home | Facteurs de pianos en France


 

LACAPE Jean Jules
à Paris (°1855)

1859

Brevet de 1859 : 'Piano automatique', piano mécanique imaginé par Milchmeyer, mais inventé réellement par A. Debain (1809-1877). LACAPE, de Paris, a fait aussi un curieux piano automatique Dictionnaire des instruments de musique, Jacquot, 1886 - "43197. B. de 15 ans, 15 décembre; Lacape, Paris, rue Saint Louis (Marais), 47. Perfectionnements aux pianos (17)." Catalogue des brevets d'invention, France. Ministère de l'agriculture, 1860, p. 325

1863

Brevet de 1863 : "Perfectionnements apportés aux pianos mécaniques." Bulletin des lois de l'Empire français, Volume 26, France

1868

Le Pédalier-Harpe,
La Vie parisienne : moeurs élégantes, choses du jour, fantaisies, voyages, théâtres, musique, modes, 02/01/1869
, p. 994 (Gallica)

Brevet de 1868 : le Pédalier-harpe

1872

Brevet de 1872 : "Brevet 11° 97501, en date du 28 novembre 1872, A M. Lacape, pour un piano dit piano à queue jalousies. L'invention consiste : 

A remplacer le couvercle des pianos à queue et carrés par une série de lames articulées, dites jalousies;

1° A placer la table d'harmonie, ainsi que les cordes, en dessous du barrage, pour avoir le frappement marteau au- dessus de la corde et pour ne pas couper la table d'harmonie à l'endroit où frappent les marteaux. [...]" Description des machines et procédés, 1875, p. 112  - "J. Lacape - Couvercle-jalousie pour piano à queue (série de lames de bois mobiles, articulées par une pédale, servant à nuancer la sonorité de l'instrument)." Revue et gazette musicale de Paris, 1835-1880

1874

Brevet de 1874 : "Lacape, à Paris, boulevard Saint-Martin, n° 39. — Perfectionnements aux pianos a queue." Bulletin des Lois, 1874

1880

Brevet de 1880 : "Brevet n° 135009, en date du 6 février 1880, A M. Lacape, pour un système de pédalophone ayant pour but de supprimer la manivelle dans les pianos mécaniques ou tous autres instruments de musique. Pl. I. Cela a lieu par l'application d'un volant libre égal à celui d'un tour ..."   -    "Le piano Pédalophone de Lacape à Paris (1880), un piano manuel qui, en poussant un bouton et en actionnant une troisième pédale, joue seul avec le clavier muet." L'instrument le plus...

1883

Brevet de 1882 : "Brevet de quinze ans, 10 août 1882; Lacape et compagnie, représentés par Dumas, à Paris, boulevard Beaumarchais, n° 95 -Perfectionnements aux pianos et orgues mécaniques."  Bulletin des lois de la République française, 07/1883, p. 644 (Gallica)

Patent feb. 13/1883 for a 'mechanical music instrument'.

Brevet de 1883 : "150,591. Brevet de quinze ans, 10 août 1883; Lacape et compagnie, représentés par Dumas, à Paris, boulevard Beaumarchais n° 95. Piano miniature." Bulletin des lois de la République française, 07/1883, p. 644 (Gallica)

1888

Brevet de 1888 : "186403. Brevet de quinze ans, 1 octobre 1887 Lacape, à Paris, boulevard Saint-Martin, n° 29. Système de mécanisme dit clavigraphe." Bulletin des lois de la République française, 07/1888, p. 91 (Gallica)

"En revanche, l'effet musical obtenu est beaucoup plus pauvre, le son résultant n'ayant ni la richesse, ni l'ampleur ou la puissance des "vrais" cloches. Une variante de cet instrument, appelé condophone, fut mise au point par Lacape, facteur de pianos à Paris." L'art campanaire en occident: histoire, facture et esthétique des [...], 2006, p. 287

LACAPE
sur ce site
EXPOSITIONS
BREVETS
ARTICLES
PUBLICITÉ

Cliquer sur le lien ci-dessus.

Pour les références voyez
pianos français 1850 - 1874


 © Copyright all rights reserved | contact