07/1888, p. 2

 

rue Fromage (z1888), Caen
HONADEL
| HOHNADEL
 

'Facteur de pianos' ca. 1863

"Publications de mariages. Du 16 au 23 août. [...] 18e arrondissement (Montmartre). Entre M. Honadel, facteur de pianos, rue Bachelet, 9, et Mlle Marquetto, même maison." La Presse, 23/08/1863, p. 4 (Gallica)

 

9, rue Bachelet (x1863)(yyy1863)(arr.18), Paris
HONER R.  

'Facteur de pianos' (*1848)(x1949)(*1850)(*1851)(**1852)(y1853)(xx1855)

 

Nancy
HONOLD Jean  

'Ouvrier en  pianos' (10)

Époux décédé de SCHAEFLE Salomé en 1874.
Lors décès acte : Autres : HONOLD Théophile Jeanet HONOLD Alphonse, tous deux ouvriers en pianos, même adresse, ses fils
Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

 

18, passage Lécuyer (1874)(1875)(10), Paris
HOOREMAN Richard Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos, 'au Louvre Musicale' (*1895)(*1898)(*1899)

 

13, rue des Tanneurs (*1875)(*1876), 23, rue de l'Hôpital Militaire (*1893), 81bis, rue Esquermoise (*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(*1899), Lille (& Paris)

 

HOPP Benjamin

 

 

 

"BENJAMIN HOPP / Facteur de Forte-Piano / 21, rue Mauconseil à Paris 1821."

VOIR AUSSI ...

  HOPP Ignacio à Palma de Mallorca ca. 1816

 

'Facteur de pianos' ca. 1821

HOPP Benjamin (1821)

HINTERMAYER Laurent - HOPP (*1837); Voir HINTERMAYER ci-dessus.

21, rue Mauconseil (1821)(arr.1), Paris
HORACE T. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

Fondation en 1917 (**1921)

18, rue Castillon (**1921), Bordeaux
HORCHOLLE Arthur

 

Brevet de 1862 : "332° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée le 3 septembre 1862 au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Horcholle (Arthur), à Paris, rue de la Tour, n° 40, pour perfectionnements aux touches de pianos, orgues et autres instruments à clavier." Bulletin des lois de la République française, 01/1864, p. 577 (Gallica)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1862

 

40, rue de la Tour (1862)(arr.16), Paris
HORIGARDY 'Facteur de pianos' ca. 1863 36, rue de Bondi (x1863)(arr.10), Paris
HORN A.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1907-10

 

89, rue de Flandre (*1907)(*1909)(*1910)(arr.19), Paris
HORST

 

Brevet de 1867-68 : 78.378. Brevet de quinze ans, 7 novembre 1867; Horst, représenté par Daubréville, à Paris, boulevard de Strasbourg, n°60. - Piano perfectionné dit Mantello." Bulletin des lois, 1869, p. 470 et "83,377. Brevet de quinze ans, 9 décembre 1868; Horst, Grande-Rue, n° 26, à Strasbourg (Bas-Rhin). Piano dit nouveau piano Mantello." Bulletin des lois de la République française, 07/1872, p. 837 (Gallica)

 

'Facteur de pianos' ca. 1854-72 101, rue des petites Boucheries (x1854), 26, Grande-rue (1872), Strasbourg
HORSTMANN Christian Guillaume

(1797 - 1855)

Piano carré ca. 1840, Collection Maene, Ruiselede, Belgique

BRUXELLES - "Les pianos de MM. Vogelsangs, Florence et Vanlair, Heddrich Hortsmann, Herreboudt, Mundigo et Stadeleer, seraient dans tous les pays regardés comme de bons pianos, faits avec soin et avec goût." La Belgique industrielle: compte rendu de l'exposition des produits, 1836, p. 169

BRUXELLES - "M. HORTSMANN, C, à Bruxelles. (Brabant.) -
a-b. Deux pianos à queue, en palissandre." Catalogue des produits de l'industrie belge admis à l'exposition de 1847

 

'Facteur et marchand de pianos' ca.1835-47

Né en Allemagne.

Etabli à Paris vers 1828-30 :

"HORSTMANN Christian Guillaume
Facteur de pianos patenté" -
Faillite le 14/01/1830. (10)

Puis établi à Bruxelles.


(la suite)

BRUXELLES - "M. Hortsmann, C, à Bruxelles, a exposé deux pianos à queue, construits d'après le système Pleyel. Ces pianos ont une brillante qualité de son et se recommandent, en outre, par le fini du travail, ainsi que par la modération du prix. Le jury décerne à l'exposant la médaille d'argent." Rapports de jury et documents de l'Exposition de l'industrie belger en 1847, p. 356

Liste des exposants, Bruxelles, 1835 | Médaille d'argent, Bruxelles, 1847

 

26, rue de Grammont (x1828)(*1829)(1830)(10)(arr.2), Paris

Belgique :

6bis, rue de la Cuillère à Pot, Marché aux Bois (?)(1000B), 37, Putterie (***1838)(1000B), rue des 12 Apôtres (*1840)(1000B), rue d'Isabelle (*1840)(*1842)(1000B), 98, rue Neuve (*1851)(1000B), 33, rue Neuve (*1854)(1000B), 13, Théatre (*1857), Bruxelles

 

HORVILLEUR H.

 

 

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos et pianos automatiques ca. 1903-29

 HORVILLEUR H. et  PRESBERG Georges (*1913)(**1921)(*1929)

H.H. & G.P. (1903)(4)

Repris par PRESBERG Georges et AUTOMATIC-PIANO.

