home | Facteurs de pianos en France


 

GAVIOLI
à Paris (°1845)

1852

 Brevet de 1852 : "607° Le brevet d‘invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 29 novembre 1852, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine. par le sieur Gavioli (Ludovic), à Paris, rue d'Aligre, n° 14, pour des perfectionnements apportés aux orgues fixes et portatives, à touches età cylindre." Bulletin des lois de la République française, 1854, p. 495

1853

Brevet de 1853 : "1028° Le certificat d'addition dont la demande a été déposée, le 29 septembre 1853, au secretariat de la préfecture du Département de la Seine, par le sieur Gavioli (Ludovic), à Paris, rue d'Aligre, n° 14, et se rattachant au brevet d'invention de quinze ans pris, le 29 novembre 1852, pour des perfectionnements apportés aux orges fixes et portatives, à touches et à cylindre." Bulletin des lois de la République française, 1855, p. 1115

1854

Brevet de 1854 : "540° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 5 juillet 1854, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Gavioli (Ludovic), à Paris, rue d'Aligre, n° 14 pour un système d'instruments de musique destinés à remplacer les orchestres, contenant les instruments à archet et à vent, et qui peuvent être joués comme les orgues à cylindres ou à touches." Bulletin des lois de la République française, 1857, p. 82

1857

Brevet de 1857 : "10917° Le brevet d‘invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 16 juillet 1857, par le sieur Gavioli (Ludovic), représenté par le sieur Le Blanc, à Paris, rue Sainte-Apolline, n° 2, pour des perfectionnements dans la construction des orgues à cylindre et à touches." Bulletin des lois. Partie principale, 1859, p. 374

1868

Brevet de 1868 : "81,553. Brevet de quinze ans, 4 juillet 1868; Gavioli, représenté par Genty, à Paris, boulevard Beaumarchais, n° 95. Instrument de musique portatif à clavier de piano dit orphonium." Bulletin des lois de la République française, 01/1872, p. 292 (Gallica)

1885

Brevet de 1885 : "Gavioli et compagnie (Société), 10 février 1885, brevet 155,051. (Nouveau piano mécanique dit piano exécutant.)." Bulletin des lois de la République française, 07/1885, p. 1272 (Gallica)

Brevet de 1885 : "12° La cession enregistrée au secrétariat général de la préfecture du département de la Seine, le novembre 1884, faite, suivant acte en date des 23 septembre et 6 octobre de la même année, à la société Gavioli et compagnie, dont le siège est à Paris, avenue de Taillebourg, n° 2 bis, par le sieur Fourneaux, du brevet d'invention de quinze ans qu'il a pris, le 23 avril 1883, pour un nouveau piano mécanique dit piano exécutant." Bulletin des lois de la République française, 07/1885, p. 890 (Gallica) Voyez FOURNEAUX (°1835)

1893

Brevet de 1893 : "Gavioli et compagnie (société), 10 juillet 1893, brevet 220019. (Application nouvelle du levier pneumatique aux orgues mécaniques, pianos pneumatiques on autres instruments analogues. en vue de diminuer la dureté de la touche, soit sur les cylindres, soit sur le papier perforé.)" Bulletin des lois de la République française, 01/1895, p. 1765 (Gallica)

1894

Brevet de 1894 : "240468. Brevet de quinze ans, 1er août 1894 Gavioli et compagnie (société), représentée par Blétry aîné, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 2. Perfectionnements aux leviers pneumatiques pour orgues et pianos mécaniques et autres instruments analogues." Bulletin des lois de la République française, 01/1896, p. 591 (Gallica)

1895

Brevet de 1895 : "250689. Brevet de quinze ans, 2 octobre 1895 Gavioli et compagnie (société), représentée par Blétry aîné, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 2. Cartons à musique pliés et mis en volumes et leur procédé de fabrication pour orgues pianos mécaniques et autres instruments analogues." Bulletin des lois de la République française, 01/1897, p. 1002 (Gallica)

Brevet de 1895 : "Gavioli et compagnie (Société), 7 novembre 1895, brevet 240468. (Perfectionnements aux leviers pneumatiques pour orgues et pianos mécaniques et autres instruments analogues. )." Bulletin des lois de la République française, 01/1897, p. 1109 (Gallica)

1896

Brevet de 1896 : "256385. Brevet de quinze ans, 15 mai 1896; Gavioli et compagnie (société), représentée par Blétry aine, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 2. Dispositifs pour la distribution de l'emmagasinage des cartons perforés à leur sortie des orgues, pianos mécaniques et autres instruments analogues." Bulletin des lois de la République française, 07/1897, p. 1125 (Gallica), et un brevet de 20 mai 1896, Bulletin des lois de la République française, 07/1897, p. 1182 (Gallica)

1898

Brevet de 1898 : "Gavioli et compagnie (Société), 26 octobre 1898, brevet 278131. (Perfectionnements dans l'application du levier pneumatique aux instruments à musique, orgues, pianos, etc., fonctionnant au moyen de cartons perforés.)" Bulletin des lois de la République française, 07/1901, p. 1847 (Gallica)

1905

Brevet de 1905 : "355623. Brevet de quinze ans, 24 juin 1905; Gavioli (C.), représenté par la société Ch. Thirion et J. bonnet, à Paris, boulevard Beaumarchais, n° 95. Disposition de mécanisme actionné par l'air comprimé, destiné aux pianos et orgues mécaniques." Bulletin des lois de la République française, 07/1906, p. 358 (Gallica)

1906

Brevet de 1906 : "371172. Brevet de quinze ans, 7 novembre 1906; Société des Anciens Etablissements Gaviolli et Cie, représentée par Lavoix et Mosès, à Paris, rue de Châteaudun, n° 7. Dispositif moteur pneumatique pour orgues d'église ou mécaniques, harmoniums, pianos, etc." Bulletin des lois de la République française, 01/1908, p. 1816 (Gallica)

1907

Brevet de 1907 : "375569. Brevet de quinze ans, 9 mars 1907 Société des Anciens Établissements Gavioli et C'°, représentée par Lavoix et Mosès, à Paris, rue de Châteaudun, n° 7. Perfectionnements dans la construction des leviers pneumatiques ou relais pneumatiques pour transmissions d'orgues, pianos, etc." Bulletin des lois de la République française, 07/1908, p. 101 (Gallica)

GAVIOLI
sur ce site

EXPOSITIONS
BREVETS

Cliquer sur les liens ci-dessus.

Pour les références voyez la page
pianos français 1840 - 1849


 © Copyright all rights reserved | contact