 

7, rue du Temple (1903)(4)(*1913)(arr.4), 32, rue des Archives (**1921)(*1925)(*1929)(arr.4), Paris
HOUBLET 'Facteur de pianos' ca. 1863 48, rue d'Orillon (y1863)(arr.11), Bellville, Paris
HOUDAILLE Pierre  

'Facteur d'orgues' ca. 1877

Époux de BOULLE Perrette (10)

 

Paroisse Saint Nicolas du Chardonnet (1877)(10), Paris
HOUDART Charles
| HOUDARD
 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

'Facteur de pianos'  (°1856), et ex-associé de LENTZ (°1852). Paris
HOUDIN Robert  

"Pianos supérieurs depuis 550 f. Vente de confiance avec toute garantie et un an pr payer. 8, boul. des Italiens, maison Robert Houdin." La Presse, 12/01/1860, p. 4 (Gallica)

 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1860 8, boulevard des Italiens (y1860)(arr.9), Paris
HOUETTE Louis  

'Facteur d'orgues' ca. 1815

GUÉRIN & HOUETTE (1815)(10)à Paris, voir aussi  GUÉRIN

Cité le 16/01/1815, dans un acte notarié, comportant société, entre ledit et HOUETTE Louis, employé au Conseil d'Etat, rue Sainte Anne, n° 9, lesquels se sont associés, pour l'établissement de facteur d'orgues ; d'église ; de chapelle ; de cabinet ; de forte-pianos ; de harpes de toutes espèces sous la raison GUERIN et HOUETTE. (10)

 

9, rue Sainte Anne (1815)(10)(arr.2), Paris
HOUGARDY
|
HORIGARDY
 

'Facteur de pianos' ca. 1863

  "Publications de mariages. [...] Du 16 au 23 août. [...] 10e arrondissement (Enclos-St-Laurent). Entre : [...] M. Hougardy, facteur de pianos, rue de Bondy, 36, et Mlle Lery, rue de la Roquette, 75." La Presse, 22/08/1863, p. 4 (Gallica)

 

 36, rue de Bondy (x1863)(yy1863)(arr.10), Paris
HOULET M.  

'Facteur de pianos' ca. 1819

"Houlet (M.) — Nouvelle Construction verticale d’un Piano; Forte. 2.° an., 1797, t. VI, p. 412." Magasin encyclopedique ou Journal des sciences, des lettres et des arts, 1819, p. 367

 

 Paris
HOUPILLARD Facteur et/ou marchand de pianos, accordeur et réparateur ca. 1893-98  

17, rue des Capucins (*1893)(*1895)(*1897), 21, rue Thillois (*1898), Reims

 

HOUPIN Edouard  

TÊTE D'UNE FACTURE

 

 

Facteur et/ou marchand de pianos et orgues ca. 1921-29

Successeur de FROMENTIN (°1856)

TOUZAA & HOUPIN, successeurs (1911)

HOUPIN, successeur (**1921)(1923)(*1929)

16, boulevard Saint-Germain (**1921)(*1929)(arr.5), Paris

Succursale :

2, rue Guillemeteau (**1921), Gagny

HOURDEL  

'Facteur de pianos' ca. 1862-76; (**1862)

Liste des sociétaires de l'Association des artistes musiciens, vers 1859-61 (25)

HOURDEL-LEROY Ed. Eloi. (**1862)

HOURDEL (*1876)

 

1, passage Saint-Denis (*1876), Amiens
HOUSTY  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1893-96

 

63, rue Pelegrin (*1893)(*1895)(**1896), Bordeaux
HOUSSEMAINE Jean Baptiste Nicolas

(1830 - ?)(10)

 

'Facteur de pianos' ca. 1850

Né à Paris en 26/01/1830 (10)

5, rue de Furstenberg (1850)(10)(arr.6), Paris
HOUSSIAUX Louis Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1870  

51, rue de la Chaussée d'Antin (**1870)(arr.9), Paris

 

HOUTTEVILLE Michel

(1754 - 1829)(10)

'Facteur de pianos' ca. 1809-29

Époux de PEIGNEUX Monique Victoire (10)

 

16, rue des Fontaines (*1809)(x1810)(*1811)(arr.3), 1, rue Notre Dame de Lorette (1829)(10)(arr.9), Paris

 

HOUTTEVILLE  

LILLE - "Houtteville à Lille pour pianos perfectionnés. Médailles d'argent de première classe décernées à l'exposition de 1825." Relation du séjour du roi à Lille, département du Nord, 1827 (Gallica)  et  Recueil des travaux de la Société d'amateurs des sciences, de l'agriculture et des arts de Lille, 1825, p. 19 (Gallica)

 

'Facteur de pianos' ca. 1825

Médaille d'argent Lille, 1825

Lille
HOUZET-LEFELLE  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1913-21

Fondation en 1908 (*1913)(**1921)

 

 

10, rue Marle (*1913), 63, rue Gambetta (**1921), Armentières

 

HOWARD Etienne

 

"Avis. 1. Le sr. Etienne Howard, dont nous avons annoncé l'établissement en cette ville, vient de finir un Piano-forté qu'il défire faire entendre aux amateurs de cet instrument. Il se flatte d'avoir assez bien réussi, pour avoir enchéri, pour les qualités du son, sur ceux qui nous viennent d'Angleterre. Il est toujours logé rue du Grand-Couvent." Journal de Nismes, 26/03/1789, p. 111 (Bibliotheque-numerique.nimes.fr)

'Facteur de Forté-piano' ca. 1789 rue du Grand Couvent (x1789), Nîmes
 

HUBERT Antoine

(ca. 1804 - 1848)(10)

 

'Facteur de pianos' ca. 1848 35bis, rue de Rochechouart (1848)(10)(arr.9), Paris
HUBERT & GERARD 'Facteurs de pianos' ca. 1839 195, rue du Faubourg Saint-Antoine (1839)(arr.11), Paris
HUBERT-KRIÉCHER
| HUBERT-KRISCHER
 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1893-98

KRIÉCHER (*1895)(*1896), voir KIRSCHER

 

99, route Darnetal (*1893), 30, rue Gambetta (*1895)(*1896)(*1898), Rouen
HUBI
| HUBY
'Fab. de pianos' ca. 1854-56  

10, rue de Buci [Bussy] (**1854)(z1855)(xx1856)(arr.6), Paris

 

HUBLET
| HOUBLET
 

'Fab. de pianos' ca. 1858-64

"Hublet, fab. de pianos en tous genres, r. de l'Orillon, 48, à Belleville." Annuaire du commerce Didot-Bottin, 1858, p. 776 (Gallica)

 

48, rue de l'Orillon-Belleville (xx1858)(*1859)(xx1859)(xx1860)(xx1861)(***1863)(yy1864)(arr.11), Paris
HUCK G.  

"Huck, fabr. de pianos, vente et location, rue des Ecluses-St-Martin, 29." Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1870, p. 1232 (Gallica)

 

 

'Facteur de pianos' ca. 1870-79; (***1875)

1874 - Faillite en 1874. (Archives commerciales de la France. 27/08/1874, p. 133 (Gallica)) et La Presse, 23/08/1874, p. 4 (Gallica)

HUCK G. P. (?)

 

12, Passage des Trois-Couronnes, faubourg du temple (**1864)(arr.11), 29, rue des Ecluses-Saint-Martin (**1870)(arr.10), 5, rue Saint-Vincent de Paul (**1873)(1874)(*1875)(arr.10), 48, rue Mazarine (*1876)(**1876)(**1877)(**1878)(**1879)(arr.6), Paris
HUE  

"HUE (E.), success. de Ruelle, facteur de pianos et orgues expressives, vente, accord, location, réparation et tout ce qui concerne sa partie, grande Rue, 92, Vaugirard-Paris." Almanach des 40,000 adresses des fabricants de Paris et du département : contenant les noms et domiciles des principaux fabricants, 1864, p. 466 (Gallica)

 

'Accordeur de pianos' (**1852), 'Facteur de pianos' (*1860)

Successeur de RUELLE (yy1864)

VOIR AUSSI ...

PIPRE à Paris

16, rue Sainte Marguerite Saint-Germain (**1852)(**1854)(z1855)(arr.7), 92, Grande rue Vaugirard (*1859)(**1864)(yy1864)(arr.6), Paris
HUEL H. Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921  

23, rue de Metz (**1921), Nancy

 

HUET Nicolas Guillaume

(? -1824)

 

NÉCROLOGIE

1824 - "Les arts et la ville de Rouen viennent de faire une perte bien sensible dans la personne de M. Nicolas Guillaume HUET, habile facteur d'orgues, résidant ici depuis 1789 époque à laquelle il a remplacé M. Dubois. Le grand nombre d'orgues qu'il a réparés et ceux qu'il a établis dans plusieurs autres villes seront un témoignage durable de ses talens. Il ecellait aussi dans la réparation et dans l'accord des pianos qualités qui ils avaient mérité la confiance des artistes et des amateurs, par qui sa perte sera vivement sentie. Il serait à desirer, dans leur intérêt qu'il se trouvât bientôt un artiste digne de lui succéder." Le Journal de Rouen, 30/03/1824, p. 3

 

'Facteur d'orgues' dès 1789

Un de ses élèves était Michel GUÉRIN à Caen.

Rouen
HUG Frères  

Magasin de pianos et éditeurs de Suisse ? ca. 1893-1910

"Dépôt de pianos et harmoniums de la maison HUG frères, à Bâle."

HUG & Cie (*1909)(*1910)

"Maison principale à Zurich" (*1907)

Repris par VOGELWEITH Aimé dès 1924

 

Dépôt à Strasbourg : 10, Grandes Arcades (*1893), 19, rue des Hallesbardes (*1895)(*1896)(*1897)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909), Strasbourg
HUGENIN Mme. G.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

Successeur de GÉHIN (°1867)

 

 

19, Grande rue (**1921), Lunéville

 

HUGNON A.
| HUGON
 

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1873-81

 

 

29, rue de Citeaux, faubourg Saint-Antoine (**1873)(*1875)(*1876)(**1876)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(arr.12), Paris

 

HUGUET  

'Luthier, facteur de pianos' (**1862), grand assortiment d'instruments à vent et à cordes.

 

Vienne
HUGUET L.  

 

Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos vers 1900

Maisons-Alfort, près de Paris
HUGUET L. Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos vers 1900, la même personne de ci-dessus ?

 

30, rue de Saint-Mandé (?), Charenton Saint Maurice, près de Paris

 

HULLEIN 'Facteur de pianos' (*1893) Merékeghem (Nord)
HUMMEL  

Facteur et/ou marchand de pianos vers 1900

 

Paris
HUMNICKI

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1861-64

 

1, rue Frochot (xx1861)(***1863)(yy1864)(arr.9), Paris

 

HUR Antoine 'Facteur de clavecins' ca. 1787 Paris
HURET G.  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1913

Fondation en 1889 (*1913)

Repris par LEMAIRE (*1921)

 

17, place Victo (*1913), Saint-Omer
HURON J.

 

Ce facteur a ouvert un atelier dont la fondation est documentée.
Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

 

'Facteur de pianos' (°1846) 

Blois

Paris

HURON R. Pianos droits

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1922

6, rue Meissonnier (*1922)(arr.17), Paris
HURSTEL P. Facteur et/ou marchand de pianos, éditeur de musique et luthier ca. 1902-09 21, rue Racine (*1902), 9, place Gambetta [sous les arcades](*1903)(*1905)(*1906)(*1907)(*1909), Le Havre
HURTEAU  

 

NIORT - "M. Hurteau a présenté deux pianos, fabriqués à Niort, qu'il faut remarquer surtout pour la modicité du prix." Mémoires de la Société de statistique du département des Deux-Sèvres, 1838, p. 187 (Gallica)

NIORT - "Aujourd'hui que la musique a fait parmi nous tant de progrès, nous avons remarqué avec un grand plaisir le piano à trois cordes et six octaves entièrement confectionné par M. Hurteau, c'est une garantie de solidité pour ceux qui connaissent ce facteur consciencieux. Le son qui en est agréable a de la rondeur dans. le médium et le grave, et du brillant dans les notes élevées. Nous engageons vivement M. Hurteau à continuer ses efforts qui seront bien utiles." Mémoires de la Société de statistique du département des Deux-Sèvres, 1839, p. 306 (Gallica)

 

 

'Facteur de pianos' ca. 1838-42

HURTEAU dès 1843, voir également   STOEPEL à Niort.


(la suite)

NIORT - "M. Hurteau a cherché à s'affranchir de toute dépendance en faisant tout par lui-même, et on lui doit d'avoir le premier introduit cette industrie dans notre ville c'est, du reste, une chose assez remarquable que la ville de Niort possède aujourd'hui deux facteurs, de pianos." Mémoires de la Société de statistique du département des Deux-Sèvres, 1842, p. 288 (Gallica) [l'autre était STOEPEL]

Liste des exposants Niort, 1838 | Liste des exposants Niort, 1839 | Liste des exposants Niort, 1842

Niort
HURTZ 'Facteur de pianos et de harpes' ca. 1828-29 33, rue du Roi Sicile (x1828)(x1829)(arr.4), Paris
HURY Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1876 rue Saint-Firmin (*1876), Montpellier
HURY Gaston

 

CARTE POSTALE

  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1905-21

Fondation en 1847 (*1913)(**1921)

HURY Auguste (*1913)(**1921)

24, rue Friedland (*1905)(*1906)(*1913), 9, place du Mûrier (**1921), Angoulème
HURY Auguste  

Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1897

Voir aussi HURY Auguste à Angoulème ci-dessus

 

17, rue de Choignes (*1897)(*1898), Chaumont
HURY F. Louis  

 

Pianos droits et pianos mécaniques ca. 1906-09

Facteur et/ou marchand de pianos vers 1880, "Ex-accordeur de la maison ERARD"

Il était belge et avait aussi un magasin à Bruxelles.

"L'Académie Nationale Manufacturière et Industrielle, en assemblée générale tenue à l'Hôtel de Ville de Paris, le 22 juin dernier, a admis au nombre de ses membres M. L. Hury, facteur de pianos, intéressé de la Maison Martin, qui vient d'être mise hors concours à l'exposition internationale d'arts industriels de Lille." Le Ménestrel, 23/07/1882, p. 271 (Gallica) - Voyez MARTIN à Lille.

Il a travaillé pour Henri PRUVOST (°1850) à Paris vers 1888.

Louis HURY a travaillé avec Ferdinand MANCEL (°1901) à Dijon. Plus d'info vous pouvez trouver ici : 'Cilette et Vigiù', Tome 1, A. M. A. Raimondi, p. 185-188

Médaille de bronze Paris, 1900

 

Lille

 127, boulevard Voltaire (*1906)(*1907)(*1909)(arr.11), Paris

 Bruxelles, Belgique

HUSSON François

 

 

 

 

Pianos droits, orgues, clarinettes, contrabasses, violons, guitares, sérinettes, ...

FABRICATION DE CORDES

"Les concurrents dans la fabrication des cordes de boyau italiennes sont en France MM. Savaresse et Thibouville, à Paris, et Baudassé-Cazotte, à Montpellier. Les chanterelles de ces Messieurs, soumises aux mêmes expériences de tension que les cordes italiennes, permettent d'affirmer qu'elles ne leur sont point inférieures. En moyenne, les cordes harmoniques de MM. Savaresse et Thibouville ont donné une résistance de 13 kilogrammes 1/2. Celles de M. Baudassé-Cazotte ont résisté à la moyenne très-recommandable de 13 kilogrammes." La musique, les musiciens et les instruments de musique chez les différents peuples du monde, par Oscar Comettant, 1869, p. 717 (Gallica)

Brevet de 1876 : "112,471. Brevet de quinze ans, 15 avril 1876; Thibouville-Lamy, représenté par Armengaud jeune, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23. Système de piano automatique sans clavier dit piano mécanique Thibouville." Bulletin des lois de la République française, 07/1877, p. 212 (Gallica)

Brevet de 1880 : "139,098. Brevet de quinze ans, 11 octobre 1880; Thibouville-Lamy, représenté par Armengaud jeune, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23. Système de pianista à aspiration d'air." Bulletin des lois de la République française, 07/1881, p. 829 (Gallica)

Brevet de 1887 : "8° La licence enregistrée au secrétariat général de la préfecture du département de la Seine, le 12 octobre 1887, telle qu'elle résulte d'un acte passé, le 24 août 1887, devant Me Piteaux, notaire à Paris, et conférant au sieur Thibouville (Louis-Emile-Gérôme), demeurant à Paris, rue Molitor, n° 11, le droit d'exploiter le brevet d'invention de quinze ans pris, le 1er mai 1883, par le sieur Lescuyer, pour un nouveau système d'appareils acoustiques pour locaux et piano dit résonnateur vocal et instrumental." Bulletin des lois de la République française, 07/1888, p. 193-194 (Gallica)

Brevet de 1890 : "6° L'acte en date des 30 et 31 mai 1890, enregistré au secrétariat général de la préfecture du département de la Seine, le 16 juillet 1890, aux termes duquel a été résiliée la concession faite, le 24 août 1887, au sieur Thibouville, par le sieur Lescuyer, du droit d'exploiter le brevet d'invention de quinze ans qu'il a pris, le 1° mai 1883, pour un nouveau système d'appareils acoustiques pour locaux et pianos dit résonnateur vocal et instrumental." Bulletin des lois de la République française, 01/1891, p. 1138 (Gallica)

"Husson - Buthod et Thibouville M, Ф 1839, M. 1849, dépot de la fabrique de Staub, pianos faits spécialement pour l'exportation, offrant toutes les garantie de solidité, sommier prolongé en fer, agrafe en cuivre remplaçant le Silliet, nouveau genre d'étouffoirs, nouveau système mècanique à vis de pression, pédale céleste progressive, St-Martin, 254." Annuaire et almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l ..., 1859(xx1862)  - Voyez pour STAUB de Nancy (°1848)

 

Luthier, 'Facteur de pianos' et 'facteurs de cordes' ca. 1840-1901

Selon 'Musique-adresses de 1913', la maison était fondée en 1796.

Ce n'est pas claire de qui était Jèrome Thibouville-Lamy est le successeur, comme il a mentionné dans les Adresses Musique de 1913. Ils ont été commencés de fabriquer des pianos après 1855 probablement.

HUSSON & DUCHÈNE dès 1832;(yy1839)(**1840) - Voir DUCHÈNE

1832 - "HUSSON François, négociant patenté et marchand d'instruments de musique, associé, à Mirecourt, Vosges mais de présent à Paris. Cité le 18/09/1832, dans un acte notarié comportant société entre ledit et DUCHENE Nicolas, propriétaire, rue Grenétat, n° 15, lesquels sesont associés en nom collectif pour faire ensemble le commerce d'instruments sous la raison HUSSON et DUCHÈNE. Source : D31u3-53/Pièce 1526." Informations généaloqiques aimablement établies par Georges Claude Lebrun et son équipe « éclat de bois »

HUSSON-BUTHOD & THIBOUVILLE, & Henri SAVARESSE. Voyez un André SAVARESSE, 'facteur de cordes', il avait la même adresse en 1825 quand il meurt.

HUSSON, BUTHOD & THIBOUVILLE (1855)(*1859)(**1864)

THIBOUVILLE-LAMY et C. JEROME  (anc. Husson-Buthod & Thibouville, & Henri Savaresse)(1867) - voir THIBOUVILLE-LAMY

THIBOUVILLE Jérome (1878)(*1893) ou Louis-Emile-Gérôme (1887)

Repris par BEUSCHER

VIENNE - "M. Jérôme Thibouville-Lamy est l'inventeur du Pianista, merveilleux instrument de forme gracieuse, dont le clavier s'adapte à celui d'un piano ou d'un orgue et permet d'exécuter mécaniquement, au moyen de cartons perforés; la musique de tous genres avec la plus parfaite exactitude, sans omettre les nuances de forte et de piano. Le pianista attirait chaque jour, à Vienne, un grand concours d'amateurs charmés et de curieux. Dans ses vitrines, au milieu de belles cordes harmoniques, de violons, de violoncelles et de guitares, on remarquait un instrument curieux. C'est un violon fabriqué par des procédés mécaniques et qui coûte cinq francs. Les artistes de l'Opéra de Vienne ont joué ce violon dans les salons de Parck Ring, et il y a obtenu le plus grand succès. L'empereur d'Autriche s'en est fait présenter un et s'est fait expliquer en détail les moyens de fabrication. M. Jérôme Thibouville-Lamy, qui fabrique tous les instruments de musique militaire, a obtenu la croix de François-Joseph, la médaille de progrès et trois médailles de collaboration." Le Figaro, 29/11/1873, p. 2 (Gallica)

Catalogue de 1878, voyez p. 66-73  pour les modèles de pianos

Catalogue de 1901, photo de la fabrique p. 40, photo du magasin, etc.

Médaille d'argent Paris, 1849 | Prize medal, Londres 1862 | Médaille de bronze Bayonne, 1864 | Médaille de bronze Paris, 1867 | Liste des exposants Vienne, 1873 | Diplôme de médaille d'or Lyon, 1894

 

15, rue Grénétat (1832)(10) (**1840)(*1852)(arr.2), 13-15, rue Grénétat (1849)(arr.2), 254, rue Saint-Martin (*1859)(xx1862)(**1864)(arr.3), 42 bis, rue Réaumur (1867)(**1870)(arr.3), 11, rue Molitor (1887)(arr.16), 68 bis et 70-72, rue Réaumur (*1876)(**1888)(*1893)(1901)(arr.3), Paris

 et les usines étaient à La Couture-Boussey (Paris)

et en Vosges (Mirecourt) et 140, rue Saint-Charles (*1913)(arr.15), Reims

HUSTEN   Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1860-70 Paris
HUTIN Nicolas    

Facteur et/ou marchand de pianos et accordeur ca. 1895-1913

Ancètre de Charles HUTIN (10).

'Fondation en 1834' (*1913), comme successeur de Charles STEHLIN dès 1886.

99-101, Grande-rue (*1895)(*1896)(*1897)(*1898)(*1903)(*1905)(*1906)(*1907), 99, Grande-rue (*1913), Besançon
HUTTNER André  

Brevet de 1844 : "449° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 3 décembre 1844 au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Huttner (André) pour une fourche à vis, à double effet, pour mécanisme de pianos." Bulletin des lois de la République française, 07/1845, p. 75 (Gallica)

Brevet de 1846 : "224° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 11 septembre 1846, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Huttner (André), pour une disposition de fourches avec supports d'étouffoir, pour raccourcir les marteaux des pianos et des pianinos." Bulletin des lois de la République française, 01/1847, p. 436 (Gallica)

 

'Mécanicien de pianos', 'Facteur de pianos' ca. 1844-1909; (*1859)

Successeur d' ARNOULD

HUTTNER André (1844)(*1847)

HUTTNER (*1859)(**1864)(**1873)(**1876)(**1877)(**1879)

2 bis, Petit rue Saint-Pierre-Amelot (**1847)(arr.11), 64, rue Amelot (xx1857)(arr.11), 52, rue Jacob (*1859)(xx1859)(xx1860)(xx1861)(***1863)(**1864)(yy1864)(**1870)(**1871)(**1873)(*1875)(*1876)(**1876)(**1877)(**1878)(**1879)(**1880)(**1881)(**1883)(**1884)(**1885)(**1888)(*1893)(*1895)(*1896)(*1897)(*1902)(*1903)(*1905)(*1907)(*1909)(arr.6), Paris
HUVEY H.  

Cliquez ici pour avoir accès à la notice complète dans la rubrique appropriée.

 

Facteur et/ou marchand de pianos  (°1904) Dreux
HUVEY Pierre Facteur et/ou marchand de pianos ca. 1921

Fondation en 1875 (**1921)

34, rue Chartraine (**1921), Evreux
 

 

(*1783): 'Almanach musical', Volumes 7-8, 1782, p. 2099 - 2105

(*1786): 'Journal encyclopédique', 1786, p. 352

(*1788): 'Calendrier musical universel', Minkoff Reprints, 1788, Volumes 9-10, 1788, p. 2520

(*1789-90): 'Tableau général du commerce, des marchands, négocians, armateurs de la France, de l'Europe, & des autres Parties du Monde: Connu ci-devant sous le nom d'Almanach général du Commerce', 1789 & 1790

(*1789): 'Almanach musical', Volumes 9-10, 1789, p. 281-286

(x1789): 'Journal de Nismes', 26/03/1789, p. 111 (Bibliotheque-numerique.nimes.fr)

(*1791): 'Tablettes de renommée ou du vrai mérite, et d'indications générales des artistes célèbres, et autres personnes d'un mérite distingué dans chaque genre', 1791, p. 129 (Gallica)

(*1799-1800): 'Almanach du commerce de Paris', 1799-1800, p. 104+169 (Gallica)

(*1800-1801): 'Almanach du commerce de Paris...', 1800-1801, p. 94 (Gallica)

(*1802): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1802, p. 83-84 (Gallica)

(**1802): 'La clef du commerce: ou, État du commerce et des manufactures des ...', 1802, p. 501

(*1803-1804): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1803-1804, p. 78-79 (Gallica)

(*1805): 'Almanach du commerce de Paris, des départements de l'empire français et des ...', 1805, p. 58

(*1806): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1806, p. 178-179 (Gallica)

(*1807): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1807, p. 160-161 (Gallica)

(*1809): 'Almanach du commerce de Paris, des départements de l'Empire français, et de ...', 1809, p. 222

(x1810): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1810, p. 238-239 (Gallica)

(*1811): 'Almanach du commerce de Paris, des départemens de l'empire français et des ...', Jean de La Tynna, p. 259

(*1812): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1812, p. 253-254 (Gallica)

(*1813): 'Almanach du commerce de Paris', 1813, p. 254 (Gallica)

(*1816): Almanach des 25 000 adresses de Paris pour 1816

(*1817): 'Almanach des 25000 adresses des principaux habitans de Paris ...', D. H. Henri  Wissemans, Panckoucke, 1817

(*1819): 'Annales de la musique ou Almanach musical: de Paris', Volume 1, 1819, p. 81

(*1820): 'Almanach du commerce de Paris, des departemens de la France et des ...', 1820

(x1820): 'Almanach des 25.000 Adresses des principaux habitans de Paris ...', Volume 2, Henri Dulac, 18

(x1822): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1822, p. 447 (Gallica)

(x1823): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1823, p. 351 (Gallica)

(*1825): 'Assemblee Generale de la Société Biblique Protestante de Paris', 1825

(x1825): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1825, p. 137 (Gallica)

(*1826): 'Rapports annuels', 1826

(y1826): 'Le Journal de Rouen', 24/12/1826, p. 4

(x1828): 'Répertoire du commerce de Paris, ou Almanach des commerçans, banquiers, négocians, manufacturiers, fabricans et artistes de la capitale', 1828, p. 566 (Gallica)

(*1829): 'Répertoire du commerce de Paris, ou Almanach des commerçans, banquiers, négocians, manufacturiers, fabricans et artistes de la capitale', 1829, p. 622-624 (Gallica)

(**1829): 'Le Courrier commercial. Journal dédié au commerce et à l'industrie, Journal des fabriques, des manufactures, du commerce et de l'industrie', 1829 (Gallica)

(x1829): 'Almanach du commerce de Paris...', Duverneuil, 1829, p. 142 (Gallica)

(*1832): 'Annuaire des artistes français', Guyot de Fere, 1832

(**1832): 'Almanach des 25000 adresses des principaux habitans de Paris', 1832

(*1833): 'Almanach du commerce de Paris', 1833, p. 154 (Gallica)

(*1834): 'Catalogue des produits de l'industrie française admis à l'exposition ...', 1834

(xx1834): 'Assemblée générale de la Société Protestante de Prévoyance et de Secours', 1834, p. 40

(*1836): 'Agenda musical pour l'année 1836: contenant tous les renseignements utiles aux amateurs de musique et aux artistes', Volume 3, 1836 (Gallica)

(**1836): 'Annuaire historique et statistique du département de la Moselle pour l'année', 1836, p. 262

(y1836): 'Le Journal de Rouen', 11/04/1836, p. 3

(*1837): 'Bulletin, Société industrielle et agricole d'Angers et du département de Maine-et-Loire', 1837

(**1837): 'Almanach du commerce de Paris', 1837, p. 171-172 (Gallica)

(x1837): 'Agenda musical', Paris, 1837 (Gallica)

(y1837): 'Le Journal de Rouen', 26/10/1837, p. 3

(y1838): 'Le Journal de Rouen', 02/07/1838, p. 3

(x1839): 'Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers', 1839, p. 454-455 (Gallica)

(yy1839): 'Almanach général des commerçans de Paris et des départemens : contenant plus de 100,000 adresses vérifiées à domicile', 1839 (Gallica)

(*1840): 'Journal de vaccine et de maladies des enfants :hygiène et salubrité publique, 1840', p. 336

(**1840): 'Almanach des commerçants de Paris', Année 12, 1840 (Gallica)

(***1840): 'Le Journal de Rouen', 10/01/1840, p. 4

(x1840): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1840 (Gallica), Paris p. 495-496

(*1841): 'Bulletin des lois de la République française', France, Imprimerie nationale, 1841

(**1841): 'Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers', 1841, p. 498-499 (Gallica)

(***1841): 'Almanach des commerçants de Paris.... Année 13', 1841, p. 604 (Gallica)

(*1842): 'Bulletin', Société industrielle et agricole d'Angers et du département de Maine-et-Loire, 1842

(***1842): 'Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde...', par Séb. Bottin, 1842 (Gallica)

(**1843): 'Almanach de plus de 45,000 adresses du commerce de Paris', 1843, p. 249 (Gallica)

(***1843): 'Le Journal de Rouen', 17/02/1843, p. 4

(x1843): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1843 (Gallica), Paris p. 518-519, Nantes p. 1032, Bourges p. 828

(*1844): 'Catalogue des brevets d'invention', France min. de l'agric., 1845

(**1844): 'Rapport du Jury central ...', Paris Jury central, Imprimerie de Fain et Thunot, 1844

(xx1844): 'Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers', 1844 (Gallica), Paris p. 515-517

(*1845): 'Le Voyageur : journal de l'Office universel de la navigation et du commerce', 25/05/1845, p. 4 (Gallica)

(**1845): 'Annuaire musical. Contenant les noms et adresses des amateurs, artistes et commerçants en musique de Paris, des départemens et de l'étranger par une société de musiciens', 1845, p. 278-282 (Gallica) et p. 163-164 (accordeurs)

(*1846): 'Almanach des 25000 addresses des principaux habitans de Paris: Année 32, 1846', M. Corby, 1846

(**1846): 'Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers', 1846, p. 558-559 (Gallica)

(**1847): 'Catalogue des brevets d'invention', France min. de l'agric, 1847

(***1847): 'Bulletin des lois de la République Française', Volume 34, 1847

(x1847): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1847, p. 470-471 (Gallica)

(*1848): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1848 (Gallica), Paris p. 513, Nantes p. 990, Bordeaux p. 914, Nancy p. 1055

(*1849): 'Rapport du Jury Central sur les Produits de l'Agriculture et de l'Industrie ...', France Jury Central sur les Produits de l'Agriculture et de l'Industrie, 1849

(**1849): 'Bulletin des lois de la République française', France, Imprimerie nationale, 1849

(***1849): 'Bulletin des lois de la République française', 1849, p. 172

(x1849): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1849 (Gallica), Paris p. 495-496, Nantes p. 990 / 992 / 993, Nancy p. 1055

(*1850): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1850 (Gallica), Lyon p.  1688, Bordeaux p. 1389,  Paris p. 611-612, Saint-Denis p. 1725, Rouen p. 1774 Nantes p. 1471 / 1473 / 1474, Nancy p. 1537

(*1851): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1851 (Gallica), Paris p. 655, Nancy p. 1537

(*1852): 'Annuaire général du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration : ou almanach des 500.000 adresses de Paris, des départements et des pays étrangers', 1852 (Gallica)

(**1852): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1852 (Gallica), Nancy p. 1537

(x1852): 'La Presse', 24/12/1854, p. 3 (Gallica)

(y1853): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1853 (Gallica), Bordeaux p. 1596, Nantes p. 1673, Nancy p. 1737

(zz1853): 'Annuaire général du commerce et de l'industrie de la ville de Bordeaux et du département de la Gironde', 1853, p. 339 (Gallica)

(*1854): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', Bordeaux p. 1603

(**1854): 'Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde', 1854, p. 867-868 (Gallica)

(x1854): 'Almanach alsacien: répertoire commercial, industriel, administratif et ...', 1854

(y1854): 'La Presse', 20/12/1854, p. 3 (Gallica)

(*1855): 'Annuaire Musical', 1855, p. 37-40 (Gallica)

(**1855): 'Annuaire - Association des inventeurs et artistes industriels', 1855, p. 43 (Gallica)

(x1855): 'Nouveau dictionnaire de musique illustré', Charles Soulier, 1855

(xx1855): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1855 (Gallica), Nancy p. 1750

(z1855): 'Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde', 1855, p. 900-901 (Gallica)

(**1856): 'Revue de musique ancienne et moderne', Théodule Elzéar Xavier Normand, De L'imprimerie de J.-M. Vatar, 1856

(xx1856): 'Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde', 1856 (Gallica), Paris p. 1015-1016

(y1856): 'La Presse', 07/11/1856, p. 4 (Gallica)

(*1857): 'Bulletin des lois de la République française', France, Imprimerie nationale, 1857

(x1857): 'Le Conseiller du pianiste, précédé d'une notice historique sur le piano, par Guilhaume d'Ax', 1857, p. 49 (Gallica)

(xx1857): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1857 (Gallica), Paris p. 794-795, Bordeaux p. 1606, Bourges p. 1497, Nantes p. 1685

(y1857): 'Gazette des Tribunaux', 08/05/1857, p. 4

(z1857): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1857, p. 794-795 (Gallica)

(*1858): 'L'Industrie du Nord et du Pas-de-Calais : journal du commerce et de l'industrie, agriculture, littérature, beaux-arts, sciences, théâtre, nouvelles locales, feuille d'annonces', 23/05/1858 (Gallica)

(**1858): 'Annuaire - Association des inventeurs et artistes industriels', 1858 (Gallica)

(xx1858): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1858 (Gallica), Nantes p. 1718, Paris p. 775-776

(y1858): 'La Presse', 26/10/1858, p. 4 (Gallica)

(*1859): 'Annuaire et almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l ...', 1859

(**1859): 'La Presse', 09/05/1859, p. 3 (Gallica)

(xx1859): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1859 (Gallica), Bourges p. 1510, Nantes p. 1859, Paris p. 813-815

(*1860): 'Assemblée générale, compte rendu', Société Municipale De Secours Mutuels Du 9e Arrondiss., Paris, 1860

(**1860): 'Etrennes parisiennes pour...', 1860, p. 89 (Gallica)

(xx1860): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1860 (Gallica), Paris p. 914-916

(y1860): 'La Presse', 12/01/1860, p. 4 (Gallica)

(**1861): 'Ville de Metz. Exposition universelle de 1861', Metz expos. universelle de 1861

(xx1861): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1861, p. 1774 (Gallica), Bordeaux p. 1667, Nantes p. 1774, Paris, p. 954-956, Rouen p. 1695

(*1862): 'Histoire du commerce de Bordeaux depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours', Louis Bachelier, Jules Delpit, J. Delmas, 1862

(**1862): 'Annuaire et almanach du commerce, de l'industrie', 1862, p. 2471

(x1862): 'L'Indicateur des mariages de Paris...', 25.05.1862

(xx1862): 'Annuaire du commerce Didot-Bottin', 1862 (Gallica), Paris p. 1008-1009

(z1862): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1862, p. 1008-1009 (Gallica)

(***1863): 'Annuaire spécial des artistes musiciens', 1863, p. 115-161 (Gallica)

(x1863): 'L'Indicateur des mariages de Paris...', 16.08.1863 (Gallica)

(xx1863): 'L'Indicateur des mariages de Paris...', 29-03-1863 (Gallica)

(y1863): 'Annuaire spécial des artistes musiciens', 1863 (Gallica), p. 136 et 115

(yy1863): 'La Presse', 22/08/1863, p. 4 (Gallica)

(yyy1863): 'La Presse', 23/08/1863, p. 4 (Gallica)

(z1863): 'La Presse', 23/03/1863, p. 3 (Gallica)

(zz1863): 'Annuaire du Cercle du commerce et de l'industrie', 1863, p. 81 (Gallica)

(*1864): 'Annuaire - Association des inventeurs et artistes industriels', 1864 (Gallica)

(**1864): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1864, p. 1050-1051 (Gallica)

(yy1864): 'Almanach des 40,000 adresses des fabricants de Paris et du département', 1864, p. 97-98 (Gallica)

(*1865): 'L'Indicateur des mariages de Paris...', 06-08-1865 (Gallica)

(xx1865): 'L'Indicateur des mariages de Paris...', 22.10.1865 (Gallica)

(*1867): 'Catalogue général', H. Welter (Firm : Publisher : Paris, Jules Rainal Frères (Paris), E. Dentu, 1867

(**1870): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1870, p. 1231-1233 (Gallica)

(**1871): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1871, p. 1222-1223 (Gallica)

(**1873): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1873, p. 1240-1241 (Gallica)

(x1873): 'Almanach des 40,000 adresses des fabricants de Paris et du département : contenant les noms et domiciles des principaux fabricants', 1873, p. 206 (Gallica)

(*1875): 'Annuaire musical et orphéonique de France', 1875, Besançon p. 149, Douai p. 227, Lille p. 223, Marseille p. 128-129, Reims p. 209, Rouen p. 276-277

(***1875): 'Archives commerciales de la France. Journal hebdomadaire...', 26-12-1875 (Gallica)

(*1876): 'Annuaire Musical et Orphéonique de France', 1876, Amiens p. 265, Angoulème & La Rochelle & Rochefort & Saintes p. 138-139, Besançon p. 148, Bordeaux p. 166Caen & Bayeux p. 135, Carcassonne p. 126, Douai p. 213, Grenoble p. 178, Lille p. 209, Marseille p. 129-130, Montpellier & Beziers p. 171, Nancy p. 201, Nantes p. 185, Orléans p. 189, Périgueux p. 146Reims p. 197, Rouen p. 259, Saint-Etienne p. 183, Toulouse p. 160, Tours p. 175, Chateauroux p. 173

(**1876): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1876, p. 1345-1347 (Gallica)

(x1876): 'Paris protestant: Ses églises, ses pasteurs, ses corps constitués, ses lieux ...', Auguste Decoppet, 1876

(*1877): 'Bibliothèque royale de Belgique: Catalogue de la bibliothèque de F. J. Fétis ...', Bibliothèque royale de Belgique

(**1877): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1877, p. 1345-1347 (Gallica)

(x1877): 'Journal officiel de la République française', 30/06/1877, p. 4948 (Gallica)

(**1878): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1878, p. 1348-1350 (Gallica)

(***1878): 'La Presse', 29/12/1878, p. 3 (Gallica)

(xxx1878): 'Rapport sur les instruments de musiques à l'exposition universelle de 1878', Chouquet

(**1879): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1879, p. 1395-1397 (Gallica)

(**1880): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1880, p. 1588-1590 (Gallica)

(**1881): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1881, p. 1521-1523 (Gallica)

(**1883): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1883, p. 1584-1585 (Gallica)

(**1884): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration, 1884, p. 1639-1640 (Gallica)

(**1885): 'Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration', 1885, p. 1682-1683 (Gallica)

(*1886): 'Dictionnaire des instruments de musique', Jacquot, 1886

(xxx1886): 'Indicateur marseillais : guide du commerce : annuaire du département des Bouches-du-Rhône pour l'année 1886', p. 1050-51 (Gallica)

(**1888): 'Annuaire Général de la Musique', 1888

(x1888): 'Le Panthéon de l'industrie : journal hebdomadaire illustré', 07/06/1888, p. 163-164 (Gallica)

(z1888): 'Bon Hommeno', 27/07/1888, p. 2

(*1889): 'La police de sûreté en 1889', Horace Valbel, 1889 (Gallica)

(*1891): 'Almanach national', 1891 (Gallica)

(*1892): 'Recueil des actes administratifs de la Préfecture du département de la Seine', 01/1892, p. 11 (Gallica)

(*1893): 'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical', 1893 (Gallica)

(**1893): 'Relation officielle de la cérémonie d'inauguration des réservoirs de Saint-Cloud, à l'occasion de l'arrivée des eaux des sources de la Vigne et de Verneuil le jeudi 30 mars 1893', 1893, p. 29 (Gallica)

(*1894): 'Annuaire de l'Union fraternelle du commerce et de l'industrie', 1894 (Gallica)

(*1895): 'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical', 1895 (Gallica)

(**1895): 'Annuaire de l'Union fraternelle du commerce et de l'industrie', 1895 (Gallica)

(***1895): 'Journal de Tournon', 15/12/1895, p. 4 (www.memoireetactualite.org)

 

 

(**1900): 'Almanach national', 1900 (Gallica)

(*1902): 'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical', 1902 (Gallica)

(**1902): 'Revue mensuelle - Touring-club de France', 15/11/1902, p. 44 (Gallica)

(*1903): 'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical', 1903 (Gallica)

(**1903): 'Annuaire de l'Union fraternelle du commerce et de l'industrie', 1903 (Gallica)

(***1903): 'Annuaire du batiment et des travaux publics, des matériaux de construction et du matériel d'entreprise', 1903, p. 1955 (Gallica)

(*1906): 'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical', 1906 (Gallica)

(**1906): 'Relation officielle de la visite à Londres du conseil municipal et de la visite à Paris du conseil de Comté de Londres. 16-21 octobre 1905. 5-10 février 1906', 1906, p. 23 (Gallica)

(*1907): 'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical', 1907 (Gallica)

(**1907): 'Compte-rendu officiel du voyage du Lord-Maire et de la corporation de la cité de Londres à Paris en 1906, et du voyage à Londres du conseil municipal de Paris en 1907', 1907, p. 13 (Gallica)

(*1909): 'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical', 1909 (Gallica)

(*1910): 'Annuaire des artistes et de l'enseignement dramatique et musical', 1910 (Gallica)

(*1913): 'Musique-Adresses Universel', 1913

(*1920): 'Annuaire de l'Union fraternelle du commerce et de l'industrie', 1920 (Gallica)

(**1921): 'Musique-Adresses Universel', 1921

(***1922): 'Annuaire du département de la Drome pour l'an 1922', p. 274 (Gallica)

(**1925): 'Annuaire industriel. Répertoire général de la production française', 1925 (Gallica)

(*1926): 'Annuaire Statistique de Lorraine et de Nancy', 1926

(*1929): 'Musique-Adresses Universel', 1929

(*1935): 'Annuaire industriel. Répertoire général de la production française', 1935 (Gallica)

(oo): 'Les débuts d'une grande paroisse: Saint-Vincent-de-Paul Montholon', Henri Doisy, 1942

(*1964): 'Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français', Jean Maitron, 1964

(*2007): 'Musique, esthétique et société au XIXe siècle': liber amicorum Joël-Marie Fauquet, Damien Colas,Florence Gétreau, Malou Haine, 2007

(1): 'Histoire de piano de 1700 à 1950', Mario Pizzi, 1983

(2): 'Innovations et traditions dans la vie musicale française au XIXe siècle', Florence Gétreau, 1995, p. 120

(3): 'Makers of the piano, 1700-1820', M. Clinckscale

(4): 'Player piano: the history of the mechanical piano and how to repair it', Ordhume, 1970, p. 261

(5): 'Des Henrion en Allemagne', par Lucien Henrion, p. 225-227

(10): 'EclatdeBois':  Archives de Paris / LEBRUN Georges Claude

(12): archivesnationales.
culture.gouv.fr

(13): INPI, Institut National de la Propriété Industrielle, Brevets 19e

(16): 'Les facteurs d'instruments de musique: les luthiers et la facture instrumentale; précis historique', 1893

(17): Genealogie Thann

(20): 'Archives de Pleyel, Erard et Bord chez le Musée de la Musique à Paris'

(21): Malou Haine. Marques d'instruments de musique (1860-1919), consulté le dimanche 05 mai 2014

(25): 'Association des artistes musiciens', 1844-1866

(26): 'Les facteurs d' instruments de musique', Constant Pierre, 1893

(26): 'Aux origines de l'école française de pianoforte de 1770 à 1815 : actes du ...', Catherine Gas-Ghidina, Jean-Louis Jam, 2005

(31): 'Archives Nationales, salle des inventaires virtuelle', France

(35): FamilliesParisienes.org

 
 © Copyright all rights reserved